Jump to content

axel

Member
  • Content Count

    67
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

5 Neutral

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. axel

    Acétone

    Donc, si j'ai bien compris, tu veux fabriquer un concurrent à l'appoler ? Pourquoi un si grand volume ? Beaucoup de pièces ensembles ou des pièces très grandes ? J'espère que tu pourras nous en dire plus quand ton projet sera finalisé ou fonctionnel.
  2. axel

    Acétone

    Zortrax annonce un cycle complet de +/-3h avec des pièces (toute l'enceinte peut être remplie d'objets) sèches, durcies et prêtes à être utilisées directement une fois sorties de l'appareil. Mais le processus est sophistiqué : l'enceinte est chauffée, les vapeurs d'acétone sont bien dispersées grâce à un ventilateur et sont ensuite condensées. Le système d'heliox, bien plus simple et sans artifices, fonctionne certainement beaucoup mieux dans une T° ambiante bien plus haute. Certains chauffent même l'acétone ou placent le récipient sur le plateau chauffant de leur imprimante ! J'imagine que cela accélère le processus et le rend plus efficace. Bref, je ne compte plus répéter ces expériences trop peu concluantes avec des résultats variables. Pour une petite production, ce système n'est pas exploitable si l'on veut obtenir des résultats identiques sur chaque pièce. Dommage qu'il n'existe pas de solution alternative moins chère !
  3. axel

    Acétone

    Oui, c'est très cher mais c'est peut-être le prix à payer pour obtenir un résultat probant (parfait ?) en toute sécurité ! Je viens d'essayer de lisser à l'acétone une pièce en abs cylindrique de +/- 90mm diam x 75mm hauteur : j'ai utilisé le système d'Heliox 15h au total dans un bocal avec les vapeurs d'acétone ! test réalisé dans mon atelier à 6° : résultat très peu satisfaisant et non régulier : les stries sont toujours un peu visibles par endroits ! Je ne suis pas convaincu. J'essayerais bien l'Apoller ! Mais c'est inabordable ! Par ailleurs, je n'ai pas trouvé d'alternative à la solution de Zortrax
  4. Je n'ai pas fait tous les tests possibles et imaginables ! Mais j'ai voulu vérifier ton idée : si on superpose les trames linéaires (les languettes) pour obtenir un tamis, Cura fait de longs trajets sans s'interrompre pour imprimer chaque languette dans toute sa longueur ; ce qui évite des fils dans tous les sens, des rétractations en quantité et renforce aussi la solidité du tamis. Dans mes tests, j'ai mis une largeur de paroi (de coque) de 0,8mm, ce qui ne laisse pas la place à Cura pour faire du remplissage.
  5. Je pense que j'ai compris ton soucis ! J'ai réalisé un petit test en dessinant un cadre avec une grille dont chaque languette à 0,8mm de large (2x largeur buse) x 1,2mm de haut. (en fait peu importe la hauteur) Elles forment une trame carrée (carrés de 4mm) sur deux niveaux : un étage avec les languettes dans un sens et un second étage avec les languettes dans l'autre sens (comme tu l'indiques ci-dessus) Dans Cura 3,5,1, les languettes s'impriment bien une à une sur toute leur longueur, quel que soit le taux de remplissage que tu donnes : difficile à expliquer comme cela, mais lance l'animation qui montre le déplacement de la buse : c'est très instructif ! Je crois que comme cela, l'impression se déroule comme tu le souhaites. voici le dessin en pdf et le stl pour essais grille 2.pdf GRILLE 2.stl
  6. Bonjour Guillaume 777, Ce sont les seuls essais de grilles réalisés. Les motifs ont une largeur qui correspond toujours à un multiple de la buse (ici lignes de 1,2mm de largeur pour une buse de 0,4mm). Les ensembles ont toujours été imprimés avec un infill de100%. Qu'entends-tu par "Tout tes tests sont avec une coque" ? La modélisation de la grille ou du motif à en effet beaucoup d'importance car cela va conditionner les trajets de la buse qui sont définis par Cura (je n'utilise pas S3D), aussi en fonction des paramètres choisis. "
  7. Je t'invite à lire un sujet sur que j'avais posté sur un autre forum et qui traite un peu la même equestion : je ne sais pas si cela pourra t'aider, mais le sujet est intéressant me semble t-il C'est ici : https://www.premium-forum.fr/viewtopic.php?f=16&t=1296
  8. Encore merci pour cette info qui me conforte un peu plus dans l'idée de passer à W10 Axel
  9. Je n'ai rien vu non plus qui puisse limiter leur usage dans le tableau comparatif des versions de W10, mais je souhaite migrer vers W10 en raison justement de soucis de stabilité des logiciels que j'utilise sous W7 pro. Donc, je voulais m'assurer de faire les bons choix avant de faire le grand saut. Merci encore pour ces infos
  10. Merci pour la réponse. Je lis que tu utilises W10 pr. Cette version pro (alors qu'il existe un version familiale-home beaucoup moins chère) est-elle indispensable pour faire tourner les applications de modélisation (genre solidworks, zw3d) et de tranchage ?
  11. Bonjour, J’utilise encore très régulièrement Cura V 15,04 sous Windows 7, bien que je travaille aussi avec la V 3,5,1 Je voudrais passer à Windows 10. Pensez-vous que cette ancienne version de Cura acceptera encore de tourner sur ce nouvel operating system ? Merci pour vos réponses Axel
  12. Le logiciel IdeaMaker (le trancheur des imprimantes Raise) permet de couper un stl selon un angle libre ; il permet ensuite de réparer l'objet recoupé et de l'enregistrer (exporter) au format stl. Très pratique !
  13. axel

    Moules pour chocolat

    merci pour ce rappel au simple bon sens et pour les infos concernant le moulage en silicone. C'est effectivement une piste de réflexion et de recherche éventuelle.
  14. axel

    Moules pour chocolat

    Pourquoi ne serais-je pas sérieux : j'ai une demande très précise à ce sujet et ne tiens pas à m'embarquer dans un projet infaisable. Mais j'ai sans doute mal formulé ma demande d'avis. J'imagine bien que les filaments dont on dispose ne sont pas recommandés, hormis peut-être le PETG, et encore. Mais je voudrais pouvoir opposer une réponse ferme et pouvoir étayer ma réponse avec des arguments solides si ce n'est pas possible. maintenant, il y a peut-être d'autres solutions possibles et que je n'imagine pas, d'où mes questions Cordialement
  15. Bonjour, Je songe à faire des moules pour y couler du chocolat fondu ( +/- 30°) : quelles seraient à votre avis les filaments à exclure totalement ? Ou au contraire, quelle(s) serai(en)t la (les) matière(s) à utiliser exclusivement ? Il faut savoir que la plupart des moules "professionnels", ceux-là mêmes qui sont utilisés par les chocolatiers, sont en polycarbonate ou en silicone. Par ailleurs, j'ai fait quelques tests avec du PLA et du HDGLASS pour vérifier la faisabilité : c'est loin d'être parfait ! Nos imprimantes FDM ne permettent pas d'obtenir un état de surface irréprochable et la moindre imperfection de la surface du moule est "retranscrite" dans l'objet en chocolat ! Je réfléchis à deux solutions : mais je ne sais pas trop qu'en penser ! - moules en ABS et finis à la vapeur d'acétone : je me doute bien que c'est pas sympa comme matière, surtout après un passage à l'acétone. Mais y a t-il un véritable risque sanitaire ? - moules réalisés avec l'imprimante Formlabs et l'une de ses résines : serait-ce mieux en terme de qualité de finition (état de surface irréprochable) et de terme sanitaire ? Certains d'entre vous ont-ils une expérience à partager ? D'avance merci
×
×
  • Create New...

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!