Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
mathi42

Filament et RDM

Recommended Posts

Bonjour,

J'ai une ultimaker2+ depuis peu au boulot (j'suis prof) et je me suis lancé dans la fabrication d'éprouvette de traction pour pouvoir ensuite les casser afin d'obtenir de jolie courbe de rdm sur notre machine d'essai de traction. Je voulais comparer les matériaux "filament" a de la résine issue d'une autre imprimante plus "pro" (une object 24) Mais sans succès :( . Je n'arrive pas a faire les filetages correctement ni à les usiner par la suite.

J'ai vu sur le forum qq essais mais rien de très rigoureux et assez peu de données chiffrées. Est ce que qq'un à des choses ou est ce que ca vaut la peine que je continu à trouver un moyen de fabriquer des éprouvettes simplement (en fabriquant un autre moyen de préhension pour ma machine de traction par exemple.

D'avance merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et bienvenue dans la communauté ;)

Si je comprends bien le problème est que l'objet de test ne sort pas bien imprimé?

Pourrais tu nous donner des détails? Paramètres etc.. voir le fichier (ou une photo avec les dimensions).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Mon problème est que j'ai du mal à imprimer mon objet pour faire mes tests et du coup je me demande si qq'un les aurais pas déjà fait avant moi. :D

C'est une simple barre en forme de coton tige avec à la place du coton un filetage M10.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant ça !

Le problème de cette éprouvette, si elle est imprimée debout, c'est que tu ne vas tester QUE la solidité de la liaison des couches...

Pourquoi ne pas couper l'éprouvette dans le sens de la longueur en conservant un maximum du filetage et l'imprimer à l'horizontal ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Oui, la fixation par filetage ? Ce n'est pas top.

Il serait préférable de faire une sorte de queue d'aronde mâle et faire deux supports de chaque coté, pour ton éprouvette.

L'impression horizontale sera également plus simple et rapide.

Ton échantillon plus résistant et surtout, sa résistance moins dépendante des conditions d'impression. Tu tireras sur les fibres, pas sur le collage des différentes couches.

Fred.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait je voulait faire des essais dans les deux sens pour pouvoir justement mesurer les différences entre les deux sens d'impression. Car quand on fabrique une pièce elle a parfois plus d'un sens de contrainte principal. Pour mes éprouvettes en "vero white" (résine acrylique de l'object24) la résistance est quasi identique, mais la pièce est moins élastique dans le sens vertical.

Malheureusement dans aucun des cas je n'est pu imprimer le filetage correctement, même en ulti (30mm/s ; couche de 0.06 ; buse de 0.4). C'est trop fin et du coup ça relève.

Le truc en plus c'est que je voudrais faire plein d'essais : pla, abs, avec remplissage 100% 50% 20%, et bien sur avec des vitesses et des couches plus ou moins importantes. Du coup je vais essayer de fabriquer des mors spéciaux pour simplfier mes éprouvettes.

Personne n'as de valeur de résistance élastique théorique pour du pla et de l'abs ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

Valeurs approximatives Re " limite élastique " sur éprouvettes plates pour les polymères non chargés :

PLA : 50/55 Mpa

ABS : 40/45 Mpa

Cette information n'est quasiment jamais renseignée sur les TDS --> Tensile Strength - Yield

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Je fais régulièrement du filetage et taraudage avec de l'ABS ou du PLA.

L'ABS rend bien normalement du M10 a plus gros, le PLA j'ai moins d'expérience.

Du M6 a M8, il est nécessaire de repasser taraud ou filière.

Plus fin, beurk :p

Pour l'ABS, pas trop vite (30mm/sec), 1/10 par couche mini (plus fin moins bon), buse Ø0.4 et faire plusieurs pièces a la fois pour éviter le point chaud.

Si tu ne calibre pas avec un taraud ou filière, prévoir une sous dimension pour laisser du jeux, on réalise souvent plus gros ou les grattons font que sa ne visse pas.

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Valeurs approximatives Re " limite élastique " sur éprouvettes plates pour les polymères non chargés :

PLA : 50/55 Mpa

ABS : 40/45 Mpa

 

Quand tu donnes ces valeurs c'est pour toi avec quel procédé de fabrication ? Injection plastique ou impression 3D par dépôt de fil fondu ? Si tel est le cas avec quels paramètres de remplissage ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai aussi essayé de faire un cylindre de 10 de le fileter ensuite avec une filière à main... Ben la contrainte de torsion due aux les efforts de coupe est supérieure à la résistance du pla --> pièce cassée :(

Bon ben j'ai plu qu'a faire des mors pour attraper des éprouvettes sans filetage.

Le but pour moi est d'avoir un début de base de donnée que les élèves pourrons enrichir au fur et à mesure. Il pourront ainsi faire des proto fonctionnels et faire des études de rdm riches. Pour le moment il me semble que bcp de personnes font au petit bonheur la chance pour dimensionner leur objet. Si ça tiens ben tant mieux (mais on utilise parfois trop de matière), si ça casse ben on refait en plus gros...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nanovia test ses filaments a l'aide d'éprouvettes ISO 1A avec un paramétrage d'impression à 100% de remplissage dans l'axe (0°)

Dans tes tests, tu constateras certainement une différence de résistance en fonction de l'épaisseur des couches et du diamètre de la buse ainsi que du nombre de murs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème de cette éprouvette c'est qu'elle à un volume 50% plus grand (donc 50% plus long à imprimer en gros.

Mais surtout pas facile à imprimer verticalement, il faut des support et le risque est grand pour que lors du test la rupture se fasse au niveau du "support"

Sur les résultats de nanovia il y a des "bizarreries" module de traction et module de flexion sont mis en paralèle alors qu'ils n'ont pas grand chose à voir il me semble. Le premier est normalement appelé module de young et est un coefficient d'allongement en quelque sorte. Il s'exprime bien en Mpa et les valeurs semblent du bon ordre de grandeur...

Le second est un rapport en moment quadratique et une distance et s'exprime donc en m3...

Bref c'est pas clair, et moi j'ai besoin de Re...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non je ne l'ai pas encore fait, mais pour le seul materiau que je peut imprimer sur la object24 j'ai réussi à faire des tests.

En exclu le verowhite à donc environ :

Re : 35Mpa

Rr : 45 Mpa

E : 1300Mpa

Ça c'est pour une éprouvette imprimée à plat. Pour une impression debout on à environ les mêmes valeurs mais l'éprouvette casse dès Rr atteinte, il n'y a pas de phase d'extension avec une striction caractéristique. C'est bcp plus fragile dans ce sens.

Mais ça coute environ 200€ le kilo !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans ta démarche, ce que je ne comprends pas c'est que tu veuilles imprimer absolument ton éprouvette debout sur l'UM : c'est comme si tu voulais tester la solidité d'un morceau de bois qui aurait été découpé perpendiculairement au fil c'est à dire dans le sens le plus fragile.

Sur une UM et toutes les imprimantes qui déposent du filament fondu, c'est également le sens le plus fragile pour la majorité des matériaux.

Sauf a vouloir mettre en évidence le fait qu'une pièce sera plus solide imprimée dans un sens que dans l'autre, ne faire que ce test est un non sens.

Pour revenir sur Nanovia et le // traction et flexion : ce sont deux paramètres qui nous intéressent pour peu que ce que l'on imprime soit une pièce qui supportera plus d'effort que la simple pression atmosphérique une foi posée sur une étagère...

Enfin, à 200 €/Kg, je comprends pourquoi ton imprimante est "pro".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben justement je veux caractériser les matériaux dans les trois directions !!! Parce que parfois être solide dans un seul sens suffit mais parfois il faut être solide dans trois direction. Je vais donc a chaque fois imprimer des éprouvettes à plat ET debout.

Pour Nanovia, je pense qu'ils utilisent mal certain termes de rdm et aussi qu'ils font des erreurs d'unité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Announcements

  • Our picks

    • Architect Design Contest | Vehicles.
      We're open for entries! - Design and submit your 3D designs of architectural entourage - vehicles - for a chance to win a large filament pack. Presenting an idea, an architectural design or something as big as an urban project isn't easy. A scaled model can really help to get your idea across.
        • Like
      • 14 replies
    • What The DfAM?
      I'm Steve Cox, an experienced engineer familiar with 3D printing. I wanted to share some DfAM guidelines with this community to help and make stronger parts.
      I'm also an Autodesk Certified Instructor for Fusion 360, so many of the images in ...
        • Thanks
        • Like
      • 17 replies
×

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!