Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts

vincentd

Dormant
  • Content Count

    69
  • Joined

  • Last visited

    Never

Everything posted by vincentd

  1. Invisio, je pense en effet que tu as compris que je prenais l'exemple de l'extruder de Geeks parce que c'est vraiment du très bon boulot et que je me suis contenté de lancer les fichiers gcode en série et la sortie est nickel. J'espère qu'au fur et mesure des nos échanges, je pourrais apporter moi aussi à la communauté de UMmakers. Pour en revenir à mon sujet, je fais de la R&D industriel donc l'UM me sert pour faire certains prototypes et j'arrondis à quelques heures pour couvrir la dépense. Mais, je suis d'autres pistes plus axées sur le service conception/impression où le coût doit
  2. Geeks, tu confirme ce que j'avais pu également remarquer sur quelques montages avec un ATM328P. Est-ce que si l'on rajoutait un bon condensateur de découplage au moins sur le 5V, on ne pallierait pas au problème?
  3. Moi aussi je suis intéressé par cette idée surtout que j'ai 2 raspberry en stock à l'atelier qui ne savent pas ce que faire. Décidément, tu t'es préparé au poil pour ton UM².
  4. Je viens de recevoir le comparateur. J'ai mis de coté sur la carte SD, le gCode a imprimé. Je vous fait un petit topo sur mes essais dès que j'aurais mis ça en place.
  5. Si je comprends bien, tu fais des pièces uniques spécifiques pour tes clients. Comme, tu as un temps de conception important, le coût de l'impression rentre dans la ligne du trait. Mais je prends le cas de mon impression actuellement, un gars super balaise - Geeks pour pas le nommer :grin: - a mis en ligne un nouvel extrudeur pour l'UM². Les fichiers sont nickels et pas de post-traitement après impression. J'en ai pour 4 heures d'impression. Après avoir regarder si le premier layer est bien fait, je retourne bosser sur autre chose jusqu'à la fin d'impression (1 ou 2 coups d’œil en passant d
  6. vincentd

    Lisser du PLA

    Je reprends la remarque de Didier : pour le ponçage, il n'y que l'huile de coude et du papier à l'eau pour carrosserie entre le 300 pour commencer et le 800 voir 1000 pour finir. Entre temps, il semble que l'on peut utiliser du mastic type Green Stuff (http://shop.greenstuffworld.fr/mastics-resine-verte-argiles), c'est un conseil d'un maquettiste de figurine Warhammer. La Dremel peut servir pour percer ou couper une pièce mais pour le reste elle n'est pas adapter. Du moins, tous les articles que j'ai lu déconseille son usage.
  7. On ne peut donc te souhaitez qu'une plaisante fin de semaine :wink:
  8. Les premiers calculs que j'ai fait me donne environ 50€ pour une pièce tel que j'ai dans ma galerie, une figurine de 18cm de haut et d'environ 60g en PLA, soit 1000€ le kg.
  9. Je viens de télécharger le nouveau CURA qui m'a également proposé de mettre à jour le firmware de la machine avec notamment la possibilité de la mettre en pause! :mrgreen: Ça marche bien, mais pour moi c'était pas une fonction cruciale. Par contre, sur CURA vient d'arriver quelques vitesses d'impression supplémentaire le inner shell et le outer shell. Il faut que je fasse quelques tests avant de développer sur la question mais je pense que ça pourrais résoudre un de mes soucis à savoir avoir une vitesse d'impression rapide de la structure interne (infill) sans massacrer la partie interne du
  10. Voici mes premières idées : 1 - le temps machine : Il faut compter sur l'amortissement de la machine : en gros combien d'heures de travail peuvent être accomplit avant que la machine soit hors service ou obsolète. J'ai fait une hypothèse de 2 500 heures (un peu au pifomètre) environ 1 an, pour un pris d'achat de 1895€ H.T. auquel je rajoute une provision de 500€ pour le kit à deux extrudeurs et encore 500€ pour la maintenance et l'upgrade. ça me donne un coût machine de 1,20€ H.T./h. Une hypothèse plus optimiste serait peut être 5 000 heures sur 2 ans. Il faut rajouter l'espace de tr
  11. J'ai fait un testa avec mon imprimante mais c'est pas très concluant. Lorsque l'UM est en veille tout ce passe bien mais dès qu'elle est en marche ça plante. Je pencherais peut-être sur l’absence de condos de découplage - hypothèse a confirmé par un confrère électronicien. La bête pompe environ 200W donc une coupure brutale a parfois de drôle d'effet. L'autre possibilité est que la batterie de mon onduleur est vieille et ne supporte plus un charge de 200W.
  12. Bonjour, Suite à une discussion pirate sur un autre sujet, je propose d'ouvrir un sujet sur le coût de revient d'une impression 3D. Le but de cette discussion est d'échanger sur combien coûte à nous en tant que "entreprise" de produire un pièce : c'est à dire l'argent dépensé pour imprimer et non le prix de vente. Pour des raisons de stratégie de chacun, je ne compte pas parler de marge au delà de préciser les taxes et autres joyeusetés en prendre en compte dans nos calculs : nous avons chacun nos marchés cibles spécifiques. Les hypothèses sont que le modèle 3D est près à mettre mis dans C
  13. vincentd

    Lisser du PLA

    Je propose d'arrêter de squatter le thread sur ce sujet passionnant et de créer un nouveau sujet.
  14. vincentd

    Lisser du PLA

    Je me suis posé des questions sur le choix entre augmenter la résolution et le polissage, car je commence à réfléchir comment facturer la prestation d'impression. La facturation de l'impression inclus un coût de prise en charge fixe, les 5 minutes que je dois prendre pour lancer l'impression, le coût de la matière, c'est la partie la plus faible et le temps machine qui est facturé sur l'amortissement de la machine. Les travaux post impression inclus le temps opérateur plus les fourniture. Si tu compte amortir la machine sur 2500hr pour faire simple, ce-là donne un coût horaire d'impressi
  15. Arf! tu viens juste de poster avant moi :-P Alors pour moi, de ma faible expérience, je te dirais tout de suite que le réglage de la machine est trop chaud! Je suppose que tu imprime avec le PLA bleu ciel de ULTIMAKER et que tu as sélection le matériau PLA au chargement. J'ai eu la même chose ce week-end avec la même bobine. Mon fils qui collectionne les robots de toutes les couleurs m'a dit "Il n'est pas beau". Je l'ai réimprimé à 200°C et c'était mieux. En fait, j'ai l'impression que le PLA "brûle" et ça lui donne cet aspect très rugueux voir granuleux. Pour moi aucun doute, 10°C de m
  16. Je renouvelle la demande de Geeks, il faut que vous précisiez les paramètres d'impression, le maximum de données. J'imprime sur du PLA en générale entre 200 et 210°C, sur un plateau à 50°C enduit de colle. @Wdesing : J'ai déjà remarqué le phénomène dont tu parles mais j'ai jamais eu de conséquences critiques alors je n'ai pas vraiment chercher à améliorer la chose. Je dirais que descendre la température. La température de fusion du PLA est de 150°C et sa température de transition vitreuse, c'est à dire au-dessus de laquelle il devient déformable ou ductile et de 60°. Le PLA reste donc long
  17. vincentd

    ultimaker2 HS

    Avec 2 à 3 semaines de délai, je serais à ta place j'attendrais la pièce de rechange pour l'UM². Sinon étant un peu bricoleur, je partirais sur un UM1 l'histoire devoir comment l'améliorer.Même si elles ont de défaut le Desgin des UM est intéressant et l'aspect Open Source permet de repartir de cette base pour explorer de nouvelle capacité double extrusion, augmenter l'espace d'impression, renforcer la mécanique.
  18. vincentd

    ultimaker2 HS

    Au final, je pensais que l'UM² allait être un peu plus fiable mais avec tout ce que j'ai lu et pu observer sur les différents modèles : je dirais que aucune marque offre quelque chose de fiable. Il semble que même les imprimantes "pro" >10k€ ont un gros besoin de maintenance. Pour l'électronique, je rejoins Geeks: quand ça chauffe c'est pas bon! Je n'ai pas regarder en détail mais le choix des composants me semble à première vue un peu sous-dimensionner. Les drivers de moteurs pas à pas et le transistor de puissance du lit chauffent et les premiers schémas que j'ai vu ne me semble pas opti
  19. Bonjour, Pour ma part, je j'ai eu ce problème avec des layer de 250µm et un infill de 10%. Je pense que ton problème viens plus de l'épaisseur de tes couches que de l'infill. Lorsque j'ai un problème d'infill, j'ai une sorte de boursouflure. Ici on voit qu'il y a eu que de passe rapide pour faire la partie supérieur de ta pièce. Soit tu augmente l'épaisseur de la paroi, soit tu diminue l'épaisseur de tes layers et ça devrait passer. Mais bon j'ai tout au plus qqs dizaines d'heures d'expériences alors je me trompe peut être aussi.
  20. Tout d'abord voici le résultat d'un test que j'ai fait : un corps de femme guerrière à partir des cuisses. Et un détails Comme tu peux le voir le résultat est sympa. Pour tes figurines "en dynamique", je te recommande de les couper en deux verticalement (profil droit/profil gauche ou devant/derrière) et de les ré-assembler à la cyano. Tu as plusieurs avantages à cette démarche : Tu limites le nombre des structures support nécessaire et donc le nettoyage post impression. Si tu veux faire ce genre de figurine, tu voudras probablement poncer à l'eau les figurines pour parfaire l
  21. Je trouve que c'est une très bonne initiative. Pour ma part, je suis à l'autre bout de la France, ça fait un peu loin pour venir! Pour les sponsors, une idée comme ça, je serais toi j'écrirais aux boites qui vendent des filaments pour leur demander si il ne veulent pas t'envoyer un échantillon de filament l'histoire de couvrir tes besoins en matière au cours du salon. Ce n'est pas du sonnant et trébuchant €€€, mais c'est un geste qui peuvent facilement faire contre un peu de pub. Vincent
  22. J'ai fait une mesure au wattmètre : l'UM² consomme entre 80W (plateau à 50°C) et 200W (plateau à 75°C - défaut PLA) en fonctionnement, donc un onduleur de pour PC devrait faire l'affaire. D'après les spec, il te faut au moins un 240VA (24V à 10A), sachant que pour ce genre de chose il vaut mieux surdimensionner. Je devrais faire un essai avec mon onduleur pour voir, c'est un 500VA. Ce qui m'interpelle, c'est le comportement de l'UM² après la coupure. Je rejoins ton questionnement sur les conséquences d'un arrêt de la tête dans cette position.
  23. vincentd

    ultimaker2 HS

    Si les leds fonctionnement, c'est en effet probablement sur la carte de pilotage, d'autant plus si tu as l'impression que le "clac" venait de là. Si tu as entendu un clac, il est possible que tu puisses voir ce qui a sauté à l'oeil nu sur la carte de pilotage. Je pense que tu devrais attendre le retour de service technique, avant de démonter pour chercher la panne et valider avec eux ce que tu dois faire. Bon courage. Vincent
  24. Je dirais que d'une part le plateau en métal doit être plus stable que l'UM1 mais c'est vrai que le plateau de l'UM2 a un gros bras de levier. J'ai également remarqué de léger mouvement du plateau et au moment du choix de l'imprimante j'ai beaucoup hésité avec la Creatr de Leapforg, notamment à cause de son plateau soutenu en 3 points et de ses deux têtes d'extrusion, mais j'ai privilégié l'open source et la communauté en bon geek :cool: . Je viens de voir d'ailleurs qu'il existe maintenant une Creatr XL avec une course de 600mm, ce qui confirme mon impression de l'époque : le plateau en po
  25. Voici les résultats de la nuit : Couche de colle uniforme sur tout le plateau avec la technique de l'éponge, filament Ultimaker gris, extruder à 210°C et plateau à 75°C >>> J'ai une pièce de 5x5x100mm qui s'est courbé de plusieurs mm et a fait raté toute l'impression. J'ai relancé ce matin une impression avec un modèle dont les coins s'étaient levés de 1mm hier avec un plateau à 75°C (T° par défaut). A 50°C, l'adhésion est nickel, la surface coté plateau est bien lisse. la pièce est un couvercle de 80x80mm avec une épaisseur de 250µm et des bords de 1mm de large et de 2 mm de haut t
×
×
  • Create New...