Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts

darkdvd

Ambassador
  • Content Count

    3,320
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    48

Posts posted by darkdvd

  1. Oui, c'est ça : le contrôle se fait sur CURA MAIS en fonction de la valeur de référence sur la machine (consigne).

    J'expliquerais plutôt les choses de la manières suivante afin que ce soit plus clair :

    Si tu as un profil matériau sur ton UM2 dont la valeur pour les ventilos est fixée à 100 % comme pour du PLA de base il va se passer la chose suivante : si dans CURA tu définis la valeur pour les ventilos à 90 %, tu auras sur ton UM2 90% de 100% donc 90%.

    Par contre, si la valeur côté UM2 est fixée à 50 %, si tu mets 50 % côté CURA, tu auras effectivement 25 % sur la machine : 50 % de 50 % égal 25 %

    Tu contrôles dans CURA mais en rapport avec la valeur de consigne sur la machine.
    Je me suis fait avoir avec un profil dont la consigne machine était à 30 % mais dans CURA j'avais mis 50 %, du coup, j'avais 15 % de ventilo pendant l'impression et PAF, la cata...

     

    Du coup, j'ai repris tous mes profils côté UM2 et j'ai fixé les valeurs matériaux par matériaux :  dans CURA, je mets tout toujours à 100 % et je suis tranquille.

    Et oui, CURA fait varier la vitesse au démarrage par exemple en faisant graduellement monter la vitesse de rotation jusqu'à atteindre la consigne...

    Pour du PETG/FC, je mets généralement 30 % de ventilo pendant l'impression à partir de la deuxième couche.

    Pour du PLA, je laisse monter graduellement sur environ 4 mm...

    Je n'ai encore pas imprimé de PC.

    • Like 2
  2. J'en doute.
    Je suis obligé de contrôler les axes environ tous les deux mois sur mes UM.
    Régulièrement, je reprend la tension des courroies moteurs.
    De temps en temps je dois reprendre la tension des courroies de X ou Y.
    Deux fois au moins du chaque machine j'ai repris le parallélisme des axes.

    C'est ce que préconise Ultimaker et ta machine ne va pas y échapper.
    cf. https://support.ultimaker.com/hc/en-us/articles/360011905019-Hardware-maintenance-on-the-Ultimaker-2-


    Un jeu, même infime, provoque ce qui apparaît sur ton impression.

    Jeu des axes côté courroies :
    il faut saisir les axes et les déplacer longitudinalement d'avant en arrière : le moindre jeu est  reprendre.

    Tension des courroies X/Y :
    Il faut avoir une bonne oreille et vérifier que la note est a peut près équivalente en haut et en bas.
    Si il y a une différence, ça s'entend tout de suite.
    Il faut alors désserrer une des poulies pour permettre au tendeur situé dans le blocs de reprendre la tension.
    Il faut le faire sur l'axe opposé également, même si la tension semble bonne.
    Il sera peut-être nécessaire de vérifier le parallélisme des axes a l'issue.


    Tension des courroies moteur :
    Elle doivent être tendues mais sans l'être trop.
    Il faut dévisser les vis qui supportent les moteurs (4 vis extérieures par moteur).
    Il faut pousser sur le moteur assez fortement mais pas trop non plus.
    Il faut resserrer les vis en faisant attention car elles appuient sur du plastique.
    Peut-être faut-il en profiter pour glisser une rondelle large de 3 mm interne afin de répartir la pression uniformément.
    Une rondelle cuvette est des vis à tête fraisées c'est l'idéal.

    Si après avoir bien contrôle ta machine le problème persiste, cherche du côté d'une possible sous extrusion.

  3. Il manque le bloc de chauffe pour que la tête soit assemblée et justement, c'est quand il y a contact entre le bloc et l'isolateur que le ressort entre en action pour "forcer" ce contact... mais ça, c'était avant.
     

    Le problème c'est que ce ressort a tendance à être trop lâche et du coup, pendant l'impression, il permet un trop grand jeu du bloc qui monte et qui descend dans le radiateur, au mieux, et au pire, lors de rétractions et si le coupleur est usé, le coupleur va venir le comprimer et du même coup générer un gap entre le bloc et le coupleur et

    pifpaf.jpg.40d231dbfde1aa3c83d823ed64fec224.jpg

    Sur les UM2+, il a été remplacé par un collet en alu que tu peux remplacer par un collet imprimé mais avec une matière qui a un Tg > 75°

  4. Update !
    J'ai téléchargé ta vidéo zipée et je confirme : c'est un problème de sous extrusion.
    Sous-extrusion.thumb.JPG.e02949ee806c8da9350af5af29141ad8.JPG

    Mon pronostique coupleur

    Note : quand je vois l'espace entre l'isolateur et le radiateur, je me demande si le ressort qui est sensé appuyer sur le coupleur fait bien son travail.
    Si c'est un ressort, il faut impérativement le remplacer par une pièce rigide sinon "PAF" !

     

     

  5. Comme dit l'ami @Nano-nc, si tu as ton imprimante depuis longtemps, ou si tu as passé beaucoup de filament, il est sans doute temps de le changer, le coupleur. A défaut d'être cramé il est peut-être déformé.

    707128533_PTFE.thumb.jpg.93df645d4996f11199ab5b81cf0d3d2c1.jpg.57ad289d803c6f9a00e0d868bae2b89b.jpg
    Coupleur neuf > usé > mort (autopsie en dessous)

    Buse usée (déformée en sortie)
    Tu prends ton téléphone, tu fais une photo en zoomant et tu admire le résultat en comparant avec une buse neuve :

    buse-en-laiton-pour-ultimaker-2-plus-et-extended-2-plus.thumb.jpg.e101b4a48163dba0a5200db69796b76a.jpg
    Ceci est une buse neuve de 0.4

     

    Bowden usé : en réalité, le plus commun c'est l'usure aux extrémités du bowden.
    Au pire, tu coupes 5 mm aux deux bouts et tu refais un chanfrein
    Au mieux tu le remplaces par un bowden de type "Capricorn" (publicité non contractuelle)

    Mauvaise temp
    érature au niveau du lit chauffant

    Si la température de ton plateau n'est pas/plus adaptée au Tg de ton filament il n’adhérera pas/plus
    La pollution du plateau peut en être la cause, une dispersion de la chaleur également si la plaque en verre n'est pas bien en contact avec le lit chauffant ce qui peut être le cas si tu démontes/enlève le plateau en verre régulièrement (déformation du lit)


    Planéité du plateau en verre
    On en a parlé ici : 

    Personnellement, aucun de mes plateau ne s'est déformé "avec le temps"...

    Plateau ... "Nettoyé après chaque impression" : bien, cool.

     

    Je pencherais pour une mauvaise qualité de filament... en milieu "humide" il ne faut que quelques heures pour que le filament absorbe l'humidité...

  6. Essaye de repartir sur un profil PLA par défaut.
    Utilises des couches de 0.2 mm
    Mets les vitesses à 40 mm/s partout
    Place l'alignement du Z-seam sur "sharpest corner" (je ne connais pas l'équivalent en français....)
    Décoche si elle est cochée la case qui permet de faire le remplissage avant les murs
    Essaye avec ma version de ton STL....

  7. La rétraction est un tantinet plus difficile à gérer avec des tailles de buses plus grande mais ce n'est pas forcément le problème ici.

    Si je reprends au début, tu souhaites que le Z-seam soit devant à l'extrémité de l'étrier et tu as du coup spécifié la position de l'alignement : ça, ça ne marche jamais ou alors de manière complètement aléatoire.

    Ce qui fonctionne le mieux, c'est le "Sharpest Corner" mais à condition d'avoir un modèle qui s'y prête : il faut une arrête vive sur le modèle ce qui est le cas sur le tien mais uniquement à partir d'une certaine hauteur sur la partie arrière droite de ton objet.

    Le Z-seam apparaît au changement de couche et en spécifiant un alignement à l'extérieur de l'objet, il va apparaître à l'extérieur de l'objet... du coup.

    J'ai modifié ton STL pour créer un piège à Z-seam  Portoir_MOD.STL
    Au niveau du trou le plus proche de la poignée, j'ai créé une fente de 0.2 mm d'épaisseur qui traverse l'objet.
    Si tu configures CURA pour faire l'alignement au niveau "Sharpest Corner", il va s'en servir automatiquement et le changement de couche sera quasi invisible....

    Z-Seam_portoir.JPG.011783125cc2fbd48319b2fa39478e30.JPG

    Revenons à la rétraction : elle va modifier la pression dans la buse ce qui va provoquer un manque de matériau au moment de la reprise de l'impression.

    Avec du PLA, tu ne devrais pas avoir ce problème... ce filament est facile à imprimer en général.

    Un autre phénomène peut apparaître en terme de pression, c'est aussi le changement de vitesse quand tu passes du remplissage aux parois : si il y a un écart de vitesse trop important antre le remplissage et les murs, le feeder ne va pas suivre (passage de 70 mm/s à 35 mm/s par exemple).

    Dans mes profiles, les écarts ne sont jamais de plus de 10 mm/s...

  8. 14 hours ago, C4H said:

    C'est le reglage des largeur par défaut 


    A priori, le réglage par défaut est hérité de la valeur largeur de ligne et les valeurs sont toutes les mêmes ... sauf pour une buse de 0.6 ou la largeur est de 0.525 pour toutes les valeurs "Wall Line Width" à l'exception de la valeur "Inner Wall(s) Line Width" qui, pour une raison que j'ignore, est fixée à 0.45, étrangement.

×
×
  • Create New...