Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
Sign in to follow this  
rihan

Présentation et demande...

Recommended Posts

Bonjour à Toutes et à Tous.

 

Je suis nouveau sur ce forum.

Je suis formateur 3D plutôt orienté animation mais je possède une bonne culture "fab".

Je possède quelques petites machines qui me permettent d'usiner principalement des métaux non ferreux et du plastique. J'ai entièrement numérisé une fraiseuse et fabriqué une CNC portique pour la gravure de PCB. Mais le temps du DIY est un peu révolu. J'envisage donc d'acheter une imprimante 3D et l'Ultimate 2 semblerait convenir.

Cependant vu la multitude de l'offre je souhaiterai pouvoir tester la bestiole avec mes fichiers.

Après avoir pris contact avec la Société MakerShop, ils m'ont orienté vers ce forum.

Je recherche une personne possédant une Ultimaker 2 est qui serait susceptible (mais pas trop) de m'imprimer mon fichier de test, moyennant paiement bien entendu.

Il s'agit d'un couple de personnages d'une hauteur de 10 cm qui ne présente pas de difficultés particulières si ce n'est les mains de Madame qui sont assez fines.

Matière ABS. La précision dimensionnelle n'est pas importante, par contre je souhaiterai un bon état de surface.

J'habite Paris et je peux me déplacer.

 

Merci de bien vouloir répondre à mes attentes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour bienvenu sur le forum.

Je suis aussi sur le point de faire l'acquisition d'une UM2 et ta remarque m'interpelle :

"La précision dimensionnelle n'est pas importante, par contre je souhaiterai un bon état de surface."

J'avais le sentiment que le FDM est plutot à l'inverse, précis mais il faut fignoler l'état de surface en "post prod" ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut! Bienvenue, je suis nouveau moi aussi. je suis arrivö il y a ä peine quelques jours.

Les surfaces en ABS peuvent être lissées chimiquement grâce à une exposition à des vapeurs d'acétone mais on risque de perdre des détails. Regarde sur youtube pour voir le procédé...

ps: Tu as utilisé quelle méthode pour modéliser des personnes? Kinect?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

S'agissant de figurines dont les dimensions importent peut, volà pourquoi la précision n'est pas critique. L'état de surface est par contre un critère important pour m'éviter un éventuel ponçage fastidieux. Cependant il y a certainement une relation entre précision dimensionnelle et aspect.

Concernant le lissage par vapeur d'acétone, je connais ce processus que je considère comme totalement incompatible avec mon appartement parisien.

Pour modéliser, j'ai utiliser un clavier, une souris et un logiciel 3D. La Kinect n'est pas un outil de modélisation me semble-t-il.

Je vous remercie de bien vouloir me répondre sur ma demande qui, je le rappelle, est de trouver une personne qui pourrait imprimer mon fichier sur une Ultramaker 2.

Cordialement.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

je viens d'acquérir une UM2 et je suis en cours de tests et d'apprentissage dessus.

J'ai essayé un test avec les fameux " 20" microns " annoncés par ultimaker mais au vu du résultat, visuellement je ne trouve pas pertinent de descendre en dessous de 60 microns surtout que cela explose le temps de production. Donc avec du FDM tu aura toujours des strates qu'il faudra poncer ( et je trouve le PLA pas évident au ponçage ).

L'autre point concerne les supports pour soutenir les parties dans le vide, il faut les retirer et là encore tu as du ponçage du coup, vaut mieux avoir une machine avec deux buses d'extrusion pour utiliser du PVA soluble à l'eau pour les supports. Les détails ressortent bien mais pour du personnage je pense qu'il vaut mieux envisager du SLA plutôt que de la FDM ( type form 1 + ) mais tu aura quand même des opérations de polissage. J'ai pas encore testé l'ABS mais le lissage par acétone me donne l'impression de faire fondre les détails des impressions.

Si tu es en appartement prévois de pouvoir mettre la machine à part ( moi je l'ai posé dans la salle de bain près de la VMC ), elle fait quand même du bruit et il y a les odeurs de matière chauffé. Par contre l'UM2 est compact et légère ( par rapport à une leapfrog de 60 kgs! ).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci pour l'adresse du site 3dhubs.

Je viens de le parcourir et les prestataires travaillant sur UM2 avec ABS sur Paris ne sont pas légion.

J'essaierai la semaine prochaine d'entrer en contact avec celui se situant le plus près, mais j'aurais souhaité Paris intra muros.

Cordialement.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec des layers de 0.06mm faut de bons yeux pour voir les couches franchement... et pour la vapeur d'acétone pour lisser, oui ça bouffe potentiellement les détails, mais c'est un peu question de dosage.

Xavier: concernant la précision dimensionnelle, l'extrusion plastique n'est pas bonne de ce coté là: la machine est extremement precise au niveau du placement de la bise et de l'extrusion à la bonne position. Le probleme c'est qu'en refroidissant, le plastique se contracte un peu généralement, donc par rapport aux dimensions attendues tu es souvent faux. Ensuite tout dépend de tes tolérances :)

Pour des figurines, qu'elle fasse 4cm de large ou 3,9cm je pense qu'il s'en tape. Par contre pour un assemblage mécanique c'est plus gênant.

Du coup pour ceux pour qui c'est important, il faut tatonner pour anticiper la contraction du plastique. Certains impriment par exemple à 103% pour "absorber" cette contraction

Voilou

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

Je peux t'imprimer ta pièce sur mon UM2 et vais régulièrement sur Paris... ca pourrait faciliter la livraison.

Regarde mon profil, je suis "labo3d" sur 3D hubs (ou tape directement labo3D.com),

Et j'ai même une UM2 a vendre (rubrique annonces de ce forum) si le résultat te convient.

Bonne soirée,

Vincent

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Pierre : je vous remercie pour l'info sur la Formlabs. Il semble en effet que cette technologie plus innovante (quoique !), donne de bien meilleur résultat. Le problème c'est qu'il y a très peu d'information sur leur résine. Je travaille pas mal les plastiques type Nytralon, PH6, PE1000 et surtout Delrin, et je suis assez difficile sur les matériaux.

Au vue de mes recherches, je ne suis pas loin de penser que pour l'instant l'impression 3D pour le commun des mortels est une légère utopie pour être gentil. Vendre un système de déplacement d'axes XYZ pour sortir des pièces dont la précision est le 10 ème de millimètre (j'adore les fournisseurs qui utilisent le micron comme unité…) et l'état de surface d'une pizza me parait un peu juste en 2014.

Pour le prix d'une de ces machines j'ai acheté un tour, une fraiseuse, une scie à ruban, une ponceuse à bande, avec tout l'outillage. J'ai pu numériser ces machines et je travaille au 100 ème de mm. Quant à l'état de surface, sur certaines pièces on peu se mirer.

Vincent : Je vous remercie également pour votre information. J'avais d'ailleurs prévu de vous appeler cette semaine.

Cordialement.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au vue de mes recherches, je ne suis pas loin de penser que pour l'instant l'impression 3D pour le commun des mortels est une légère utopie pour être gentil. Vendre un système de déplacement d'axes XYZ pour sortir des pièces dont la précision est le 10 ème de millimètre (j'adore les fournisseurs qui utilisent le micron comme unité…) et l'état de surface d'une pizza me parait un peu juste en 2014.

Pour le prix d'une de ces machines j'ai acheté un tour, une fraiseuse, une scie à ruban, une ponceuse à bande, avec tout l'outillage. J'ai pu numériser ces machines et je travaille au 100 ème de mm. Quant à l'état de surface, sur certaines pièces on peu se mirer.

 

+1 concernant "la précision au micron", par contre vous êtes un peu dur concernant l'état de surface d'une pizza :)

De toute façon ces 2 problématiques sont inhérentes à l'extrusion plastique et il y a peu de chance pour que ça s'améliore beaucoup de ce coté là non?. Cela deviendra de plus en plus plug-and-play, et on imprimera les supports systématiquement dans un matériau soluble peut-être,et le tout en plusieurs couleurs au mieux.

Le tour et la fraiseuse, ça permet de faire des choses plus précises certes, mais c'est encore moins à la portée de "tout le monde".

Je vois des B.E / R&D. où ils sont ravis d'avoir une imprimante dans le bureau pour faire du prototypage rapide, ça prend moins de place qu'une CNC, et ça évite de perdre du temps en aller-retour à l'extérieur pour ce même prototypage rapide. Il y a plein de cas ou le proto n'a pas besoin d'être au 100ème, ni même fonctionnel.

Moi j'ai du mal à voir l'usage de l'impression 3D FDM hors:

- prototypage

- gadgets / pièces très customisées

- pièces de rechange pour réparations.

Mais on est bien d'accord que ça ne joue pas du tout sur le même segment que les CNC par enlèvement de matière ou les presses à injection par exemple.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait ces réflexions me sont venues face à la dichotomie que je constate entre l'offre et ce que l'on est en droit d'attende d'une technologie du 21 ème siècle.

Toutes ces machines sont basées sur des principes largement éculés et je ne vois rien de nouveau si ce n'est un accès qui se voudrait de masse mais qui, je pense, en décevra beaucoup.

L'électronique de ces machines sont d'une pauvreté navrante. Plug and Play or Plug and Pray.

J'espère ne pas attendre des années avant de trouver des Imprimantes 3D qui exploiteront des technologies un peu plus avancées et qui existent déjà. Merci à messieurs les chimiste de bien vouloir également nous pondre des matériaux aux caractéristiques plus performantes.

Bref la mayonnaise à besoin de plusieurs ingrédients pour bien prendre, il en manque!

Mais je veux pas du tout dénigrer ce système, je le souhaite plus abouti.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Rihan et bienvenue sur le forum.

J'ai juste une question par rapport a ton projet... pourquoi en ABS et pas en PLA?

Au niveau de l'aspect fini de ce que sort l'UM2 il est très bon je trouve et effectivement en dessous de 0.06mm il n'y a que très peu d'interet si ce n'est de regarder l'imprimante travailler 2 à 3 fois plus longtemps :mrgreen:

Il faut voir également quel est le but de ton projet et ce que tu compte faire une fois la pièce imprimée. Et ce que tu compte peindre ?

Si tu parcours le sujet http://umforum.ultimaker.com/index.php?/topic/467-post-your-latest-print/

Tu verrais déjà pas mal d'exemple de ce que les membres arrivent a faire avec l'UM2 (ou 1).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait ces réflexions me sont venues face à la dichotomie que je constate entre l'offre et ce que l'on est en droit d'attende d'une technologie du 21 ème siècle.

Toutes ces machines sont basées sur des principes largement éculés et je ne vois rien de nouveau si ce n'est un accès qui se voudrait de masse mais qui, je pense, en décevra beaucoup.

L'électronique de ces machines sont d'une pauvreté navrante. Plug and Play or Plug and Pray.

J'espère ne pas attendre des années avant de trouver des Imprimantes 3D qui exploiteront des technologies un peu plus avancées et qui existent déjà. Merci à messieurs les chimiste de bien vouloir également nous pondre des matériaux aux caractéristiques plus performantes.

 

Oh je vois bien où vous voulez en venir, je passe mon temps à expliquer a plein d'enthousiastes que c'est encore plus compliqué que le buzz marketing actuel laisse croire. Par ailleurs ce sont des "principes largement éculés"... qui sont restés longtemps protégés par des brevets (s'il fallait encore une preuve que ça n'encourageait pas l'innovation...), certains sont tombés récemment, d'où l'explosion du mouvement. Pour les technologies "plus avancées qui existent déjà", de quoi parlez-vous (en restant dans le domaine du FDM) ? Car là encore, 3DS, Stratasys et compagnie ont bétonné en brevets (pour bloquer cette voie, parce que de toute façon ça les intéressent plus de faire des machines bien plus profitables, et pas en FDM), ce qui rend compliqué le progrès "open hardware" quand ça devient impossible d'utiliser des techniques pour les supports, extrusion de différents matériaux, chambre d'impression close...etc.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok la technique reste à améliorer mais bon l'impression 3d métal n'est pas loin et la précision et la vitesse de cette technologie ou d'une autre (couche par couche laser en général) dans le making 3d ne peut que s'améliorer!

C'est un procédé encore un peu expérimental mais qui saura vite convaincre nombre de particuliers. Il n'y a qu'à attendre qu'une compagnie mette au point un seul et même extrudeur qui aurait la capacité à mélanger plusieures couleurs de plastiques (bleu, rouge, jaune, noir et blanc) pour avoir une capacité d'impression en couleur. Pour les lasers, suivant les matériaux c'est déjà possible. Ensuite, les investissements suivront pour améliorer vitesse et précision et éventuellement combiner un fonction

pour lisser tout ça...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Après avoir un peu rêvé, j'ai fini par retomber sur terre.

J'ai utilisé pas mal de logiciels de simulation pour tenter d'avoir un aperçu de mes modèles et il semblerait que certaines parties, dont principalement les mains, ne puissent être rendues de façon acceptable.

A travers MeshMixer et sa fonction de réparation il me soude les doigts, l'entre-jambe et les bras au corps. La simulation a été faite avec le profil de la MarketBot Replicator. Peut-être que UltiMaker 2 est plus précise, en ce cas je vais tout de même essayer d'aller jusqu'au bout de mon idée, mais le doute est installé.

Serriez-vous en mesure de m'indiquer s'il existe un profil UM2 pour MeshMixer? Ou bien s'il existe une façon de simuler le résultat d'une impression UM2.

Merci pour vos réponses.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu m'envois le fichier je veux bien tester une impression mais en PLA (je n'ai pas d'ABS).

Sinon tu peux probablement le charger dans Cura et regarder en layer view ou en x-ray pour avoir une idée de ce que ça donnerait.

Mais a priori entre la makerbot et l'um2 niveau résolution ca doit etre la même chose

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×

Important Information

Terms of Use Privacy Policy