Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
gudo

Branchement des ventilos 30x30mm 12VDC sur UM2 série ou parallèle ?

Recommended Posts

Bonjour à tous !

Pourquoi les ventilos sont ils branchés en série et non en parallèle ? y a t-il une raison bien précise ? (tout en connaissant la différence entre série et parallèle)

J'avais remarqué depuis le début sur mon imprimante UM2 ext que les ventilos ne tournaient pas avant d'atteindre la valeur de 19 % environ indiquée sur le panel, par contre ils chantent bien dès le départ, et continuent à être

"chantants" hélices tournantes quelque soit la vitesse.

le fait de les brancher en parallèle changerait il quelque chose ?

merci à vous

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Electromu donnera surement une réponse plus précise...

Ce sont des ventilos de 5v alimentés à 12 volts donc montés en série (je suis une quiche en électricité/électronique et tout et tout).

Ils chantent sans bouger sous 10% de puissance car la tension n'est pas assez grande pour les lancer...

Je crois que les brancher en // va les griller

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

...ou bien ils sont en 12v alimentés en 24v....

 

Merci darkdvd, moi aussi je ne suis pas très à l'aise dans ce domaine

ta réponse m'a poussé à vérifier au multimètre,

la tension est variable 10.3 à 1% jusqu'à 24V à 100%

je trouve pas très normal cette difficulté au démarrage, c'est pas très net tout ça !

peut être que Electromu pourra expliquer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Les ventilos sont en série pour la raison suivante:

- le 24Volt est présent comme source primaire sur la carte électronique.  Donc mettre un convertisseur 24V/12V juste pour les ventilos n'as pas d'avantage.

-  au format 30x30x10 la grande majorité des ventilos sont en 12Volts.   (On trouve des 24V en plus grand nombre à partir de 40x40x10)   et comme il faut des petits ventilos pour ne pas prendre trop de place le choix du 2x12V monté en série est judicieux.

PS:C'est du 5V pour le petit ventilo arrière 25x25x7   Ce type de ventilo existe en 5V et 12V.  Et comme il y'a une alimentation 5V sur la carte (Arduino) cela ne justifie pas non plus de lui faire une alimentation 12V dédiée.

Si tu alimentes tes deux ventilos en //  ils risquent de chanter quelques millisecondes avant de s'éteindre à jamais.( si le transistor de commande ne saute pas avant)

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est jamais très bon d'avoir les ventilos trop forts sur la première couche au risque de la voir se décoller (warping).

CURA a priori s'en sort pas trop mal avec la montée progressive des ventilos.

Je ne sais pas pour les autres mais moi, j'ai des réglages prédéfinis au niveau des matériaux stockés sur la machine (ex. NGEN à 30%) donc la valeur utilisée par CURA est pour atteindre ces 30%.

Dans certains cas je coupe ou j'augmente les ventilos a la volée pendant l'impression (bridge compliqué par exemple...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

...ou bien ils sont en 12v alimentés en 24v....

 

Merci darkdvd, moi aussi je ne suis pas très à l'aise dans ce domaine

ta réponse m'a poussé à vérifier au multimètre,

la tension est variable 10.3 à 1% jusqu'à  24V à 100%

je trouve pas très normal cette difficulté au démarrage, c'est pas très net tout ça !

peut être que Electromu pourra expliquer

 

C'est parce que les ventilo sont alimentés en pwm (pulse with modulation) Càd que pour le faire tourner à une vitesse de 50% il sont alimentés en 24V par impulsions d'un rapport cyclique de 50%

-> exemple: 24V durant 100msec puis 0 volts durant 100msec puis 24V 100msec....

avantage: c'est très simple à piloter car un seul petit transistor suffit. Le transistor ne chauffe pas car quand il laisse passer le courant il n'y as presque pas de perte et quand il bloque le courant il n'y as pas de perte. Les ventilos se prennent donc des petits coup de pieds au c*l plutôt qu'une "poussée" continue.

inconvénient: il faut un minimum de puissance pour lancer l'hélice. et comme la puissance arrive pas petits à-coup le ventilo peine à se lancer.

Si l'on réglait la tension aux bornes des ventilos avec un courant continu on aurait moins cette effet de démarrage tardif. par contre ça impliquerait qu'un composant (regulateur ou potentiomètre) fasse office de tampon pour la puissance non utilisé et donc perte sous forme de chaleur. exemple à 25% de puissance dans les ventilos il y'aurait 75% de perte dans le régulateur.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Our picks

    • Taking Advantage of DfAM
      This is a statement that’s often made about AM/3DP. I'll focus on the way DfAM can take advantage of some of the unique capabilities that AM and 3DP have to offer. I personally think that the use of AM/3DP for light-weighting is one of it’s most exciting possibilities and one that could play a key part in the sustainability of design and manufacturing in the future.
        • Like
      • 3 replies
×

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!