Jump to content

JPGO

Member
  • Content Count

    55
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

JPGO last won the day on March 14 2019

JPGO had the most liked content!

Community Reputation

23 Excellent

About JPGO

  • Birthday 06/04/1954

Personal Information

  • Field of Work
    Engineering
  • Country
    FR

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. JPGO

    Nettoyage buses

    Un véritable chalumeau (pas une lampe à souder) cela se ballade entre 2800 et 3200°. J'en ai un "petit" à la maison (2800°) et même après un apéro prolongé, il ne me viendrait pas à l'esprit de l'utiliser pour chauffer des buses! 🙂 Merci pour les compliments à propos de mes bricolages.
  2. JPGO

    Nettoyage buses

    Bonjour Didier, La température de fusion du laiton est de 900°. A un peu plus de la moitié de cette température, il perd déjà de ses propriétés mécaniques mais comme on y touche pas (pas de contraintes mécanique) ça se passe bien. Concernant le filament "bois", c'est un raccourci de ma part car dans les faits j'utilise du Polywood de Polymaker qui n'est pas du "filament avec du vrai bois". Je l'utilise souvent avec une buse de .25 car il me sert (par exemple) pour les huisseries des petites maisons au 1/160 que je fabrique pour mon "train électrique"
  3. J'ai déjà eu ça une fois ou j'avais mal serré une buse et que plein de produit s'était répandu autour de la tête. Ce gros amas empêchait la tête d'atteindre les switch car cela butait avant. Démontage des ventilos pour dégager la tête, chauffage à 250° pour ramollir et virer ce bloc... et c'est reparti.
  4. A voir, mais pour le PETG.... https://www.buerkle.de/files_pdf/wissenswertes/proprietes_physiques_de_matieres_plastiques_fr.pdf
  5. JPGO

    upgrade UM2

    Oh eh, le marché unique, ça te cause? J'ai acheté chez Didier, pas plus tard que la semaine dernière et il est aussi efficace que Makershop et son catalogue de pièces détachées est plus complet. Rappel: Je n'ai aucun lien avec lui de près ou de loin. Uniquement sur ce forum 🙂
  6. JPGO

    Nettoyage buses

    Cela marche effectivement très bien. Le prochain coup, je vais essayer avec juste la "pyrolyse" et la soufflette. Pour voir la différence.
  7. JPGO

    Nettoyage buses

    J'utilise très souvent des buses de 0.25 car je fais du modélisme ferroviaire au 1/160. Comme j'utilise de l'ABS, du PLA, du "imitation bois" et autre, elles finissent toutes par se boucher au bout de quelques dizaines ou centaines d'heures. Jusqu'à maintenant, je n'avais pas trouvé de méthode probante pour les nettoyer (solvants, micro chalumeau, ...) et puis aujourd'hui une idée: 1h15 à 500° durant le nettoyage du four par pyrolyse, suivi de 30mn dans un bain à ultra son (100w, 70°) et enfin un coup de soufflette (10 bars) ... et elles sont comme neuves. C'est peut-être une méthode déjà connue, mais je l'avait jamais vu décrite. Sur la photo, on voit nettement les 5 qui ont été traitées. 🙂
  8. Avant mon UM2+, j'avais une CEL Robox avec double extrudeur. J'ai été tellement déçu et emmerdé avec les supports """soluble""" que j'ai fait le choix d'une monoextrusion lors de son remplacement.
  9. Bonjour, Je suis dans le même principe: plutôt prévenir que guérir. Graissage (toutes les 100 ou 200h, un peu au pif) des axes X et Y à l'huile type "machine à coudre", et graissage de la vis Z à la graisse téflon. Ensuite, JAMAIS de démontage de buse à froid et TOUJOURS commencer à visser les buses à la main, sans utiliser de clé, pour éviter de baiser les filets. Enfin, soigner les températures afin de ne pas faire cramer les filaments ce qui évite d'avoir à faire des "nettoyages atomiques" (plus très sûr du nom car ça fait plus de six mois que j'en ai pas fait.). Plus un coup d'aspirateur à l'intérieur quand c'est trop cracra. J'ai rien fait d'autre et ma machine affiche 3274h de mise sous tension, 1967h de "print" et 1323m de filament englouti. voili voilou
  10. Tu me sembles être un digne représentant de la pataphysique, science dont le but est de chercher des solutions à des problèmes qui ne se posent pas. D'un autre point de vue, on pourrait aussi penser que tu appliques parfaitement la maxime du "la culture, c'est comme la confiture...." 🙂 Du moment que tu imprimes (au premier degré il s'entend 🙂 )
  11. L'entropie étant du domaine de la thermodynamique, elle n'a pas trop à voir avec mon UM2+. En école d'ingé, j'ai appris qu'elle croissait en fonction du nombre de complexion mais depuis j'arrive à survivre en ayant oublié 90% de tout ça (il y a encore l'entropisme fort de la moyenne qui m'intrigue, car les phénomènes ou la moyenne temporelle est égale à la moyenne spatiale sont rares) Je répète ma méthode: moins on y touche et mieux ça marche.... 🙂
  12. Mon UM2+ en est à 1500h et j'ai jamais rien eu à rerégler. ni aucune pièce à changer. Les impressions sont comme au premier jour, sachant que je fais des pièces de maquette train au 1/160, cela se verrait vite si la qualité se dégradait. Mon point de vue: moins on charcute le matos et mieux il se porte.
  13. JPGO

    CURA4

    Bonjour, J'ai installé la V4 comme proposé et je trouve que c'est pas vraiment un plus.A part l'orientation Market Place et business, le reste n'est qu'un amélioration cosmétique qui me gonfle grave.Dans l'onglet APERCU, avec l'affichage "en couche", cela ne me montre qu'un truc grisé, quelque soit la position du curseur. C'est pourtant pratique pour vérifier qu'une pièce a "les pieds sur terre" Je pense repasser en 3.6 dare dare....
  14. JPGO

    Impression floue

    Je m'en sert pour le maquettisme ferroviaire au 1/160ème. Par exemple pour le reproduction de ma maison ou pour des ouvrages maçonnés. Résultat sympa.
  15. JPGO

    Impression floue

    Bonjour, Effectivement, ça marche! Grand merci et bonne journée
×
×
  • Create New...

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!