Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts

Problème 20 microns


Recommended Posts

Posted · Problème 20 microns

L'impression continue encore la première partie et moins belle que ce que j'avais fait la première fois à 25mm/s je ne sais pas pourquoi mais l'augmentation de vitesse a bien eu lieu même si il me la indiqué nul part (Octoprint m'affiche encore 25mm/s)

Au niveau du print pour le moment il est à 13.32mm/50mm mais sa devrai aller de plus en plus vite ;)

 

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Sa y est l'impression c'est fini donc j'ai eu un résultat plutôt ..... moche il faux ce le dire =)

    J'ai prix soins de faire des ligne noir chaque centimetre pour montrer le changement de vitesse

    IMAG1187

    IMAG1186

    IMAG1185

    IMAG1184

    Sauf un petit endroid qui est assez "lisse"

    IMAG1188 1

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    la vache le carnage.

    moi ca donne le meme rersultat en 0.02 lol

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Ouais le carnage comme tu dis plus qu'as cherche pourquoi ce carnage ;)

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Humm en effet c'est moche :mrgreen:

    Y a peut etre une question de température?

    C'est bizarre ces espèces de vagues sur le print. Quand tu imprimes a 0.1mm tu les as toujours?

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Peu être qu''il y as une question de température oui

    Pis au niveau des vagues quand j'imprime en 0.1 j'ai les marque comme tout le monde les marque de l'impression mais en 0.02 ça me fait une autre forme de vague plus à 45° par rapport à l'horizontalite dans divers sens

    Après je me dissais qu'il fallait que j'essaye une impression à 0.05 pour voir le résultat

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Ce qui est quand même étrange c'est que là le résultat est bien pire que ce que tu avais eu avant, même dans la zone ou tu as commencé a la même vitesse (si tu as bien commencé a 25mm/s). On dirait bien que quelquechose d'autre a merdé.

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Bah oui c'est ce que je me suis dit aussi mais j'ai vérifier j'était bien à 25mm/s

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    J'ai fait un petit test mais pas a 0.02mm.

    taille des couches 0.04mm Température a 215°c tout le long. Le filament est le ColorFabb UltraMarine Blue.

    10% D'infill.

    vitesses:

    50mm/s pour les 10 premiers mm

    60mm/s pour 10 - 20mm

    70mm/s pour 20 - 30mm

    80mm/s pour 30- 40mm

    90mm/s pour 40 - 50mm (la fin)

    Je ne vois pas de différence notable en qualité.

    J'ai également les petites vagues sur le ventre et en dessous du menton

    En tout cas je suis presque sure qu'il serait plus joli en 0.1mm l'aspect est plus rugueux que d'habitude peut etre que les objets low poly ne sont pas adaptés a une si grande précision?

    20140919 185823

    20140919 185834

    20140919 185912

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Bonjour,

    Je rejoins l'avis de Didier l'aspect est décevant notamment par rapport à une impression en 0,1mm.

    Je pense que l'on atteins les limites de la machine notamment du fait de la buse à 0,4mm. Si la spec. dit 0,02mm, c'est surement parce que la machine peut atteindre cette précision sur l'axe Z mais ça ne veut pas dire que le résultat de la machine soit optimum. Je pense que vous venez d'en faire la preuve.

    Pour ma part, je descends jamais en dessous de 0,8 et je reste ne général entre 0,1 et 0,15mm. Avec des paramètres bien réglés, je trouve le résultat déjà très bien qu'en on pense que l'on fabrique soit même un objet ... Au fur et à mesure des impressions, on devient très exigent et on en oublie la prouesse!

    Vincent

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Oui c'est vrai il faux ce rendre à l'évidence, le 0.1 et plus beau que le 0.02, le 0.1 fait plus brillant après sa reste quand même de superbe imprimante pour les particulier =)

    Apres je ne pense pas que c'est a cause du low poly c'est une forme comme les autre non ? Juste des faces un peu plus "droite"

     

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Je pense que tu peux obtenir de meilleur résultat en 0.06mm mais bon pour moi je rejoins VincentD dans la façon de faire. En général si je veux un truc joli je met 0.08 ou 0.1 si je veux un truc moyen je met 0.15mm ou 0.16mm si je veux un truc rapide je met 0.2 - 0.25.

    Les vagues d'apres moi c'est du a l'inclinaison du modèle et du fait que les couches refroidisse trop vite et se rétracte légerement.

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    hello,

    non y a un soucis.

    mes modèles zbrush passe systématiquement en 0.02 et 0.04 quand il y a moins de haute frequence. Le niveau de detail et la propreté sont extroardinaires.

    j'attendais une imprimante de ce niveau, vu le prix, j'aurais fait la tronche si elle n'avait pas tenu ses promesses.

    sur ce blog on peut voir quelque print en 20 microns

    http://davedurant.wordpress.com/2011/10/12/ultimaker-faq-but-what-about-the-quality-of-prints/

    mes reglages sont assez classiques, je descend la vitesse a 60, et j'evite le infill dès que je peux pour garder les contours les plus reguliers possible.

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Bonjour à tous,

    Petite reflexion suite à mes lectures sur les forums et dans l'attente de vos commentaires !

    Le principe de nos machines est que la tête d'extrusion "écrase" le fil extrudé sur l'objet déja construit.

    La section de cet apport est donc égal au diamètre de la buse x hauteur de la couche.

    0.4 * 0.02 = 0.008 mm2.

    Le débit d'extrusion est donné par une formule qui semble acceptée par la communauté et qui ne tient compte que de la température :

    Deb =( Tp-168) *0.133 ou 168 représente en fait la température limite d'extrusion du PLA et 0.133 le coéficient de proportionnalité par rapport à l'augmentation de température. Il semblerait donc sue cela reste linéaire dans les limites d'utilisation du PLA.

    Donc, si la température d'extrusion est réglée à 180°C, on trouve1.596 mm3/s de débit.

    Si on divise le débit par la section du dépôt on obtient la vistesse d'avance, soit :

    1.596 / 0.008 = 200 m/s !!!

    ça me semble un peu élevé pour notre machine.

    Et là, j'ai besoin de vos avis car il y a un paramètre qui manque dans tout cela, c'est la vistesse du moteur du feeder.

    Car tout de même, c'est lui qui en fin de compte "pousse" le filament et devrait modifier aussi la vitesse d'extrusion ?

    Normalement, la température ne devrait modifier que la viscosité du plastique et donc faire forcer plus ou moins le moteur mais pas modifier la vitesse d'extrusion tant que le galet ne dérape pas trop sur le fil.

    Enfin, dans CURA, je ne vois nule part ou l'on peut intervenir sur la vitesse de rotation du feeder.

    En conclusion : il faut probablement augmenter la vitesse de construction lorsque l'on réduit la hauteur de couche, cela semble assez compréhensible mais le débit d'extrusion dépend de plusieurs facteurs.

    Je pense que pour faire des pièces très présices (couche de 20 mic) il faudrait à la foi, modifier le diamètre de la buse et piloter feeder et température car l'augmentation de la vitesse de construction dégrade la précision de position sur les axes X et Y

    Ouf !

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    @izo2: merci pour le lien y a des jolis print la dessus :) il semble qu'il faut refaire le test avec le fameux buste yoda qui semble donner de bons résultats :)

    @Billhatt: Je ne connais pas le mécanisme en détail mais j'imagine que la rotation du feeder est déterminée par plusieurs paramètres:

    - Taille des couches

    - Vitesse d'impression

    - Flow

    - Taille de la buse

    - Diamètre du filament

    A mon avis si on avait la possibilité de changer le pourcentage de rotation du feeder ça n'aurait que des effets négatifs (sous ou sur extrusion).

    Maintenant a mon avis avec une buse a 0.2 les résultats serait probablement meilleurs

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Bonjour à tous,

    Petite reflexion suite à mes lectures sur les forums et dans l'attente de vos commentaires !

    Le principe de nos machines est que la tête d'extrusion "écrase" le fil extrudé sur l'objet déja construit.

    La section de cet apport est donc égal au diamètre de la buse x hauteur de la couche.

    0.4 * 0.02 = 0.008 mm2.

    Le débit d'extrusion est donné par une formule qui semble acceptée par la communauté et qui ne tient compte que de la température :

    Deb =( Tp-168) *0.133 ou 168 représente en fait la température limite d'extrusion du PLA et 0.133 le coéficient de proportionnalité par rapport à l'augmentation de température. Il semblerait donc sue cela reste linéaire dans les limites d'utilisation du PLA.

    Donc, si la température d'extrusion est réglée à 180°C, on trouve1.596 mm3/s de débit.

    Si on divise le débit par la section du dépôt on obtient la vistesse d'avance, soit :

    1.596 / 0.008 = 200 m/s !!!

    ça me semble un peu élevé pour notre machine.

    Et là, j'ai besoin de vos avis car il y a un paramètre qui manque dans tout cela, c'est la vistesse du moteur du feeder.

    Car tout de même, c'est lui qui en fin de compte "pousse" le filament et devrait modifier aussi la vitesse d'extrusion ?

     

    Oui et c'est exactement ce que calcule Cura: tu lui dis à quelle vitesse tu veux imprimer et à quel épaisseur et il transforme ça en vitesse de rotation du feeder (en tenant compte du diamètre de la buse et du filament). Je ne comprends pas ce que tu veux faire de plus avec la vitesse de ce moteur?

    Concernant "la" formule, il me semble que c'est totalement empirique, et ça ne sert qu'à évaluer le débit max que tu peux espérer à une certaine température tout en conservant la qualité d'impression, et donc d'en déduire la vitesse max que tu pourrais utiliser. Tout ça au conditionnel.

    Le 200mm/s que tu trouves dit juste qu'à cette température et pour cette épaisseur de couche tu pourrais viser un débit de 1.596mm3/s et donc une vitesse d'impression de 200mm/s. La couche est si fine que ça n'a rien d'aberrant, il n'y a presque rien à déposer. Après on peut discuter de la précision du déplacement à cette vitesse, mais en tout cas au niveau du débit ça se tient.

    Je trouve que certains dans ce thread ont surtout tiré des conclusions un peu vite après le second test d'Adrien alors qu'il n'a pas l'air significatif vu qu'il ne retrouve pas le résultat de son autre essai, et qu'il y a surement autre chose qui a merdé. C'est aussi ce que izo2 a l'air de dire.

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Bonjour,

    J'ai réfléchis un peu aux équations, et j'ai une nouvelle piste de réflexion à fin de comprendre ce qui est partie de travers dans l'impression.

    Comme Kolia l'a expliqué, CURA calcul lui même la vitesse du feeder sur plusieurs paramètres (hauteur du layer, diamètre de buse, température, vitesse d'avancement, etc.).

    Premièrement, le feeder est piloté par un moteur pas à pas donc il est incrémental. Si je me rappelle des spec. sur mon UM2, 200 pas par tour. Le fil avance donc pas par pas : ce-là veux dire que j'ai un volume d'apport de matière minimum donc la formule est :

    Pi x le rayon d'entrainement du fil (distance axe moteur - axe fil) x 2 / nb de pas x section du fil

    soit 3,14 x 5,5mm x 2 / 200 x ( 3.14 * 1,5² ) = 1,22mm3/pas

    Si mes calculs sont bons (je vous invite à vérifier car j'ai pu oublier un truc), on ne peut pas apporter moins de matière que 1,22mm3 (sans compter la dilatation thermique).

    Deuxièmement, je vais intéresser à l'autre bout, l'extrudeur. J'ai une buse de 0,4mm de diamètre et je veux faire des layers de 0,02mm donc le volume instantané à déposé est de :

    la section de l'extrudeur x la hauteur du layer soit 0,2² * 3.14 * 0.02 = 0.002512mm3

    Disons que ma vitesse de progression est de 25mm/s, ça me donne un volume de 0,0628mm3/s

    Il faut donc 20s pour "étaler" l'apport de matière équivalant à 1 pas du feeder. On peut compter sur la flexibilité du fil sur les 40cm jusqu'à l'extrudeur pour amortir en partie l'apport brutale de matière mais de là à amortir 20s c'est beaucoup.

    Je pense que ce qui ce passe c'est qu'un paquet de matière sort puis on est un peu sous extruder puis un paquet de matière ... d'où la création d'une rugosité car le dépôt de matière ne serait pas constant. Il faudrait accélérer la vitesse d'avancer de l'extrudeur afin de lisser les apports de matière comme on le fait à 0,1mm.

    J'ai refais le calcul pour 0,1mm à 50mm/s. On obtient 2s ce qui compte-tenu de "l'amortissement" de l'apport de matière en le feeder et la buse de l'extrudeur est gérable.

    Tout ceci reste une idée que je soumets à votre avis critique.

    Vincent

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Merci a Kolia, effectivement, le débit donné par cette formule est empirique puisque c'est un utilisateur qui a défini ces paramètres et je suis d'accord avec toi, ce doit correspondre au max de débit compte tenu des caractéristiques machine et produit :

    - Capacité du feeder: force d'entrainement et vitesse d'avance d'une part, et:

    - Perte de charge d'une buse de 0.4 avec la viscosité du produit à la température donnée d'autre part.

    Ta remarque Vincent est très pertinente, et interessante mais le diamètre d'entrainement de l'UM2 est de 8 mm, ce qui donne :

    3.14 * 8 = 25.12 mm/tour

    Si le moteur est un 200 pas/tour, cela fait 0.126 mm/pas * 3.14*1.5^2 = 0.89 mm3/pas

    Divisé par la section du dépot 0.008 cela fait 110 mm

    comme je pense qu'il faut plutot augmenter la vitesse de construction, disons qu'à 50 mm/s cela fait tout de même + de 2s.

    Je comprend mieux pourquoi certaines machines pro (j'en ai une dans la société) utilisent du fils de 1.5 mm

    Enfin une dernière remarque, si tu traces sur une feuille la section 0.4 * 0.02, ça fait un sacré rectangle et ça ne me semble pas très réaliste de déposer une couche 20 fois plus large que haute d'autant que 0.4 c'est le diamètre du trou,la buse est encore plus large et frotte sur cette couche de 20 mic.

    A suivre

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Re,

    Sur le diamètre de la roue d'entrainement, je te rejoins : elle fait bien 8mm mais je pense qu'il faut considérer le centre du fil de PLA et non le bord d'où les 11mm mais c'est un peu chipoter.

    En effet pour ta remarque sur la surface de dépot est très pertinente, c'est pour celà que je l'évoque comme la limite de notre machine ajoutée au fait que nous utilisons du fil de 3mm.

    Si l'on imagine que nous ayons une UM2 avec un feeder à 1,75mm et une buse à 0,2, nous obtenons les résultats suivant pour un layer de 20micon. J'ai également optimisé le feeder avec un moteur à 400 pas.

    vitesse linéaire du feeder : 3,14 x (8/2+1.75/2) / 400 = 0,038 mm/pas

    débit du feeder : 0.038 x 3.14 x (1.75/2)² = 0.092mm3/pas

    dépôt instantané de la buse : 3.14 x 0.1² x 0.02 = 0.000628mm3

    Ce-là donne une vitesse d'avancement de 146mm/s, avec l'effet "amortissement" de l'architecture du feeder de l'UM2, ça pourrait peut être marché vers 50mm/s ... mais ce sont juste des spéculations!!!!

    Pour reprendre Billhat, je pense que même en optimisant la vitesse pour avoir un dépôt "continu" de matière le problème du rapport de la surface par la hauteur reste une limite structurelle que nous pourrons pas franchir à mon de changer la buse de l'UM2. D'où mon premier propos, même si le 20 microns est possible avec l'UM2, ça oblige à la repousser dans ces derniers retranchement alors qu'elle est très à l'aise avec le 100 microns.

    Mais tout ceux-ci reste encore des spéculations !!! :wink:

    Vincent

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Vincent : il ne faut pas prendre le rayon du fil en plus car si le feeder entraine l'extérieur du fil, celui-ci n'est pas enroulé autour de la mollette mais plaqué dessus et les aspérités sont en relief. Mais ç'est un détail, globalement, le réaisonnement est bon.

    Pour les bricoleur ! Si on voulait construire un feeder pour fils de 1.75 et bien entendu réduir la section de la buse pour avoir plus de précision sur les pêtites pièces, On a bien le réglage du diamètre de buse dans CURA mais pas celui du fil.

    donc le débit de matière serait toujours calculé sur 2.85 mm.

    enfin, on ne peut pas utiliser un moteur 400 ps/tr sans intervenir sur le soft sinon il tournera deux fois moins vite !

     

  • Link to post
    Share on other sites
    Posted · Problème 20 microns

    Billhatt le réglages du diamètre du fil se trouve dans les paramètre du matériel sur l'imprimante. Maintenant avec du 1.75mm il faut aussi changer le bowden et probablement le teflon (et je ne sais pas si le moteur du feeder est adapté

     

  • Link to post
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
    ×
    ×
    • Create New...