Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
Sign in to follow this  
rigs

calcul d'un débit

Recommended Posts

En fait c'est plutot ceci:

mm³/sec = (temp - 168)*.133

mm/sec = Volume (mm³/sec) / layer height / .4mm (nozzle width)

 

 

Ca permet de calculer la vitesse théorique maximum pour une température donnée.

 

Par exemple pour 220°c:

mm³/sec = 6.9

 

Si je fais des couches de 0.2mm:

mm/sec = 6.9/0.2/0.4 = 86mm/s

 

Pour des couches de 0.1mm ça sera le double: 172mm/s

 

Evidemment ça reste des données théoriques, il vaut mieux toujours rester en dessous de la vitesse max (ça fonctionnera sur des imprimantes bien calibrée mais sur d'autres ce sera plus compliqué).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ça didier, je me disais bien que ces valeurs étaient en relation avec un type de matière ;)

Tu connais mon attraits pour le XT donc il faut que je trouve ça.

merci et bon appétit.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ton calcul du débit est correct. Une fois que tu as une idée du débit que ta machine arrive à tenir à certaines températures pour un certain filament, tu peux en déduire tes vitesses limites.

Autant que je sache l'autre formule est basée sur les résultats d'UNE personne sur UNE machine, avec UN type de filament. Du coup généraliser sur cette formule (avec 3 décimales, s'il vous plait!) me parait... hasardeux pour dire le moins.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui en effet c'est des données théorique.

Après effectivement, en fonction de la machine, du filament, de la couleur, de la température extérieure, de la circulation d'air etc... les données vont changer.

Perso je trouve que c'est une bonne base pour calculer les vitesse d'impressions a ne pas dépasser, c'est pratique au début, après on sait qu'elle vitesse a utiliser pour avoir quelque chose de rapide et précis.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Compliquons un peu l'affaire ;)

Comment calculer un débit optimal pour une matière déterminé par rapport aux propriétés mécanique recherché ?

je m'explique, le XT ( je sais encore lui ! ) ces propriétés mécanique changent quand on l'imprime à 240 ou 260 pour un même débit.

gallery_35297_1451_1383.png

Donc nous sommes d'accord pour dire qu'il y a une relation entre le débit/Température et les propriétés mécanique obtenues ?

Maintenant imaginons que je décide d'optimiser au maximum la dureté d'une matière ( au détriment d'une rapidité d'impression ou autre ) vers quelle équation je dois me diriger ?

Je pense qu'il manque à mon CV un diplôme de plasturgiste :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il vient d'ou le graphique?

Si je le comprend bien il faut imprimer à 260°c et avec un débit minimum (donc vitesse lente), pour obtenir la meilleur résistance. Il faudrait tester les différents débit max avec le XT et faire un tableau pour avoir les moyennes a priori.

Si je dis pas de bétises le XT s'imprime bien a des vitesse relativement moyenne (genre 50mm/s) plus bas ça fonctionne moins bien il me semble

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui didier il est trés intéressant aussi, car il permet de déterminer que le fabriquant du XT à estimé que le débit optimal est de 4 cmm/s.

Maintenant j'ai fais des test d'extrusion de mon côté et il est possible de monter à 7 cmm/s sans problème de délaminage ou sous-extrusion mais plus haut c'est le délaminage assuré sauf si on commence à jouer avec le fameux débit du début de ce Topic.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Our picks

    • Ultimaker Cura | a new interface
      We're not only trying to always make Ultimaker Cura better with the usual new features and improvements we build, but we're also trying to make it more pleasant to operate. The interface was the focus for the upcoming release, from which we would already like to present you the first glance. 
      • 3 replies
    • "Back To The Future" using Generative Design & Investment Casting
      Designing for light-weight parts is becoming more important, and I’m a firm believer in the need to produce lighter weight, less over-engineered parts for the future. This is for sustainability reasons because we need to be using less raw materials and, in things like transportation, it impacts the energy usage of the product during it’s service life.
        • Like
      • 12 replies
×

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!