Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts

deleporte-pascal

Member
  • Content Count

    113
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

deleporte-pascal last won the day on July 15 2017

deleporte-pascal had the most liked content!

Community Reputation

14 Good

Personal Information

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Food and Drug Administration (FDA, « Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux » qui gère aussi les matières utilisées en usage intra ou extra corporel (aciers , plastiques, composites , polymères) a usage chirurgical ou péri- chirurgical. Tous les matériaux que j'utilise pour fabriquer les Dispositif Médicaux doivent, au moins, avoir cette agrégation. C'est le cas de certains PLA, de l'Amphora, ou le "Purement" (Pure Filament) qui a des propriété anti-microbiennes. Pour réussir a imprimer certains de ces machins il faut des réglages spécifiques. L
  2. Oui , c'est assez vrai, j'ai fuit. Et il y a une raison, au boulot j'ai une Project 1500, 2 UM2+ etx et 1 UM3 ext, chez moi j'ai une UM2; upgradé UM2+; et une Sigma R17 upgradé E3D. Alors, comment dire....... , je n'utilise pas le RFID car j'utilise de matières agréées FDA (style "Purement" médical oblige). Je n'utilise pas le nivelage automatique (il n'est pas adapté a ces matières). Dans ces condition, a l'usage l'UM3 est une pompe a fric par rapport a mes 2 UM2+ ou je bouffe des buses a tire l' abricot. Je l'ai upgradé en 3D Solex ,c'est mieux (moins cher a l'usure
  3. Je voulais juste dire que tu semble avoir une bien piètre opinion (ou au mieux ,méconnaissance ) du mouvement "MAKER". J'aurais pu en dire autant des "sérials imprimeurs de vases " il y 5 ans quand j'ai posé mon premier brevet pour un système mécanique imprimé en ABS ( a l'époque y avait que ça et le PLA). Et pourtant j'ai appris de ces gars la !!!!
  4. Je vais être un peu critique sur ce sujet (ou pas, ce n'est pas vraiment une critique): Comme Didier je pense (en fait j'en suis a peu prés sur) les maker's ont migré sur d'autres plateformes (comme moi , qui suis passé sur sigma et prusa. Même si j'ai encore et apprécie toujours mon UM2, evo +, evo bimat ). C'est la faute a personne . ULTIMAKER , maintenant poursuis son évolution et s'adresse maintenant (avec l'um3 & l'um5) aux professionnels. Comme MAKERBOT en son temps, a évolué vers des machines avec des produits dédiés (filaments, spare parts, tétes) qui ne corr
  5. Mise a part les habituelles buse bouchées et pièces d'usures (buses ,boden), mécaniquement rien!! Sur L'UM2 a 12000 heures de fonctionnement j'ai changé, il y a un moi environ, l’écran tactile il y avait trop de marques fantômes dessus. Sur l'UM3 j'ai du ajouter 2 ventilateurs pour refroidir la carte mère. pour remédier a certains plantage. les 2 UM2 fonctionnent presque 24h /24. Pas l'UM3 avant les ventilateurs.elle ne tenais pas le rythme.
  6. Bonjour, je rejoints un peu guillaume sur son avis J'utilise des ultimaker depuis 2013. J'ai débuté sur une UM2 première génération que j'ai upgradé avec un block Olson, puis avec un kit upgrade UM2+. Elle doit maintenant atteindre les 5000 h de fonctionnement sans jamais avoir rencontré le moindre problème. A mon travail j'utilise 2 UM2+ extended depuis 2016 et 2017 en production et une UM3 Extended depuis début 2018 L'une des UM2+ a maintenant 12000 h de fonctionnement et l'autre 9000. Les UM2 sont des valeurs sures même d'occaz. J'aimerais en dire autant de l'
  7. Hi, trop de boulot aujourd'hui Contrairement a l'UM3 , l'UM2 ne tiens pas compte des paramètres MATIÈRE de cura . Donc le seul moyen efficace de régler la rétraction, c'est dans les menus de l'UM2 elle même. Au lancement du print dans le menu TUNE>RÉTRACTION>RÉTRACTION LENGHT.Ce paramètre y reste mémorisé. Le miens est est en général réglé a 6,5mm. Je passe parfois a 10mm quand je surchauffe volontairement la matière. Comme le HDGLASS pour obtenir plus de transparence en combinaison avec un peu d'overflow, un remplissage concentrique et des couches dessus /dess
  8. ah ben oui , le résultat ne peut pas être bon. Avec les réglages de base de cura (impression fine soit 0.1 de couche) la couche de base fait déjà 0.2 à 0.27 alors en 0.15 . C'est la couche contre le plateau que tu montre ? Il fraudais que tu passe en impression extra fine à 60 microns voir mème overrider a 50 microns pour pouvoir avoir plusieurs couches de remplissage type ligne, tout en conservant "motif dessus/dessous" sur concentrique .Et que tu active dans "DÉPLACEMENT" 1 Rétracter avant la paroi externe. 2 Éviter les pièces imprimées lors du déplacement. 3 D
  9. Oui, je vois Mais quelle est l’épaisseur de ta pièce 2 ou 3 layer de 0.1, on dirais qu'il n'y pas de remplissage ?
  10. Bonjour, Monter la T° n'est pas nécessaire , au contraire cela agave. Et oui il y a un moyen dans CURA -> CONFIGURATION DE L'IMPRIMANTE -> REMPLISSAGE -> décoche "imprimer le remplissage avant les parois" , mais je conseille de le remettre sur les pièces de grandes hauteur. Si tu veut encore améliorer l'aspect tu peut en plus choisir dans CURA -> COQUE -> MOTIF DU DESSUS/DESSOUS -> et sélectionner CONCENTRIQUE
  11. Dommage ce ne sont pas les sources Oui, la deuxième tête est une OLSON vissé sur la partie basse d'un radiateur en aluminium. Un tube guide usiné 6 x 3 x 50 est vissé sur la partie du radiateur dotée des ailettes de refroidissement. Entre la buse et le tube il y a une pastille en TEFLON de 2mm (usinée a partir d'un ancien isolateur) C'est la masse d'alu du radiateur qui va evacuer la chaleur transmise par le filetage
  12. Je n'utilise pas S3D. Et le système de calibrage des buse auto et manu de l'UM3 est top, il est géré par le firmware. D’ailleurs j'utilise plus le manuel que l'auto pour certaine matière comme l'ABS, le PUREMENT et le PETG ; avec l'auto j'ai des décollements . Pour le Marlin c'est du C++, que je connais un peu pour avoir programmé des librairies pour ORBITER. C'est sur que je suis pas un pros de la prog en C et il va falloir gérer ,le changement et les 2 niveaux des buses ainsi que les températures de veille et de marche. Je demanderais sans doute de l'aide sur le forum anglais sinon ça va
  13. Moi aussi j'ai envie de me frotter a la double extrusion, mais j'ai pas trop envie (ni les moyens) de changer pour une UM3 ou une BCN. Et puis une UM3 , il y en a une au boulot et je connais ces avantages et ses limites.... il y en a. Les cores : c'est cool pour quelqu'un qui fait dans les matières standards, mais pour de l'expérimental.... ben je préfère mes olsons (même pour le PVA si c'est du ULTIMAKER ça va, ce n'est pas le cas du NEOFIL) Bon l'UM3 est bien, sans aucun doute; mais j'aime pas, trop propriétaire a mon gout. Et le cout des cores, pour avoir des buses de diamètre différents
  14. Bonne chance a vos 2 projets, que le meilleur gagne !!!
×
×
  • Create New...