Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
starjeff

Petits Trucs Récupération des fins de bobines

Recommended Posts

Bonjour les amis,

Aujourd'hui, je réponds à une question que j'entends souvent au sein de la communauté 3D:

QU'EST CE QUE JE FAIS DES FINS DE BOBINE?

20150217_171115.thumb.jpg.3e762e44cf3aa5c50660a24ad96a022f.jpg

Voici donc quelques astuces pas piqué des hannetons (#ExpressionDuXVIIeme) qui vous permettrons de faire quelques économies. J'en profite au passage pour inciter les vieux de la vieille de l'impression 3D à venir ajouter leur pièce à l’édifice avec leur petites astuces de derrière les fagots (#ExpressionDe1920).

Pourquoi les fins de bobines sont elles problématiques?

Comme de nombreuses personnes ont pu s'en rendre compte, les fins de bobines sont souvent causes de problèmes. En effet, le fil est souvent enroulé beaucoup plus serré que sur le début de la bobine ce qui rend l'extrusion beaucoup plus délicate. L'enroulement du fil fait office de ressort qui, la plupart du temps, vient s'opposer au mécanisme d'extrusion de votre machine. Mais le problème ne vient pas QUE de là. Si vous regardez attentivement votre bobine, vous remarquerez un petit morceau de fil coincé à la base de votre bobine.

Ce petit morceau de fil évite que le fil se déroule tout seul. C'est pratique en début et milieu de bobine mais en fin de vie de bobine c'est LUI qui vient nous handicaper grandement. Le feeder doit forcer de plus en plus pour libérer le filament à cause de ce petit bout de fil.

Je commence à voir dans vos yeux l'étincelle de l'intelligence qui s'anime. Vous avez tous compris. Le problème vient enfaite de la BOBINE.

Okay. Donc on fait quoi?

C'est simple, vous virez la bobine comme suit:

20150808_094544.thumb.jpg.d5918b9b795dc6021961df26c6a138d8.jpg

Je vous conseille si, comme moi, vous aviez accumulé un grand nombre de fin de bobine:

Pesez tous ça et faites un petit carnet/excel.

La prochaine fois que vous avez une pièce à faire, regardez la quantité de matière qu'il vous faut et peut-être que, par chance, un reste de bobine fera l'affaire.

Mais moi j'imprime que des pièces de 500g expèce de %#*&. Des fins de bobine de 25g ou 75g, ça me sert à rien, {%$£€@ !

Tout d'abord permettez moi d'être choqué et estomaqué par la formulation de cette question venant sans doute d'un individu mentalement bancal! J'y répondrais malgré tout:

Peut importe la taille des impressions que l'on fait, on a toujours besoin à un moment où à un autre de calibrer sa machine. C'est là que nos petits morceaux de fil interviennent. Un extrusion test, un torture test, etc... on a TOUJOURS besoin d'un petit morceau de fil à portée de main.

NAN, pas moi.

Et pour la Méthode Atomic, tu fais comment?

Bon okay, tu m'as convaicu.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Stargeff pour le sujet. J'ai réussi a terminer des bobines en mettant l'impression en pause pour effectuer un changement de bobine, mais bon c'est assez contraignant car il faut être la au bon moment.

Si non les chutes de filament me servent effectivement pour la Méthode Atomic quand c'est du PLA. J'ai essayé aussi de rabouter des fils au briquet mais je ne dois pas avoir la bonne technique car ca tient mal et ca noirci le fil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai essayé aussi de rabouter des fils au briquet mais je ne dois pas avoir la bonne technique car ca tient mal et ca noirci le fil.

 

Oui, selon la légende certains arriveraient à rabouter des chutes de filaments (ça serait une belle économie et ça ferait des chouettes trucs multicouleurs), mais en pratique je n'ai pas non plus trouvé de façon simple de faire ça..

Si quelqu'un a choppé le coup, merci de se signaler =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @starjeff :)

Perso les fins de bobines je les utilisent soit pour la méthode atomique soit pour des essais quand je me fous de la qualité.

Sinon pour mettre des filaments bout à bout, y avait un projet kickstarter, et sur youmagine y a un projet de Richard H (je crois) qui s'appelle le Filament Welder, qui permet de le faire.

Le principe est pas compliqué il faut chauffer les bouts de filament et les joindre en chauffant, mais il faut aussi garder le diamètre. Au briquet je suis pas certain. Peut être que c'est faisable avec un 3doodler?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avoue que l'idée de rabouter les fins de bobines est cool mais j'ai peur qu'elle entraine plus de problème qu'autre chose.

Peu importe le procédé, la constance du diamètre ne sera que rarement au rendez-vous et la différence de matière (rabouter du Esun Noir avec du Colorrfabb Blanc par exemple) peut potentiellement faire foirer l'impression a cause des différence de température d'extrusion.

Note personnel: ESUN = caca. Je déteste ce filament.

Perso, je préfère garder mes morceaux de filament et attendre qu'une pièce corresponde à une fin de bobine. Vu que je fais tout plein de pièces de tout plein de tailles différentes, le stock diminue vite. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
A 20 euros le Kg faut pas rêver non plus.

On m'avait dit que c’était le meilleur filament rapport qualité/prix. On m'a menti. Le truc qui m'a le plus surpris c'est le fait que le filament se casse tout seul.

Une nuit, j'entends du bruit dans ma chambre (j'avais ma machine dans ma chambre au début).

-clak clak -

Je cherche d’où ça vient, je comprends pas. Je me rendors.

Le lendemain matin, plein de petit morceau de fil en dessous de ma bobine. Le filament dans le feeder cassé de partout (un mal de chien a tout faire sortir).

Depuis, c'est FormFutura... Je testerai le Faberdasherry un peu plus tard pour remplir mes bobines vides vu qu'il propose le filament sans bobine (et ça m'arrange, j'en ai déja 10 sur les bras). Il est un poil plus chère mais la qualité semble être au rdv:

Form Futura : 38.6€/kg

Faberdasherry: 41.08€/kg

ColorrFabb: 46.53€/kg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais plus sur quel post mais j'avais lu un topic qui parlait du filament DUTCH qui semble pas mal rapport qualité/prix.

Pour l'esun j'en ai utilisé c'était du "premium" je n'ai pas eu de prob particulier, quelques précautions a prendre quand même :p mais ce n'est pas le genre de flamant que je conseillerais forcément.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouaip mais cet article est à mon avis (qui ne tiens qu'à moi donc attention la suite est à prendre avec des pincettes) bancal MAIS assez rigolo à lire à cause des fautes.

Spéciale dédicace a la description de ColorFabb: " Une qualité d'impression asser un peu décevante"

*Fin de la phase Grammar Nazi*

Le gros point qui me gêne: Même température d'impression partout.

On sait tous que tout les filaments ont leur température d'extrusion optimale propre. Même un filament de la même marque mais d'une couleur différente peut avoir une température d'extrusion optimale différente. Sans compter les petits tweaks qu'on fait si c'est une pièce avec bcp d'overhang... etc

Deuxième point qui me gêne: la colonne facilité d'usage (dans l'article détaillé). C'est pas vraiment un critère de choix car très facilement subjectif. Et pis bon, ça reste une bobine de fil. Il y a pas 36 façon de l'installer sur la machine. Un point sur le packaging aurait été plus pertinent.

Troisième point: Ce qui fait un bon filament, c'est la constance de son diamètre. Aucune mention de ça dans l'article. C'est dommage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

A 20 euros le Kg faut pas rêver non plus.

On m'avait dit que c’était le meilleur filament rapport qualité/prix.

 

ESUN est un très gros fabricant de filament, qui fait ça à la demande des clients, selon leurs spécifications.

Alors évidemment tu te doutes bien que les revendeurs en Europe doivent essayer d'optimiser leur marge au max; au pire c'est ESUN qui prend dans la gueule...

Moi j'utilise du ESUN et ça va bien merci :) je l'ai acheté directement à ESUN par contre :-p

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon pour mettre des filaments bout à bout, y avait un projet kickstarter, et sur youmagine y a un projet de Richard H (je crois) qui s'appelle le Filament Welder, qui permet de le faire.

Le principe est pas compliqué il faut chauffer les bouts de filament et les joindre en chauffant, mais il faut aussi garder le diamètre. Au briquet je suis pas certain. Peut être que c'est faisable avec un 3doodler?

 

Oui déjà vu tous ces projets, mais j'aimerais bien voir ce que ça donne en vrai. Si ça marchait si bien que ça, je suis sûr que ça se saurait et qu'on en aurait tous un chez nous :)

Joindre en chauffant ne me parait pas du tout si évident si l'idée c'est de chauffer les 2 bouts et de les pousser l'un contre l'autre dans un conduit du bon diamètre. Je pense pas que 2 filaments, surtout différents, "fusionnent" si bien que ça et que la surface de contact soit suffisante pour que ça tienne bien?

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

 

pour abouter deux filaments de même type, c'est assez simple. Il y a deux solutions (une simple et une un peu plus technique):

 

la simple:

Il faut couper l'extrémité de chacun en diagonale. Plus la longueur de coupe est importante, plus le collage sera efficace.

A l'aide d'un décapeur thermique, on chauffe les deux extrémités préparées jusqu'à ce que le filament commence à ramollir.

Ensuite, on met les deux morceaux en contact et on les maintient avec une pince à linge en bois (important) par exemple, et on continue de chauffer jusqu'à l'adhérence des deux extrémités.

Il ne reste qu'à passer un coup de cutter, lame perpendiculaire au fil, ou de papier de verre pour restaurer, si besoin, le diamètre.

C'est testé et approuvé !

 

Si j'ai précisé pince à linge en bois, c'est pour éviter de se retrouver avec un modèle en plastique soudé au filament.

 

Les pinces métalliques sont à éviter car elles accumulent beaucoup de chaleur ce qui provoque une déformation du fil (aplatissement).

 

La compliquée:

à l'aide d'un dremel et d'une lame de scie fine, on pratique une petite incision sur la moitié du diamètre de chaque filament à rabouter et sur un centimètre de long.

On met les deux extrémités en contact en faisant coïncider les découpes.

Avec un stylo 3D, on injecte une petite quantité de plastique dans les découpes et on laisse refroidir sans déplacer le filament réparé.

Là aussi, il ne reste plus qu'à gratter le surplus pour revenir au diamètre du filament.

 

Perso, je préfère la première méthode.

 

Bien évidemment, il faut surveiller le passage de l'aboutage dans l'extrudeur pour éviter les mauvaises surprises mais je n'ai jamais eu de casse.

 

En espérant vous éviter du gaspillage :)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Our picks

    • Print Core CC | Red for Ruby
      Q: For some users, abrasive materials may be a new subject matter. Can you explain what it is that makes a material abrasive when you are not sure which print core to use?
      A: Materials which are hard in a solid piece (like metals, ceramics and carbon fibers) will generally also wear down the nozzle. In general one should assume...
      • 1 reply
    • "Back To The Future" using Generative Design & Investment Casting
      Designing for light-weight parts is becoming more important, and I’m a firm believer in the need to produce lighter weight, less over-engineered parts for the future. This is for sustainability reasons because we need to be using less raw materials and, in things like transportation, it impacts the energy usage of the product during it’s service life.
        • Like
      • 12 replies
×

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!