Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
Sign in to follow this  
3d-impress

Problème de "dentelle"

Recommended Posts

Bonjour à tous!

Alors voilà, depuis 2 mois j'ai un problème qui me pourrit la vie et je n'ai pas pu m'en occuper avant...

Pour être bref, mon imprimante fait de la "dentelle" presque dès le début de l'impression, je n'ai que les 3-4 premiers mm (aléatoire) qui sont correct et le reste est complétement loupé.

Et c'est à tous les coups ! j'ai beau augmenter la T°, diminuer la vitesse, rien n'y fait.

J'ai regardé la buse, elle n'est pas bouchée.

J'ai testé plusieurs filaments, et toujours le même problème.

J'ai fait le test d'extrusion, la dentelle commence après 4mm/s

J'ai installé un autre design d'extruder, et rien y fait.

J'ai l'impression que le moteur tourne trop doucement, ou qu'il est trop sensible (pas assez de pêche)

Voici des photos de mon problème

IMG 0170IMG 0171IMG 0172

 

Avez vous déjà vu ou entendu parler de ce problème ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela ne vient pas de Cura, j'ai testé sur mes différents ordis, sur différentes versions, sous Mac, sous Windows, sous Cura Beta, d'autant plus que j'obtiens la même M**** avec des anciens print présent sur ma carte et qui marchaient super bien avant...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut 3DImpress,

Ca ressemble bel et bien a de la sous-extrusion.

A mon avis y a pas 36 raisons a ton problème... soit tu as un blocage partiel de la tête soit ça vient du feeder.

Il faut peut être nettoyer le feeder avec la méthode atomic plusieurs fois. Si tu as du Nylon apparement ça marches bien pour retirer des morceaux de filament cramé de la tête.

Si ca vient du feeder, tu dis que tu as l'impression qu'il tourne trop lentement... peut etre reserrer la tension du ressort? Sinon j'avais vu qu'il y avait des commandes Gcode pour augmenter le courant transmis au feeder je vais essayer de te retrouver ça.

Voila trouvé:

M907 E500 - sets extruder current to 500ma. Default is 1250ma. Max is 2000ma.

Essaie avec 1500 apparement ça aide.

Tu ouvre ton fichier GCode et tu colles la ligne ci dessous en haut du GCode:

M907 E1500

Sinon j'imagine que le filament n'est pas ronger par le feeder? et que tu imprimes a des vitesses/température correcte?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour mes paramètres d'impression, Pour du PLA je tourne aux alentours de 220°C et 50mm/s en vitesse. Mais avant je pouvais aller jusqu’à 70-80mm/s sans aucun problème.

D'ailleurs pour info, je n'ai jamais pu imprimer à 190-200°C comme certains le font, en dessous de 215 le filament se dépose très mal.

Je ne connaissait pas la méthode atomic, je vais chercher ça merci !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si tu as vu mon edit de ma réponse :)

Methode atomic:

 

 

La méthode atomic est très simple à faire, y a quasi rien a démonter:

1. Enlève le bowden tube de la tête: Tu bouge le petit clips bleu (ou rouge) tu appuies sur le truc blanc qui calle le bowden tube (appuie vers le bas) tu tires sur le tube pour le sortir.

2. Tu chauffes a 230°c voir 240°c et tu met un bout de filament par le dessus de la tête

3. Tu refroidi a 90°c et tu attends un peu

4. Tu tire sur le filament, il doit sortir avec la forme de la tête (conique)

5. Tu remet a 230°c et tu recommences si rien ne sort.

Ca aide d'avoir une petite aiguille de 0.4mm ou moins pour gratter/pousser par le bas.

 

 

Si tu as du nylon faut adapter les températures.

En ressortant si tu vois des dépots noir ou autre sur le filament c'est que tu arrives a enlever des crasses de la tête.

Y a ce lien qui explique pas mal pour différentes matières (mais pas spécifique a l'um2)

http://bukobot.com/nozzle-cleaning

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs pour info, je n'ai jamais pu imprimer à 190-200°C comme certains le font, en dessous de 215 le filament se dépose très mal.

 

Oui le PLA à <200°C j'attends toujours de voir aussi... les planètes doivent jamais être alignées correctement chez moi.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

MERCI les gars ,

Alors pour infos, j'ai fais ta méthode de nettoyage et remplacé mon extruder par celui de Robert.

EXCELLENT !

Pour info je ne suis même pas sur que travailler à basse T° soit hyper er bon puisque les couches ne se lient pas. Alors qu'à plus haute température tu as un phénomène qui fait que tu vien fondre un peu la couche du dessous pendant que tu génère celle de dessus .

Enfin toujours est il que j'essaierais même pas avec le PLA bleu de chez UM. Une vrai M**** ce filament au niveau de ses spés .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

j'ai déja eus ça avec un filament qui etait trop humide.

le PLA est a ssez sensible a l'humidité, j'ai laissé mon filament au sec pendant une semaine et plus de problemes...

La qualité du filament joue aussi bien sûr.

Pour ma part je prends le filament de chez Fabber Parts qui est franchement nickel a 215degres 75mm/s

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour info je ne suis même pas sur que travailler à basse T° soit hyper er bon puisque les couches ne se lient pas. Alors qu'à plus haute température tu as un phénomène qui fait que tu vien fondre un peu la couche du dessous pendant que tu génère celle de dessus .

 

Ouaip sur ce point tu as raison. Si les propriétés mécaniques de ta pièce sont importantes pour toi, c'est à prendre en compte.

Ceci étant, du fait de la technique d'impression le point faible des pièces reste toujours la cohésion des couches, donc selon les contraintes mécaniques qui s'appliquent dessus, il faut des fois penser à orienter différement sa pièce lors de l'impression pour que la pièce ne soit ensuite pas sollicitée dans le sens qui tenderait à délaminer les couches. Je sais pas si je suis bien clair là... mais je me comprends c'est déjà ça :-p

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends tout à fait aussi !

Il faut bien étudier les contraintes jouant sur la pièce pour adopter le meilleur positionnement des couches.

Ces couches pouvant devenir chacune une amorce de rupture par la suite.

Au final c'est un peu comme si on travaillait avec de la fibre, dans un sens c'est super résistant, dans un autre très cassant.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Our picks

    • Architect Design Contest | People
      The goal of this contest is to design a set of people figurines that could be used in such a project to make an area, office or mall seem populated. 
      Think of different types of people in different environments, like walking people, people standing still, working people, and both men and women.
       
      • 31 replies
    • Taking Advantage of DfAM
      This is a statement that’s often made about AM/3DP. I'll focus on the way DfAM can take advantage of some of the unique capabilities that AM and 3DP have to offer. I personally think that the use of AM/3DP for light-weighting is one of it’s most exciting possibilities and one that could play a key part in the sustainability of design and manufacturing in the future.
        • Like
      • 3 replies
×

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!