Jump to content

myselfhimself

Dormant
  • Content Count

    1
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

myselfhimself last won the day on July 3 2017

myselfhimself had the most liked content!

Community Reputation

3 Neutral

Personal Information

  • Country
    FR
  1. Bonjour, Je vous invite à utiliser cet ouvrage : http://livre.fnac.com/a2001932/Jean-Pierre-Delpech-Creez-vos-moules Mais aussi à utiliser un des vernis alimentaire de cette page (sucré simple, démoulage etc..) pour protéger votre positif/matrice avant moulage : https://www.deco-relief.fr/recherche?controller=search&orderby=position&orderway=desc&search_query=Spray&submit_search= . Autrement, comme énoncé dans le livre plus haut pour un positif en plâtre, vous pouvez peindre votre positif avec du beurre de cacao (achetable en bloc à raper en boutiques bio) fondu au bain marie. En moulage non alimentaire on a aussi l'habitude d'isoler sa matrice avant moulage par du talc ou de la vaseline. Certes le dépôt de fil est strillé, mais d'une le vernis alimentaire lisse un peu, de deux on peut aujourd'hui imprimer à 70um, de trois pour des sujets plats et une progression verticale lente on voit moins ces strilles, de quatre pour des petites productions one shot on sera intéressé de recycler le moule qui n'aura pas besoin d'être lavé ni le temps d'être le lieu d'un développement bactérien difficile à purifier à cause des strilles. L'ABS a des micro particules et est toxiques de base, je le déconseille. Le PLA et PETg devraient mieux faire l'affaire. Il faudrait au mieux que l'imprimante 3D ne serve qu'à l'utilisation de filaments alimentaire dans une salle blanche ou grise et ne dégage pas d'huile etc sur les imprimés. Les impressions SLA/DLP sont parfaites pour du beau moulage alimentaire lisse modulo vernis à mettre car la résine est rarement alimentaire (ou très cher pour des résines de dentiste), et le SLS produit des pièces directement alimentaires pour certaines poudres grand public. Pour du moulage rapide on pourra prendre de la gélatine animale (veau, porc) ou végétale (agar-agar), ou encore thermoformer après avoir éventuellement percé des ventilations si l'imprimé n'est pas déjà poreux, en thermoplastique alimentaire fin (<= 500um par exemple) : PETg, PP, PVC alimentaire... La silicone alimentaire comme celles d'Esprit Composite ou Décorelief donne de bons résultats mais coûte cher et est lente à sécher (16-24h à 20°C), quoiqu'accelerable au plateau chauffant d'imprimante 3D, bain marie, pistolet à chaleur etc (attention à la courbure de la matrice imprimée en 3D, en thermoformage aussi!!). Les moules plastique thermoformé ou injecté et silicone peuvent se laver à l'alcool à 70°C ou encore à l'eau savonneuse, avant utilisation. Pour des moules injectés.. voici une résine polyuréthane alimentaire : https://www.smooth-on.com/products/task-11/ ... Si vous arrivez à recycler vos imprimés 3D (refonte de la cire ou du thermoplastique..), on peut arriver à une chaîne de production de moules alimentaire un peu durable (moules gélatine refondables et biodégradables, PET de thermoformage recyclable, silicone rebroyable et recoulable avec de la nouvelle silicone..). Les positifs/matrices peuvent autrement être faits sur mesure en CNC aluminium par exemple, ou juste en sculptant à la main à l'ancienne !! Sur le marché français, je vois déjà 3 organismes qui font du moulage culinaire un peu sérieux à partir de 3D : Artesil, les Laminiak et La Bonne Impression (dont je fais partie...). N'hésitez pas à leur poser des questions.
×
×
  • Create New...

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!