Jump to content

chloe34

Dormant
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

1 Neutral

Personal Information

  • Country
    FR
  1. Bonjour à tous et merci de toutes vos réponses. Elles m'ont aidée à y voir un peu plus clair. Je vais laisser l'idée faire son chemin et reviendrai très certainement vers vous rapidement (pour d'autres questions ) En attendant, je vous souhaite un bon week end.
  2. Bonjour, Merci de ces précisions Olio. Et même si je ne comprends pas tout dans le détail, je vois l'idée générale. Le problème de ces séries annexes, c'est que justement les dimensions seront différentes à chaque fois, ce qui inclut de retracer de nouveaux plans 3D. N'est ce pas plus onéreux de devoir recréer un nouveau moule constamment? sachant en plus que les quantités envisagées sont bien plus importantes que 25 pièces. Je vais quand même me pencher sur l'idée du moule en silicone. La fonction première reste esthétique, même si le côté technique nous a demandé beaucoup de travail. Alors il faut vraiment que le rendu soit intéressant, quelle que soit la manière d'y parvenir. Le moule qui permettra l'injection est un moule complet avec des empreintes amovibles (je ne sais pas si c'est le terme exact) qui permet des modifications prévues sur l'objet sans avoir à tout recommencer. J'ai travaillé avec transfert, monté les différents dossiers..etc avant qu'ils ne se rendent compte que mon profil professionnel ne correspondait pas vraiment . Bonne idée mais trop risquée tout d' un coup selon eux... Je fais court mais l'idée était celle là. Je poursuis quand même . Je ne sais pas si mon cahier des charges est trop précis electromu mais il regroupe les indispensables pour obtenir le résultat attendu. L'habitacle de la voiture est soumis à la chaleur et un rayonnement intense, il a fallu en tenir compte. Je ne connais pas le PU exact utilisé mais je me renseignerai. Coordonnées envoyées
  3. merci Rigs de ta patience devant la néophyte que je suis. En effet, l'objet sera proposé en uni avec un panel de couleur clairement défini que je dois pouvoir retrouver exactement quand il s'agira d'impression 3D mais aussi d'une gamme de motifs précis. Il faut donc que je puisse imprimer ensuite avec tout ce que cela comporte: bon rendu, bonne tenue des couleurs et respect du cahier des charges initial (non dépigmentation et résistance à la chaleur principalement) Ce sont des paramètres dont j'ai tenu compte, electromu, de même que la possibilité d'avoir recours au PU qui répondait au CDC. Le choix de cet élastomère résidait principalement dans le fait que je voulais un minimum d'élasticité.Mais après la réalisation d'un prototype, il s'est avéré que le démoulage posait problème quant au résultat final (il fallait que je revoie la partie esthétique) et surtout que l’accessoire avait tendance à s'affaisser (il sera "vertical et en suspension. difficile d'expliquer sans schéma) Après plusieurs mois de recherche sur la matière, l'ABS et l'option de le créer en deux partie apparaît être la meilleure solution dans ce cas. Pour un ordre d'idée, le moule nécessaire coûte plus de 10 000 euros, autant dire que des contre-dépouilles, il y en a !! Voilà le pourquoi de ma question initiale. Le premier moule prend en considération les dimensions les plus courantes mais je n'aurai pas tout de suite les moyens de faire fabriquer d'autres moules. Alors je veux pouvoir décliner le même accessoire avec les mêmes qualités (esthétiques et techniques) pour d'autres dimensions et l'idée d'avoir recours à l'impression 3D me paraissait cohérente. Elle ne se substituera pas à l'injection, elle sera une ouverture supplémentaire. Pour répondre à ta question, je travaille avec un plasturgiste en languedoc roussillon(pardon occitanie ) qui a eu la bonne idée de se doter en plus de machines d'impression. Il s'occupera donc de la fabrication et de l'impression dans la foulée.
  4. Petite précision, les informations relevées concernent l'injection mais j'imagine que ça doit correspondre à celles utiles pour l'impression 3D...
  5. Bonjour, Effectivement Zizon, un accord de confidentialité est présenté à chaque fois que je rentre dans les détails; La commercialisation est prévue pour la fin de l'année. Le produit n'a pas d'équivalent sur le marché et même si il est déjà protégé en partie, le brevet n'est pas encore déposé. Mais la mise au point technique est quasi terminée et les informations relevées sont la quantité de matière envisagée: 42 cm3 et les dimensions globales : 237x75 Autre information qui a sûrement son importance, l'objet est constitué de 2 parties. j'ai bien conscience que de cette façon tout n'est pas très clair...mais mine de rien, vos réponses m'aide à envisager les choses plus précisément et pour ça merci. Et j'ai donc une autre question : l'impression 3D permet-elle des couleurs précises ou sont-elles basiques? Et une fois l'objet réalisé, il me faudra la possibilité d'y imprimer des motifs. Rien ne l’empêche?
  6. Merci pour vos réponses rapides. Puisque tout est possible, je peux envisager également la même matière que celle pour l'injection, c'est à dire l' ABS? Et le produit final aura-t-il les mêmes qualités et la même tenue que celui par injection? Mais j'ai subitement une autre interrogation: En attendant que le moule pour l'injection soit finalisé, il a été décidé que 5 ou 6 prototypes seraient fabriqués . J'imagine que le procédé est forcément l'impression 3D. Et pourtant, un premier contact m'a annoncé un coût unitaire d'environ 500 euros... C'est un peu cher non? ou alors il y a des difficultés supplémentaires que je ne conçois pas? Désolée, je commence tout juste à me pencher sur l'impression 3D, je manque sérieusement de connaissances.
  7. Bonjour à tous, J'ai parcouru les différentes discussions sans vraiment trouver la réponse que je cherche. Je m'adresse donc directement à vous, experts, en espérant que l'un d'entre vous aura la gentillesse de m'aiguiller. Pour faire simple (et rapide), je créé ma société d'accessoires décoratifs pour l'habitacle de la voiture. Un de mes produits sera pour l'instant proposé pour une seule dimension (le moule industriel étant très cher). Mais je voudrais mettre en place une sorte d'offres d'achats groupés. Je m 'explique: Il sera proposé à mes clients la possibilité d'acheter le produit pour son modèle de voiture et le mode de fabrication envisagé est l'impression 3D. Exemple: Pour Y nombre d'achats confirmés pour tel modèle, l'impression 3D serait lancée. J'ai cru comprendre (mais je me trompe peut-être) qu'en deçà et en dessus d'un certain nombre, l'opération n'était pas intéressante financièrement. Ce que j'aimerais savoir c'est: 1- si ce mode de fonctionnement est possible, 2- quel est le nombre d'impressions 3D en dessous duquel l'opération est trop coûteuse, 3-Quel est le coût de revient unitaire dans cette configuration (pour 50, 100, 200...etc) Je ne cherche pas à avoir un devis en bonne et due forme mais simplement un ordre d'idée du prix que cela me coûterait, histoire de savoir si je dois laisser de côté mon idée. Merci à tous ceux qui m'apporteront un début de réponse
×
×
  • Create New...

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!