Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
gilles1007

impressions de nuit: risque d'incendie ?

Recommended Posts

Autant qu'avec n'importe quel machine.

J'ai vu un onduleur prendre feu dans un cabinet médical proche de chez moi...

Un système de surveillance est bienvenu, un détecteur de fumée avec un système éventuel de coupure d'alimentation, et une visualisation genre octoprint ou une webcam IP...

Quelqu'un a déjà eu vent d'une imprimante ayant pris feu?

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le problème se pose quand ce sont les capteurs qui sont en panne...

 

Si un capteur est HS l'imprimante s'arrête aussi.

 

Par "en panne", je voulais dire "défectueux": c'est pas "HS", c'est un fonctionnement anormal, qui peut entraîner des problèmes...

Par expérience, il vaut mieux avoir une confiance modérée dans les systèmes de ce type... Le lien que j'ai publié pointe vers une machine d'une construction semblable à nos ultimaker...

Donc, si on laisse une machine tourner tout le week-end dans une bureau à 10km de chez soi sans surveillance... on joue un peu... avec le feu...

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certes mais si j'ai bien lu, la cartouche de chauffe pendouillait à côté de la tête et l'imprimante n'a pas arrêté de vouloir atteindre la température et à donc provoqué une surchauffe.

C'est un incident rarissime.

Bien sur qu'il faut faire attention avec une machine qui peut monter à 300° mais ça reste moins dangereux que de se faire des toasts dans son bain avec le grille-pain posé sur le bord de la baignoire.

Tu pourras tout prévoir et doubler les mécanisme de sécurité, il y aura toujours un risque  d'incident.

Il faut être prudent, certes, mais pas parano.

Edited by Guest
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certes mais si j'ai bien lu, la cartouche de chauffe pendouillait à côté de la tête et l'imprimante n'a pas arrêté de vouloir atteindre la température et à donc provoqué une surchauffe.

C'est un incident rarissime.

Bien sur qu'il faut faire attention avec une machine qui peut monter à 300° mais ça reste moins dangereux que de se faire des toasts dans son bain avec le grille-pain posé sur le bord de la baignoire.

Tu pourras tout prévoir et doubler les mécanisme de sécurité, il y aura toujours un risque  d'incident.

Il faut être prudent, certes, mais pas parano.

On est bien d'accord: faut pas être parano... Sauf qu'on est sur un forum public attaché à une marque, et qu'on ne peut pas non plus dire qu'il n'y a aucun danger, au risque de se retrouver un peu bête (voir accusés de trucs ennuyeux), et la marque susdite aussi,  si notre interlocuteur  voit son local brûler...

On laisse nos réfrigérateurs en fonction en permanence, même quand on n'est pas là.. pourtant...

"2006:

La surchauffe d'un réfrigérateur à l'origine de l'incendie tragique d'Etouvans

La surchauffe d'un réfrigérateur, suivie d'un effet de pyrolyse, est très probablement à l'origine de l'incendie tragique d'un pavillon au cours duquel une famille de cinq personnes a trouvé la mort le 25 mai à Etouvans (Doubs), apprend-on jeudi de source judiciaire.

Le parquet de Montbéliard a confié l'expertise à un cabinet spécialisé de Dijon (Côte-d'Or). Le foyer de l'incendie a été nettement déterminé au niveau de l'appareil. Cette surchauffe a provoqué une décomposition chimique et la naissance inhérente de gaz."

Vous en voulez de la parano???? ;-)

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Reprenons la question

Est-ce qu'il y a un risque d'incendie (surchauffe ou court-circuit...) avec UM2+ en cas de longue impression de nuit, dans un bureau sans ses employés ?

Réponse longue : pas dans des conditions normales d'utilisation et d'entretien de la machine, conformément aux informations soumises par le constructeur dont tu pourras trouver des informations ici : https://ultimaker.com/en/resources/18786-safety-and-compliance (en anglais) ainsi que dans le manuel d'utilisateur en français, pages 5, 6, 7 et 8 que tu pourras télécharger ici https://ultimaker.com/download/19575/UserManual_UM2+_FR.pdf

Réponse courte : non, sauf si l'appareil présente un défaut.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut @gilles1007

Pour apporter ma petite contribution a ce topic je dirais:

l'aspect incendie n'est pas le facteur qui me stress lors des impressions de nuits et parfois même de tout le week-end ^^

Par contre si tu veux éviter des désagréments je te conseil de ne faire que des impressions que tu maitrises.  En effet si tu essaye une nouvelle matière ou des paramètres exotique tu risques d'arriver un matin et de t'apercevoir que le print s'est décollé dans les 5 premiers cm et que la machine à passer des heures à balader et faire cogner dans tous les sens un pâté de plastique avec les risques d'abimer mécaniquement ton imprimante (moteur qui force, courroie qui saute de crans sur les poulies...)  ou alors dans une moindre mesure un print qui rate sur les premiers cm, une buse bouchée et une imprimante qui tourne dans le vide pendant des heures...

En tout cas l'étape travail de nuit et quasi inévitable vu le temps des impressions quand on est en qualité fine avec de gros volumes. Et quel plaisir d'arriver le main au bureau et de voir un beau print terminé  et déjà décollé de la plaque car elle à eu le temps de bien refroidir ;)

Edited by Guest
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut @gilles1007

Pour apporter ma petite contribution a ce topic je dirais:

En tout cas l'étape travail de nuit et quasi inévitable vu le temps des impressions quand on est en qualité fine avec de gros volumes. Et quel plaisir d'arriver le main au bureau et de voir un beau print terminé  et déjà décollé de la plaque car elle à eu le temps de bien refroidir ;)

 

c'est beau, on dirait de la poésie .....

j'ai vécu la même chose ce matin....

c'est simple le bonheur

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Salut @gilles1007

Pour apporter ma petite contribution a ce topic je dirais:

En tout cas l'étape travail de nuit et quasi inévitable vu le temps des impressions quand on est en qualité fine avec de gros volumes. Et quel plaisir d'arriver le main au bureau et de voir un beau print terminé  et déjà décollé de la plaque car elle à eu le temps de bien refroidir ;)

 

c'est beau, on dirait de la poésie .....

j'ai vécu la même chose ce matin....

c'est simple le bonheur

 

Ouai bon moi, ma machine est chez moi, dans mon atelier... donc je vis ça toutes les nuits où j'imprime... Na!

Et puis, luxe suprême: je peux voir sur ma télé où j'en suis! (octopi)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir @gilles1007

Oui tu peux mettre une petite cam IP de surveillance, pas besoin d'un super modèle.

Tu regardes de temps en temps sur ton tél, c'est très pratique.

Et si tu a peur, tu installes une prise secteur commandée en IP pour couper ta machine (a faire uniquement en cas de gros problème).

 

Voilà un truc qui fait tout ça... (tribute to Didier..)

https://ultimaker.com/en/community/6184-installation-doctoprint-pour-lultimaker-2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Our picks

    • Taking Advantage of DfAM
      This is a statement that’s often made about AM/3DP. I'll focus on the way DfAM can take advantage of some of the unique capabilities that AM and 3DP have to offer. I personally think that the use of AM/3DP for light-weighting is one of it’s most exciting possibilities and one that could play a key part in the sustainability of design and manufacturing in the future.
        • Like
      • 3 replies
×

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!