Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
Ju_bil

Sous extrusion : couche 50µm

Recommended Posts

Bonjour,

Toujours sur mon Original+ je continue d'expérimenter et d'imprimer des trucs marrant pour mes petites voitures, et ça commence à pas mal fonctionner dans l'ensemble.

Pour avoir une géométrie précise de certains paliers je suis amené de plus en plus souvent à imprimer en couche de 50µm ; mais j'ai souvent des souci à cet épaisseur de couches... Pas glop pas glop.

- Beaucoup de fils (oozing, stringing) : c'est logique, la multiplication des couches amplifie le phénomène, rien de méga problématique. J'aimerai bien que ce soit plus propre (ce qui reste dans ces fils ne va pas dans la pièce), mais déjà c'est utilisable, donc c'est un moindre mal. Mais je précise ce point parce que si ça vous parait signifiant avec le suivant qui est le principal, ça serait dommage de l'omettre.

- Souvent une sous extrusion importante apparait, ça va même jusqu'a un arrêt de l'extrusion (pas de l'extrudeur) qui fait donc foirer l'impression. Je ne comprend pas bien ce qui se passe, le fil ne passe plus comme si la buse se bouchait. C'est un problème que je n'ai pas en 100µm.

J'ai l'intuition qu'il y a quelque chose qui déconne en lien avec la réduction du débit de matière, mais je perçoit pas bien d’où ça peut venir... Extrudeur? Bowden tube? Buse? Incapacitée de la machine?... Autre chose?

J'ai aussi la sensation que les débuts de bobine passent mieux (effet de la courbure du filament qui frotterait dans le tube?)

Buse propre, feeder nettoyé, je vois rien dans le tube, teflon qui va bien aussi...

J'ai testé pas mal de paramètres dans une plage assez large :

Buse 0,4mm

T° de 190 à 205° (PLA neofil 3D)

Plateau 50-60°

Rétractation bien sûr :

5 à 6mm à 45mm/s

Vitesse assez lente en général :

25 à 35mm/s

J'ai testé certaines de ces pièces sur une 2+ ça passe parfaitement.

Voilou voilou, je suis en recherche de piste pour améliorer ça, donc n'hésitez à proposer des pistes. Il faut que je trouve une démarche technique pour éliminer valider des choses, alors...

Merci d'avance.

Ju bil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas de problème avec mes petites voitures...

... mais bon, à l'échelle 1/5ème c'est plus simple aussi.

Pas d'expérience non plus au 5/100ème, je ne descend jamais en dessous de 0,1mm.

Mais je ne vois pas bien pourquoi ça le fait sur une UM2 et pas sur une UMO.

Plusieurs pistes en vrac:

  • La buse: tu utilises toujours une buse UMO originale? Si oui je te conseille de passer sur une buse Olson (comme celles de l'UM2)
  • Use autre différence se situe au niveau du feeder qui est très mordant et puissant sur l'UMO. Avec des petites couches, tu va faire beaucoup plus de rétractions sur une même section de filament et user beaucoup plus le filament qui finalement ne va plus bouger. Vérifier qu'on ne serre pas trop.
  • Une dernière différence avec l'UM2 est que le coupleur de l'UM2 est refroidit. Si on extrude très peu, avec les rétraction la chaleur monte plus facilement dans le coupleur et peut provoquer des bouchages. Ventiler le coupleur pourrait être une piste...
     
  • Taille de buse: en 50µ on se retrouve avec des couches qui sont 8 fois plus large qu'épaisse. Je n'ai pas expérimenté avec ça, mais il me semblerait plus judicieux d'essayer avec un buse d'un diamètre plus petit plutôt qu'avec un couche très fine

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour @Ju_bil

Pour ma part, je fais pas mal de petites pièces et souvent je travail avec une buse 0.25 déclarée comme une 0.2.

Je trouve que cela passe mieux avec des couches de 0.05.

La différence géométrique est minime et ne me gêne pas pour ces pièces là.

Peut être une piste a creuser pour toi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces pistes. La différence de résultat entre l'Original+ et la 2+ me tarabustait pas mal, donc cette piste (refroidissement du coupleur) m'interpelle.

D'autant que ça pourrait jouer aussi sur l'efficacité des rétractations...

Je vais voir ce que je peut faire de ce coté là. Monter un petit radiateur ventilé la haut devrait pas être sorcier.

Changer la buse? Je veux bien, mais je ne vois pas de différence entre les buse de mon UMO+ et celle de la 2+ . Il doit y avoir un truc qui m'échappe.

La pression du feeder est aussi a voir, c'est vrais qu'il m'arrive de flinguer des fils. Faut que j'essaie en limitant le nombre max de rétractation sur la longueur de retreint. Au pire ça fera des fils...

Tester la buse de 0.25 ça fait un moment que j'y pense, mais comme j'avais des souci avec la baisse du débit matière, ça ne me semblait pas pertinent de commencer par ça, mais j'espère bien pouvoir aller dans ce sens à terme...

NB : mes petites autos c'est du 1/32, genre ceci:

Chassis-assemble-Mk2-09.jpg

Avec une carrosserie dessus ça donne ça :

Porsche-917-10-6.jpg

Ou ce genre de blagues, sous ce kit résine artisanal minuscule (c'est pas gros une fiat 600) monter un chassis réglable ...

07-Fiat600-proto_Chassis.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais voir ce que je peut faire de ce coté là. Monter un petit radiateur ventilé la haut devrait pas être sorcier.

Si cela peut t'inspirer, je pensais à un truc dans ce genre

Changer la buse? Je veux bien, mais je ne vois pas de différence entre les buse de mon UMO+ et celle de la 2+ . Il doit y avoir un truc qui m'échappe.

A moins qu'Ultimaker n'aie changé sa production récemment, mes buses UMO sont franchement différentes. Elles sont plus longues et l'épaulement est différent. Dans l'ensemble j'observe une meilleure qualité depuis que je suis passé aux buses Olsson.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Changer la buse? Je veux bien, mais je ne vois pas de différence entre les buse de mon UMO+ et celle de la 2+ . Il doit y avoir un truc qui m'échappe.

Bloc de chauffe d'origine UMO (source makershop)

buse_hot-end-upgrade-pack-pour-umo.thumb.jpg.026d307c6bb5b3fe20adb9ef8fb18d6d.jpg

Bloc de chauffe UM2+ (Olsson source ideato3d.be Didier Klein)

buse_20150720_163347-e1437421682437.thumb.jpg.71457bd50f14e036e286781d1afd58c4.jpg

Ils sont différents mais si les buses peuvent se monter, le bloc Olsson est vraiment bien...

Sinon : joli les bolides !

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le bloc de l'UM2+ est bien du type Olson (comme le second) mais les buses sont les premières. Les mêmes que sur mon UMO+, et on a aucun souci avec pour le moment.

Je n'ai pas encore vraiment envisagé le remplacement du bloc de chauffe. Ça vaut la manip? Ca change quoi a par la simplification du changement de buse? (c'est déjà pas mal hein)

NB : la résistance et le capteur sont les mêmes, ou faut changer plein d'autres trucs?

Ce soir je vais voir dans mes boites à rabiot si j'ai un petit ventillo qui traine pour ventiler le coupleur... et voir si ça améliore la chose...

Si je le branche en // sur celui de la tête d'impression, ça ira bien non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Changer juste le bloc de chauffe, ça ne va pas vraiment, il faut alors changer toute la tête; l’architecture est fondamentalement différente...

En terme de qualité, ça ne doit pas jouer. L'intérêt majeur du système UM2 est que le bloc est solidaire du reste de la tête, alors que sur l'UMO est est 'flottant' entre le tube en laiton et la buse. En temps que tel ça n'a pas d'importance, mais si on change souvent de buse c'est plus délicat: il faut s'assurer a chaque fois que la buse est bien serrée contre le tube et pas contre le boc...

Autre avantage de la tête UM2, c'est qu'avec les options Olsson (le coupleur et la rondelle kivonbien) on peur imprimer des matériaux qui demandent de chauffer fort, ce qui est impossible avec la tête UMO -- Au delà de 235-240°C le coupleur ne vit pas longtemps, et à 250°C le PEEK commence à se déformer. Mais ça reste une transformation coûteuse et si on n'utilise que des filaments de type PLA, ça a peu d'intérêt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le ventilo, fait attention à ne pas trop 'tirer' de courant, le transistor est un peu fragile et il grille facilement.

Aussi, le ventilo de la tête d'impression ne tourne pas en permanence, et rarement très vite.

Le mieux est d'utiliser la sortie prévue prévue à cet effet sur la carte mère. Sur les anciennes cartes c'est alimenté toute le temps, si tu as une carte relativement récente, il faut utiliser mon firmware pour l’activer dès que la température dépasse 40°C

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien ce qui me semblait, l'adaptation n'est pas triviale. Merci pour ces détails Amedee.

Bon du coup pas de bol, j'arrive avec plein de questions...

Je vais donc tenter en installant une ventillation sur le haut de la tête.

A ton avis il vaut mieux que je ventile uniquement sur le haut (au dessus de la platine alu et de la plaquette en bois) juste sur le téflon (pas évident vu qu'il est planqué dans la tête en bois...) ou alors ventiler plus large en incluant dans le flux l'adaptateur en peek (en intégrant bien sur un écran pour ne pas souffler le bloc) ?

Ça c'est pour savoir comment je dessine ma boite à air.

Ensuite questions rapport au branchement électrique :

- Mon UMO+ à environ 1 an carte mère blanche : c'est récent ou pas?

- Quelle sortie j'utilise? Il reste pas mal de sorties libres sur la CM, je ne sais pas du tout la quelle peut supporter quoi...

Merci d'avance.

Ju bil

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai retrouvé le commit dans les sources...

Si la version de ta carte est 2.1.4 ou plus récent, tu dois utiliser mon firmware pour activer le ventilo (la version est imprimée sur la CM), avant cette version il est toujours "On".

Le connecteur est marqué "J34 5V Fan"

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, je n'ai toujours pas testé la solution de ventilation vu que je n'ai pas trouvé dans mon stock de pièces le petit ventillateur que va bien. Je m'en occuperai quand j'en aurai un ce qui ne saurai tarder et je vous donnerai des nouvelles ici.

 

Par contre j'ai pas mal bossé sur différents paramètres.

- La température : j'essaie d'être bas, en général 190 à 195° (PLA) plus bas le collage des couches commence à être moins bons, et mécaniquement les pièces sont plus fragiles.

- J'ai re-reglé la pression de la poulie du feeder qui avait bougé : moins d'usure du fil après une succession de rétractation.

- J'ai encore réduit la vitesse d'impression pour les impression en 50µm (vers 20-25mm/s), intuitivement je craignait que le très faible débit de matière occasionné devienne un souci, il n'en est rien plus c'est lent plus c'est beau. Et je varie très peu la vitesse entre les différentes zone d'impression pour avoir une extrusion régulière.

- La longueur de rétractation : Les 5mm proposé d'origine ne sont pas ce qui me donne le meilleur résultat.

 

J'ai considérablement ce paramètre.

- 1mm : la pression  reste trop importante et ça extrude (au ralentit mais quand même) durant les déplacement

- 2mm : c'est plus qu'assez pour les faible débit d'impression, et ça passe bien pour des impression un peu plus rapide mais je ne dépasse pas 35mm/s en 100µ avec la buse de 0,4 : je suis patien :o)

- 5mm : C'est moins bon (un peu comme si le temps de la rétractation laissait à la gravité le temps de faire couler de la matière) ; mais surtout comme j'ai des modèles avec des géométries qui nécessitent de nombreuses rétractations, j'arrive très vite au seuil du nombre de rétractation (si je l'augmente le fil s'usent trop) du coup rapidement il n'y a plus de rétractation et là c'est la cata...

 

Donc j'ai bien progressé sur les impressions 50µ, mais il reste encore des fils. Moins, donc plus facile à traiter, et moins de matière perdue, donc les pièces sont meilleures et sans trous ni blobs.

En passant, ce travail m'a aussi amené à nettement améliorer mes impression en 100µ, c'est chouette :o)

 

Je vais travailler sur cette suggestion de ventilation du coupleur dés que possible, mais j'ai déjà pas mal amélioré les choses... Je progresse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le projet de ventilation ça pourrait ressembler à ça. Un ventillo de 30mm monté sur un support imprimé qui devrait pas tarder à arriver.

La petite plaquette de séparation au dessus du bloc de chauffe sera en FR4, pas de souci de température. D'ailleurs je vais commencer par ça car sauf erreur, isoler un peu le bloc de chauffe ça peu pas faire de mal.

Pour le moment je n'ai que du PLA, mais il faudra que je fasse le boitier en ABS pour que ça ne bouge pas à la chauffe quand même...

Le flux devrait être correctement guidé sur le coupleur.

 

Print_Head-Ventil-01.jpg  Print_Head-Ventil-02.jpg

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ta plaque en FR4, ce serait peut être bien de la fendre vers l'avant pour pouvoir la glisser par derrière, sinon la maintenance risque d'être un peu galère...

 

Je vois que tu utilises toujours la ventilation d'origine, de mon coté je suis passé a une double ventilation qui a grandement amélioré l'impression des porte-à-faux.

 

carousel_SuperNeoTko-RenderBack.png

(Lien)

J'aurais aussi gagné à ouvrir ma plaque en carbone sur le devant plutôt que de la fermer...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jusqu'à maintenant la seule modif de mon UMO+ c'est un découpleur du feeder pour réduire le bruit.

 

Je commence à l'avoir un peu en main pour envisager d'autres choses et la double ventillation en est une :o)

Ce sont des ventilos de 40mm?

Je n'ai pas de carbone, mais un bout de G11 ou de FR4 fera très bien l'affaire elle est très chouette ta version d’ailleurs, je ne vais peut être pas m'enquiquiner à redessiner ce qui est si bien déjà fait, hihi ;o)

 

La plaque en FR4 est prévue fendue et en 2 couches (2x0.2mm) ainsi ça se démonte facilement et c'est fermée quand même.

 

Jube

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est des ventilos 40x40x20 -- EBM-PAPST 414H pour être précis. Ce sont des ventilos 12v montés en série. J'en avais trouvé à 7 euros pièce sur la baie en son temps.

 

Je faisait référence au carbone par rapport au rendu, mais mes supports sont fraisés en G10, je n'ai pas gaspillé de carbone pour ça ;)

 

Bien vu pour la plaque en 2 couches :+1:

 

Tant que j'y suis, pour ton support, l'ABS c'est pas idéal sur une UMO. Outre le fait que c'est pas toujours évident à imprimer le problème est qu'il faut chauffer assez fort et que c'est pas bon pour le coupleur, ça réduit fortement sa durée de vie. Je te conseille plutôt d'aller vers du bioFila plaTec ou du Extrudr Green-TEC qui résistent très bien en température, s'impriment facilement et a basse température (comme le PLA). Je ne suis pas convaincu par les propriété mécaniques (l'adhésion inter-couches est très bof) mais pour ce genre de choses, c'est top.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça dépend probablement de l'application -- c'est plutôt solide, c'est plus que probable que la tasse tienne bien le coup.

 

Le gros problème c'est l'adhésion inter-couches qui fait qu'on a pas d'adhérence exceptionnelle en traction dans le sens des couches: ça a tendance à se délaminer sous contrainte.

Quand on considère l'équation: plateau chauffant pas trop chaud / TG élevé / Température d'extrusion basse, ce n'est pas trop étonnant: on a une solidification rapide de l'extrusion qui ne favorise pas une bonne liaison inter-couches.

 

Ça reste un super filament, le fini est superbe, idéal pour ce qui doit résister en température.

 

A noter que je n'ai pas testé l'Extrudr Green-TEC qui est sensé être assez similaire (J’essaierai probablement quand ma bobine de plaTec sera terminée -- Je n'imprime que pour mes petits projets perso, et je n'ai pas de grosse consommation de filament)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 hours ago, amedee said:

Quand on considère l'équation: plateau chauffant pas trop chaud / TG élevé / Température d'extrusion basse, ce n'est pas trop étonnant: on a une solidification rapide de l'extrusion qui ne favorise pas une bonne liaison inter-couches.

Ahhhhh ! Encore Encore Encore :) Prochaine étape, caler les mots interdiffusion / MFI / Viscosité dans la même phrase :+1:

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

J'ai un peu avancé sur mon petit problème, pour le moment j'ajoute juste un second ventilo pour refroidir un peu le coupleur.

On va voir ce que ça donne. Le proto est en PLA (vous pouvez voir en passant que la qualité d'impression n'est pas géniale), j'ai des idées pour améliorer encore un peu le dessin, le modèle définitif sera probablement dans un autre matériau.

J'imprime du M-ABS au taf sur une UM2+ ça peut être pas mal si le proto souffre de la chaleur.

 

Print_Head-Ventil-03.jpg

 

C'est connecté comme suggéré par Amédée sur "J34 5V Fan".

Maintenant faut que je comprenne comment alimenter cette sortie... Ça c'est une autre paire de manche pour moi mais bon faut que j'apprenne un peu comment cela fonctionne la dedans.

Quand j'en aurai fini avec ce ventilateur auxiliaire si ça donne de bons résultats je monterai un refroidissement symétrique à 2 ventilos...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!