Jump to content

invisio

Dormant
  • Content Count

    51
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral
  1. Hello tous. Mon UM2 ne démarre plus, je pense que j'ai un probleme avec le bloc d'alimentation. En effet depuis quelques mois, elle "sifflait" un peut, ce qui n'est pas toujours bon signe, pour de l'electronique. Cette alimentation etait pourtant branchée sur un onduleur 12Kva.:( Ce matin, impossible de la mettre en route, la prise est pourtant bien alimentée. Pouvez vous me confirmer que vous avez bien une led sur le bloc d'alimentation sensée s'allumer lorsque celui-ci est branché? Et si oui, qui peut me dire sur lesquels des picots de la fiche je dois verifier la présence d'une tension? Merci!
  2. merci de ces confirmations! Longue vie à Ultimaker et à tous ceux qui l’améliorent, et/ou qui contribuent à aider les autres! :-P
  3. Salut tous! ça fait des mois (8 ou 9?) que je n'avais rien imprimé, mon UM2 commençait à rouiller doucement (j'ai dailleurs eue beaucoup de mal à la faire repartir, le support refusait de bouger, moteur grippé (?).) Bref, je retourne à l'impression de quelques petits trucs, et accessoirement à ce forum qui m'a beaucoup apporté l'année dernière. Je m'attendais à voir sorti le dual head, et je decouvre ce post qui m'a l'air de parler de ce que tout le monde considere comme la meilleure amélioration à faire sur l'UM2. Mais meme aprés avoir consulté les threads anglais, je ne suis pas certain d'avoir bien compris le sujet (mon anglais est naze). Dites moi si je me trompe: - D'un coté on a 3Dsolex qui a sortie une nouvelle tete chauffante qui permet d'adapter des buses de diametres differents, d'un autre coté on a e3D qui a sorti des nouvelles buses avec des diametres assortis allant du 0,2 au 0,8mm. j'ai bien compris? Si oui, est ce qu'on peut m'expliquer clairement quels sont les avantages d'imprimer en 0,8 plutôt qu'en 0,4natif?: rapidité, solidité?. Si c'est ça, alors quel est l'interet d'imprimer en 0,2mm? J'adore l'idée de pouvoir changer la buse facilement, ne serait ce que par economie (reparation). Mais je ne trouve nul part les avantages/inconvenients des versions cuivre/inox? Merci à la communauté!
  4. Mis dans mes favoris, après des mois sans impression, je suis content de trouver ce lien pour m'y remettre. Je n'hesite pas à faire remonter ce sujet vu son utilité. Merci!
  5. il etait silencieux au début....jusqu'au premier démontage de la tete ou un fil s'est pris dedans alors qu'il etait en rotation. Depuis il siffle de maniere trés désagréable. Je pense donc que je le changerai assez vite.
  6. - Pour ma part, j'ai arrété le filament bleu, je n'ai réussi rien de bon avec. (par contre le blanc, le noir, le naturel et le blanc cassé d'ultimaker ne m'ont pas posé de probleme) - Le brim va permettre à l'objet que tu créé de mieux coller car il "tient au chaud" sa base: pas besoin qu'il adhère réellement, il doit juste le frôler. S'il laisse une vrai zone vide à coté de ton objet, alors il y a un problème, je pense que ton plateau est mal calibré. Le brim doit etre jointif et pour ça la buse "ecrase" le filament sur le verre, ça fait donc une plaque continue et sans trous de PLA. - la solution pour imprimer bien commence souvent par ralentir considérablement la vitesse d'impression. En ce qui me concerne, j'ai imprimé le robot à 30% de vitesse en blanc, et il est sorti assez propre.
  7. invisio

    Nylon

    lorsqu'on parle de diametre 3mm, c'est en réalité du 2,85. En tout cas, c'est le cas lorsque j'en achete. Sinon, ultimaker serait bien le seul à proposer ce diametre etrange..
  8. ah bah moi aussi je vais surveiller ça, parce que j'habite à 15km de mon imprimante....et avec une cam dessus en permanence, ça doit etre pas mal de pouvoir au minimum annuler unhe impression et dans l'idéal modifier la vitesse ou la temperature d'impression...
  9. je n'ai même pas essayé. la seule fois ou je l'ai braché, c'est pour faire la MAJ du firmware
  10. ou il y a pas mal de petites nouveautés, mais aussi des bugs , des manques et des régressions: CURA: Bugs: - le fait d'importer des profils depuis un Gcode fait disparaitre l'objet sur lequel on bosse. - En mode "visualisation des layers", les layers un peu trop en dessous du niveau qu'on est en train de verifier disparaissent, et du coup on a l'impression que Cura fait n'importe quoi. - Manques: - on ne peut toujours pas régler la température au démarrage. (ou alors je n'ai pas trouvé où). - J'aimerai avoir le choix du nom de fichier gcode que j'enregistre sur ma SD, ça me permettrai de faire plein de GCode d'un coup avec différents réglages. -Impossible d'arreter le recalcul de cura à chaque changement de parametres. Améliorations possibles: - faire une vrai différence de couleur entre le layer qu'on imprime et ceux directement au dessous, pas juste une legere nuance à peine visible. - Le tweak at Z serai plus utile si on pouvait le parametrer en fonction du numéro de couche plutôt qu'en fonction de la hauteur en mm. Firmware: bugs: - meme lorsqu'on imprime avec la SD, si jamais un cable USB est relié à l'ordi, le fait de l'enlver ou d'arreter l'ordi fait planter l'impression - Les fichiers gcode qui ont des accents ne sont pas imprimables depuis la carte SD. Améliorations possibles: pouvoir paramétrer tout sur l'ordi (genre des profils de filaments en leur donnant un vrai nom et pas "custom1" et l'injecter dans le firmware de l'imprimante. Pouvoir faire des preset de l'ensemble des reglages (flow, temp, retractation, temperatures etc...) et les appliquer d'un coup sur une impression, meme en cours. Il faut que je traduise tout ça et que je le soumette à Ultimaker....
  11. Au temps pour moi, j'ai trop tendance à voir le mal partout. Le soucis c'est qu'à moins d'avoir X exemplaire de la meme piece, avant d'avoir fini,n on ne sait jamais si on va imprimer rapidement ou si ça va etre une galere. Je pense franchement que les imprimantes actuelles ne permettent pas de gagner reellement nos vies compte tenu de leur coté aléatoire. C'est au mieux un complement. Pour info personnellement j'ai déja amorti mon imprimante. Pas en imprimant, mais en vendant comme prestation des interventions comme consultant en grosse agence d'archi pour expliquer ce qu'est l'impression 3D, et pourquoi je déconseille d'y investir encore trop d'argent et de temps si leur espoir est de faire des économies sur les frais de maquettistes. Aprés, pour s'amuser en phase de conception, c'est un super joujou uqi permet de frimer auprés des clients finaux.
  12. Oui. Les archis me donnent des fichiers 3D qu'ils pensent bons pour l'impression. En general je suis bon pour remodéliser 80% de leur fichiers.
  13. Salut, je me permet de réagir à ton message juste pour te demander si tu es sérieux et si tu pense réellement revendre les pièces réalisées par un autre que toi et qui a mis ses fichiers en libre accès, sans droit ni rémunération?. Je vois bien que Geeks a "liké" ton intervention, mais perso ça me poserai quand même un problème de conscience. J'ai moi même récupéré et imprimé l'extrudeur V2 de Geek "au cas ou": j'en profite pour le remercier et louer son travail, son sens du partage et la qualité de modélisation (j'aimerai louer aussi la conception mais pour être honnête je ne l'ai pas encore essayé, je n'ai donc pas encore d'avis dessus). Il aurait vendu son travail, même à un prix symbolique, j'aurai trouvé ça normal. Geek: j'ai récupéré tes paramètres d'impression, et je les utilise régulièrement, avec très peu de modification selon les pieces que je lance, ils sont franchement bons je trouve.
  14. Je suis beaucoup pragmatique que vous. Je suis archi et infographiste à la base, et j'ai un cout horaire qui a été affiné au cours des années. Mes frais (amortissements matériels + frais divers + consommables) sont couverts par se cout horaire sans que je n'ai jamais fait de décompte détaillé. Le problème, si vous commencez à estimer le cout d'une pièce, c'est que vous serez complétement déconnectés du cout de la vie. Si vous facturez disons 50€ l'impression d'une piece, vous n'allez pas facturer le fait que pendant que vous l'imprimez, vous ne pourrez pas reellement travailler sur autre chose car il faudra rester disponible pour surveiller l'impression. Imaginez maintenant que vous ayez un client par jour qui vous demande une impression de 4/5 heures. Vous ajoutez le temps de prise en charge, les annulations d'impression sur les ratés (chez moi j'imprime 3/4 fois pour avoir une piece que je considere comme correcte), au final vous arrivez à 8 heures de votre temps. par mois vous arriverez à un chiffre d'affaire de +/- 2000€ HT. Passé les charges sociales, il ne vous restera meme pas le smic. Donc pour que ce soit rentable, il faut faire comme l'ont fait les tireurs de plans et autres reprographes: acheter plein de machines fiables et rapides, et accumuler les clients. ça ne me semble pas encore trop dans l'esprit des imprimantes 3D que nous utilisons. Lorsque je dois imprimer une maquette, je sais que je vais y passer X heures, je facture ces heures. . Le temps d'impression, la conso éléctrique et la quantité de filament ne rentrent pas en compte car négligeables.
×
×
  • Create New...

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!