Jump to content

kilden

Dormant
  • Content Count

    12
  • Joined

  • Last visited

    Never

Posts posted by kilden


  1. Merci, je suis déjà avec illuminarti (forum anglais) par mail.

    La sonde était tellement coincée dans le noozle, que même en chauffant le noozle, la câble a finalement lâché et je me suis retrouvé avec un câble dénudé et la sonde toujours dans le noozle... !!

    Je dois à présent commander une nouvelle sonde et une nouvelle buse, ainsi qu'une autre pièce !

    J'espère qu'ils seront sympas chez Ultimaker pour me remplacer ces pièces sans trop de frais... :???:

     


  2. Ceci étant, je comprends pas trop comment on se retrouve avec une buse bouchée.

    j'ai récemment vu

    qui montre qu'une buse, même neuve, pouvait déjà avoir des débris à l'intérieur (copeaux de métal lié à son usinage). Je ne sais pas si c'est fréquent, mais je me dis que c'est possible.

     


  3. Et mince... la malchance continue... J'ai entièrement démonté la tête... et arrivé au démontage du capteur de température, celui-ci était vraiment bloqué. Je pense qu'il a été "mis en force" à l'usine et que celui-ci n'était plus démontable sans être abîmé... et c'est ce qui s'est passé, à mon avis.

    J'avais pourtant suivi une bonne vidéo (

    ), j'étais prudent, j'avais retiré la vis de serrage et je savais que ce capteur était fragile. J'ai essayé de l'enlever gentiment, mais... Ne voyant que je n'arrivais pas à l'enlever, je me suis dis qu'en chauffant un peu, cela allait aider... Mais en allumant ma machine, j'ai eu le message d'erreur : "ERROR STOP temp sensor" me disant de contacter ultimaker... ce que j'ai fait en milieu d'après-midi. Je n'ai plus rien touché et je n'ai pas encore eu de réponse d'ultimaker.

    pas cool. :-|

     


  4. - "une ventilation du bas vers le haut" ?

    J'ai une petite question annexe... Après mes tests d'hier qui se sont bien passés, aujourd'hui a été une galère sans nom !

    En cause : la buse bouchée. J'ai essayé la méthode atomic, mais je n'ai pas réussi à trouver la température idéale de refroidissement pour retirer le filament "de la forme exact de la buse"... Moi, le filament venait encore fondu à 110°-120°, et impossible à sortir à 105 ou 100°C ! (je tirais avec une pince et cela faisait même remonter le ressort avec la buse) A deux reprises le filament s'est cassé, en en laissant chaque fois un peu plus à l'intérieur...

    On dirait maintenant que "toute la buse" est prise de plastique (certainement cramé et adhérant vraiment bien aux parois internes de la buse). Comment dois-je m'y prendre ? Je dois démonter la buse ?

     


  5. J'ai effectué un test d'inclination de parois de 2mm d'ABS allant de 80° à 30°... C'est sûr que la qualité se dégrade de plus en plus lorsque l'angle se rapproche de l'horizontalité.

    test04_inclinaison.jpg

    Je voulais aussi savoir si la température jouait un grand rôle dans cette qualité (car le phénomène de retrait de l'ABS influence beaucoup la formation de "bourrelets" de plastique... mais finalement, avec un test de noozle à 230°C et un autre à 250°C, il y a peu de différence. A 230°C, c'est légèrement plus précis. (Mais les photos montrent quasi aucune différence, je ne vous les ai donc pas mises)

    Par contre, autre essai : l'utilisation du ventilateur fait une nette différence quelque soit la température. Avec le ventilateur à 100% (plutôt qu'à 0%), la surface et la forme sont plus précises. Personnellement, je conseille donc de mettre le ventilateur pour l'ABS quand l'inclinaison des parois est importante.

    photo ci-après :

    température noozle : 240°, bed : 100°, 40mm/s, 0.1mm layer, 107% flow

    une partie avec un fan à 100%, l'autre à 0%.

    Avec le ventilateur, les couches sont plus régulières.

    test05_ventilateur.jpg

    J'essayerai, à l'occaz' de refaire le même test avec du PLA...

     


  6. Rebonjour,

    alors j'ai refait mon essai en ABS avec une température moins élevée (235°C) en suivant les paramètres très détaillés dans les commentaires de

    que j'ai récemment vu sur Utube. Avec ces paramètres qui me semblaient bien, la personne arrivait à imprimer un objet très fin à la base (la sculpture repose juste sur les mains) et pourtant très complexe du haut en bas... (note: ce n'est pas une utimaker)

    De mon côté, j'ai réussi cette fois-ci à imprimer mon objet "tortillon" jusqu'au bout, mais la qualité est toujours médiocre du fait du retrait de la matière. On le voit surtout en vidéo... (à 1'45 par exemple) J'avais pourtant mis une structure "totale" (qui elle, est restée à niveau), un brim...

    La face supérieure est moins "pourrie" que la face inférieure, mais pas tip-top non plus. Je n'avais pas mis de ventilateurs. Je l'ai peut-être imprimée trop petite (25mm de haut) ? Du coup, il est peut-être impossible de faire à la fois des éléments fins (2-3mm) et très "oblique" (+45°) ???

    si jamais, vous pouvez télécharger ma "forme de la mort", pour les courageux qui veulent tester... ^^

    test03_A.JPG

    test03_B.jpg

     


  7. Alors, je vais refaire un essai à température plus basse. Et peut-être en ajoutant un support sur toute ma pièce pour éviter les problème de niveaux... Pour les ventilateurs, j'hésite. Didier semblait dire que cela intensifiait le retrait. Cela diminue, par contre, et si j'ai bien compris, les "fils", les "gouttes" et les imperfections...?

     


  8. Bonjour,

    j'ai fait mes premiers essais avec une UM2, et j'ai toujours grand mal à faire de belles impressions (lorsque j'arrive à les terminer).

    pour les détails, j'imprime avec l'ABS blanc d'Ultimaker, j'encolle mon plateau de verre et mets les réglages suivants :

    nozzle : 255°C

    plateau: 90°C

    ventilo : 0%

    material feed : 107%

    à 50mm/s (voir 40)

    Voici mon premier essai avec l'ABS : La pièce bleue est celle que j'ai reçu avec la machine. La blanche est celle que j'ai réalisée. Encore pas trop mal pour une pièce simple... Par contre, il y a des soucis avec "les ponts" (au moment de les faire, l'UM2 n'imprime pas ou fait 2 des grosses gouttes...

    test01_A.jpg

    ici, une autre photo.

    Etant téméraire, j'ai essayé une pièce plus complexe, que j'ai modélisée juste pour tester... La voici :

    test02_C.jpg

    Et voici le carnage :

    test02_A.jpg

    Et une deuxième image.

    Bon, certes ma base d'objet était un peu "frêle", mais dès le début, l'impression était affreuse... (Cela a même brûlé un peu le plastique et à la fin, cela a arraché l'objet car plus rien n'était à niveau...) Dès le début (y compris pour le 1er objet), la buse me semble "écraser" la couche du dessous (en la refondant partiellement, je crois)... et puis il y a ces phénomènes de déformations énormes en cours d'impression... Les parties extérieurs remontent et du coup, mon impression n'est jamais "de niveau" !

    Enfin, c'est peut-être plus visible sur les vidéos du print.

    Pour régler ces différents problèmes, votre avis m'intéresse :

    - je me demande notamment si j'imprime trop chaud pour de l'ABS ?

    - quel effet a le ventilateur sur l'impression ?

    - comme la buse est souvent "en dessous" du niveau d'impression... est-ce que je dois rerégler mon plateau et mettre, peut-être, 2 feuilles d'écart entre le plateau et la buse ?

    - il y a des réglages que je ne comprends pas trop : retract lenght et retract speed... Est-ce un réglage pour l'impression ?

    Merci d'avance pour vos conseils. :-P

    Ah... j'ai une question subsidiaire : Le ventilateur central est toujours en marche sur mon UM2, même quand je n'imprime pas... est-ce normal ?

     


  9. Chouette, c'est plutôt une bonne nouvelle ! (Mais comme j'avais vu que le transfo était un peu spécial : Il a une petite diode qui reste allumée, même quelques minutes après l'avoir débranché, je me disais qu'il fallait peut-être faire attention à un truc !)

    Merci encore pour vos réponses.

     


  10. Bonjour,

    je suis tout nouveau sur ce forum. Je viens d'acquérir une Ultimaker2 et je me

    réjouis de rentrer dans ce monde qu'est l'impression 3D, et de rejoindre votre communauté !

    Pour commencer, je me posais une simple question pour l'allumage de ma machine.

    Ayant peu de place à l'endroit où je l'ai placé (et ne pouvais hélas faire autrement), j'accède que difficilement à l'arrière de mon Ultimaker. (Je le ferai que pour remplacer mes bobines de PLA/ABS... en m'embêtant un peu d'ailleurs! ^^)

    Le bouton ON/OFF de l'imprimante est hélas placé (stupidement ?) à l'arrière de la machine, ce qui ne m'arrange pas vraiment. :???: Je me demandais si cela poserait un problème (du genre que cela abîme l'électronique de mon UM2) si je laissais le bouton "ON" en permanence et que j'allumais et éteignais mon UM2 en jouant sur un interrupteur "général" en amont du transfo. (bouton de multiprise 220V)

    Merci d'avance pour vos réponses.

     

×
×
  • Create New...

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!