Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts

Moules pour chocolat


Recommended Posts

Posted · Moules pour chocolat

Bonjour,

Je songe à faire des moules pour y couler du chocolat fondu ( +/- 30°) : quelles seraient à votre avis les filaments à exclure totalement ? Ou au contraire, quelle(s) serai(en)t la (les) matière(s) à utiliser exclusivement ?

Il faut savoir que la plupart des moules "professionnels", ceux-là mêmes qui sont utilisés par les chocolatiers, sont en polycarbonate ou en silicone.

Par ailleurs, j'ai fait quelques tests avec du PLA et du HDGLASS pour vérifier la faisabilité : c'est loin d'être parfait ! Nos imprimantes FDM ne permettent pas d'obtenir un état de surface irréprochable et la moindre imperfection de la surface du moule est "retranscrite" dans l'objet en chocolat !

Je réfléchis à deux solutions : mais je ne sais pas trop qu'en penser !

- moules en ABS et finis à la vapeur d'acétone : je me doute bien que c'est pas sympa comme matière, surtout après un passage à l'acétone. Mais y a t-il un véritable risque sanitaire ?

- moules réalisés avec l'imprimante Formlabs et l'une de ses résines : serait-ce mieux en terme de qualité de finition (état de surface irréprochable) et de terme sanitaire ?

Certains d'entre vous ont-ils une expérience à partager ?

D'avance merci

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Moules pour chocolat

    Pourquoi ne serais-je pas sérieux : j'ai une demande très précise à ce sujet et ne tiens pas à m'embarquer dans un projet infaisable.

    Mais j'ai sans doute mal formulé ma demande d'avis.

    J'imagine bien que les filaments dont on dispose ne sont pas recommandés, hormis peut-être le PETG, et encore.

    Mais je voudrais pouvoir opposer une réponse ferme et pouvoir étayer ma réponse avec des arguments solides si ce n'est pas possible.

    maintenant, il y a peut-être d'autres solutions possibles et que je n'imagine pas, d'où mes questions

    Cordialement

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted (edited) · Moules pour chocolat

    Bonjour Alex

    Je ne pense pas que ce soit une bonne idée d'utiliser l'impression 3D pour l'alimentaire ce n'est pas qu'une question de filament, Le procédé FDM laisse des micros "cavités" qui peuvent devenir des nids à bactéries.

    Par contre je travaille de temps en temps avec une petite entreprise qui fabrique des produits dérivés du miel, savon, bonbons... Je leur imprime des contres moule, ils se servent donc de l'impression 3D comme positif pour fabriquer des moules en silicone.

    Edited by Guest
  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Moules pour chocolat

    Comme d'autres, tu mélanges deux choses : le fait qu'un imprimante 3D soit capable de sortir une forme, un volume, un objet et la destination de l'objet.

    Tu sais que les filaments dont tu parles et que les traitements associés ne sont pas destinés à un usage alimentaire et pourtant, tu te demandes quand même si tu ne vas pas les utiliser...

    C'est ce questionnement que je trouve étrange et pas sérieux.

    Rien ne t'empèche de proposer d'imprimer ces moules sur ton imprimantes en ABS et de faire un traitement a l'écétone, pour le lissage.

    Le simple fait pour moi de l'envisager est complètement irresponsable.

    Il faudrait sans doute que tu commences à te renseigner sur la façon dont les moules en silicones sont réalisés...

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Moules pour chocolat

    merci pour ce rappel au simple bon sens et pour les infos concernant le moulage en silicone. C'est effectivement une piste de réflexion et de recherche éventuelle.

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted (edited) · Moules pour chocolat

    Il faut réaliser le positif en PLA et ensuite faire un moulage en silicone pour l'alimentaire.

    Tu pourras faire autant de tirages que tu veux sans perte. Voici la doc pour Pascal Rosier:

    http://www.pascalrosier.com/conseil/exemples/moule_alimentaire/moule_alimentaire.htm

    Voilà ce que j'allais dire: et l'imprimante 3d te permettra de faire des prototypes en "positif" de la forme finale de ton chocolat.. en plus, tu peux refaire autant de moules que tu veux sur ta "matrice" imprimée en 3D!

    Tu n'auras qu'à affiner la surface sur le positif, éventuellement un revêtement projeté, pour lisser et durcir la surface, afin que le modèle ne s'altère pas trop vite à chaque fabrication de moule...

    Edited by Guest
  • Link to post
    Share on other sites
    Posted (edited) · Moules pour chocolat

    Sinon à part ça, ce sujet m'a immanquablement fait penser à la fausse pub des nuls "Mars aux moules"... Désolé ;-)

    Edited by Guest
  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Moules pour chocolat

    Comme les autres je pense que le mieux c'est de partir sur l'impression d'un moule pour couler du silicone.

    Pour moi impression 3D et utilisation alimentaire ne sont pas compatibles simplement à cause du procédé d'impression qui laisse des micro pores partout et qui sont un véritable nid a bactérie au cours des utilisations.

    Pour un usage unique je dis pas mais un moule a usage unique c'est pas très interessant!

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Moules pour chocolat

    Pour info et dans une autre domaine j'imprime aussi des positifs pour une fonderie, pour la fabrication de moule en sable (sable chimique).

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted (edited) · Moules pour chocolat

    Salut,

    J'ai déjà fait des moules pour du chocolat.

    J'ai utilisé ceci: rtv 3428

    J'avais imprimé un objet en pla que j'ai poncé et recouvert de vernis.

    Puis j'ai fait une empreinte en rtv classique de cet objet.  

    Ensuite j'ai fait plusieurs tirages en résine polyuréthane (je voulais un moule avec 8 copies du sujet)  que j'ai du poncer légèrement et que j'ai reverni avec un vernis alimentaire.

    Ensuite réalisation d'empreinte au rtv alimentaire.

    Il faut faire plusieurs rinçage du moule fini car sinon il y'a un léger dépôt en surface qui va se déposer sur tes premières série de chocolat.  Ce n'est pas nocif mais ça donne un gout pas agréable.

    Puis toujours stocker à l'abri de l'humidité.

    Selon la forme de l'objet que tu souhaite imprimer il te faudra surement envisager l'utilisation d'une pompe à vide pour faire des empreintes silicones parfaites sans bulle d'air.

    Edited by Guest
  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Moules pour chocolat

    Et pour compléter mon précédent post:

    Si tu envisage de faire de grandes séries alors il faut s'orienter sur la fabrication en résine polyuréthane d'un moule qui va te permettre de faire du thermoformage de feuille plastique.

    intérêts:

    - très rapide pour faire des dizaines de plaques

    - solution économique

    inconvénients:

    - plus d'investissement pour se lancer dans ce domaine

    - nombreux ratés au début durant la phase d'apprentissage

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Moules pour chocolat

    Bonjour,

    Je vous invite à utiliser cet ouvrage : http://livre.fnac.com/a2001932/Jean-Pierre-Delpech-Creez-vos-moules

    Mais aussi à utiliser un des vernis alimentaire de cette page (sucré simple, démoulage etc..) pour protéger votre positif/matrice avant moulage : https://www.deco-relief.fr/recherche?controller=search&orderby=position&orderway=desc&search_query=Spray&submit_search= . Autrement, comme énoncé dans le livre plus haut pour un positif en plâtre, vous pouvez peindre votre positif avec du beurre de cacao (achetable en bloc à raper en boutiques bio) fondu au bain marie. En moulage non alimentaire on a aussi l'habitude d'isoler sa matrice avant moulage par du talc ou de la vaseline.

    Certes le dépôt de fil est strillé, mais d'une le vernis alimentaire lisse un peu, de deux on peut aujourd'hui imprimer à 70um, de trois pour des sujets plats et une progression verticale lente on voit moins ces strilles, de quatre pour des petites productions one shot on sera intéressé de recycler le moule qui n'aura pas besoin d'être lavé ni le temps d'être le lieu d'un développement bactérien difficile à purifier à cause des strilles. L'ABS a des micro particules et est toxiques de base, je le déconseille. Le PLA et PETg devraient mieux faire l'affaire. Il faudrait au mieux que l'imprimante 3D ne serve qu'à l'utilisation de filaments alimentaire dans une salle blanche ou grise et ne dégage pas d'huile etc sur les imprimés.

    Les impressions SLA/DLP sont parfaites pour du beau moulage alimentaire lisse modulo vernis à mettre car la résine est rarement alimentaire (ou très cher pour des résines de dentiste), et le SLS produit des pièces directement alimentaires pour certaines poudres grand public.

    Pour du moulage rapide on pourra prendre de la gélatine animale (veau, porc) ou végétale (agar-agar), ou encore thermoformer après avoir éventuellement percé des ventilations si l'imprimé n'est pas déjà poreux, en thermoplastique alimentaire fin (<= 500um par exemple) : PETg, PP, PVC alimentaire... La silicone alimentaire comme celles d'Esprit Composite ou Décorelief donne de bons résultats mais coûte cher et est lente à sécher (16-24h à 20°C), quoiqu'accelerable au plateau chauffant d'imprimante 3D, bain marie, pistolet à chaleur etc (attention à la courbure de la matrice imprimée en 3D, en thermoformage aussi!!).

    Les moules plastique thermoformé ou injecté et silicone peuvent se laver à l'alcool à 70°C ou encore à l'eau savonneuse, avant utilisation.

    Pour des moules injectés.. voici une résine polyuréthane alimentaire : https://www.smooth-on.com/products/task-11/ ...

    Si vous arrivez à recycler vos imprimés 3D (refonte de la cire ou du thermoplastique..), on peut arriver à une chaîne de production de moules alimentaire un peu durable (moules gélatine refondables et biodégradables, PET de thermoformage recyclable, silicone rebroyable et recoulable avec de la nouvelle silicone..).

    Les positifs/matrices peuvent autrement être faits sur mesure en CNC aluminium par exemple, ou juste en sculptant à la main à l'ancienne !!

    Sur le marché français, je vois déjà 3 organismes qui font du moulage culinaire un peu sérieux à partir de 3D : Artesil, les Laminiak et La Bonne Impression (dont je fais partie...). N'hésitez pas à leur poser des questions.

    • Like 3
    Link to post
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
    ×
    ×
    • Create New...