Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
Sign in to follow this  
yeti

premiers essais

Recommended Posts

Salut,

Après 2-3 jours de montage, j'ai enfin pu tester mon UMO+ :rolleyes:

1/ le montage:

Facile, voir très facile.... mais il y a qques erreurs sur la notice, et il manquait qques vis. Pas grave, j'en ai trouvé en spare chez moi...

2/ première mise en route / software :

Cura s'installe sans pb sur mes 3 ordis (Debian Wheezy, Ubuntu-Gnome 14.10, et Window$ XP), mais la communication via USB entre l'UMO+ et le PC ne fonctionne pas avec Linux (aussi bien avec Debian qu'avec Ubuntu). Dommage.

3/ Cura :

Assez simple d'utilisation (en apparence), mais je n'arrive pas à visualiser les supports pour vérifier leur emplacement.

Autre point, certaines fenêtres ne possèdent pas d'assenceur ce qui empèche leur utilisation sur un "petit" écran (même en 19" - 1366*768). Par exemple la fenêtre "Configuration Expert"

4/ essais d'impression...

... c'est là que ça se gâte... :sad:

> PLA : plateau chauffant obligatoire et T>60°C sinon, le print se décolle et se ballade au grés des déplacements de la buse.

Qualité : J'ai testé le petit robot avec les 3 modes "standards" de Cura.... et même en mode "high resolution", bin, c'est plutôt bof, bof....

Sur la photo (G->D) le premier est en mode "basique", le deuxième en mode "medium" et le troisième en High-R... enfin en théorie ! parce que la différence n'est pas flagrante :huh:

mini_464599PB241287.jpg

En mode expert, j'arrive à avoir qque chose d'un peu mieux, au prix d'une lenteur incroyable.

mini_312085PB231270.jpg

> ABS : qque chose doit m'échapper : telle que la machine est conçue (structure ouverte devant et cotés, la T° du lit chauffant n'arrive pas à rester stable: au départ elle est bien à 110°C, mais dès que le ventilo se met en route, la T° redescend à 89°/90° et plafonne dans ces valeurs. Résultat impossible d'imprimer quoi que ce soit.

J'ai essayé avec le scotch bleu sur le plateau, pas mieux (voir pire...)

Du coup, j'ai fermé les cotés et la face avant avec des feuilles papier (en attendant mieux) et j'ai fait un caisson pour le dessus de la machine.

Ça améliore grandement les choses (lit chauffant qui se stabilise à 105°C), mais apparemment ce n'est pas suffisant puisqu'au bout de 5mm d'mpression, le print se décolle et part lui aussi en ballade (comme pour le PLA avec plateau <60°C).

Dommage car la qualité de ces 5 premiers mm semble très bonne...

mini_650562PB241289.jpg

Bref, pour l'instant, le bilan est plutôt (très) moyen... :unsure:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et bienvenue :)

Si du PLA se décolle du plateau, c'est surement que la distance buse / plateau n'est pas suffisamment faible. Il faut que le buse soit suffisamment proche du plateau fin que la première couche adhère sur le plateau, voire s'étalle. Il faut une bonne accroche de première couche.

Pour le plateau à 60°C, la plupart des PLA s'imprime sans plateau chauffant, ou vers 30-40°C. En tout cas ne pas essayer de monter la température de plateau sur le PLA, cela risquerait même d'empirer.

Sur l'ABS, 80-90C suffisent dans la plupart des cas. Idem, attention à la distance buse/plateau. Avec l'ABS la laque est une vraie solution.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je confirme,

90° au plateau et adhérence au 3Dlacq

Flux 107% T° 260-270°

Attention L'ABS est en général très sensible aux variation de t° et a l’hygrométrie.

Si tu commence a avoir des bouchons ou des échappements de vapeur a la buse, c'est mauvais signe.

Un Truc

Si ton ABS passe mal, c'est qui a très probablement eu un défaut de stockage quelconque.

Passe le en autoclave a 40° pendant 1 heure (ou a défaut au four , tout simplement) et il perdra son eau.

La première couche est fondamentale pour l'ABS surtout le ESUN

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Yeti,

Content de voir que ton UMO+ est en marche :)

Pour les robots, je pense que la température du filament est trop haute, tu as mis quoi comme paramètres?

Sinon en effet c'est un print compliqué a sortir parfaitement au début quand on ne maitrises pas encore la machine :)

Pour le souci d'adhésion comme dit plus haut:

Soit la tête est légerement trop éloignée du plateau, la premiere couche doit être bien écrasée pour que la suite ce passe bien.

Sinon tu peux rajouter de la colle (je suppose qu'ils en livre aussi avec la UMO+):

Tu l'étalle vite fait sur le plateau et tu passe avec un chiffon légerement humide pour faire une fine couche bien uniforme (il en faut peu). Tu ne dois pas en mettre à chaque impression.

Pour l'ABS, si je peux me permettre, fais toi d'abord la main avec du PLA, l'ABS est plus compliqué a imprimer, il faut garder au mieux la température (donc fermer comme tu as fait). Et pour l'adhésion soit de la laque (a cheveux ou 3dlac chez makershop qui fonctionne très bien), ou alors du jus d'abs (google est ton ami :) )

Mais franchement d'après moi le mieux pour éviter des tonnes de frustrations c'est de commencer a imprimer en PLA pour bien maitriser les paramètres et CURA et ensuite tu fais des choses plus compliquées.

Sinon comme alternative il y a le XT de chez colorfabb

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wahou... que de réponses !

Alors, dans l'ordre :

 

[...]

Essaye plutôt d'autre fournisseur par contre fait très attention, il y en a qui vendent du Ø3 alors qu'il faut du Ø2.85.

Si tu prends du Ø3 tu risque d'avoir des claquements et de très mauvais résultat (j'en ai perdu du temps à cause de ce détail).

Essaye d'autres pièces un peut plus grande avec mois de détails. Pour le robot tu peux avoir une meilleur qualité en allant moins vite genre 30mm/sec et à 200°C et tu peux le faire tourner pour que le buste soit vers la gauche en direct des ventilateurs.

Pour voir les supports en haut à droite dans cura tu as un icône, tu clic dessus et tu selectionnes Layer ( le dernier) et apres que ça ait charger ty déplace le curseur pour voir ce qu'il se passe couche par couche

 

C'est bien, du 2,85. Pas de pb de ce coté-ci.

Par contre, effectivement, il me semble que j'ai imprimé les robots entre 60 et 70mm/s, et à 210 / 215 °C.

Plutôt que de le faire tourner, je pense plutôt à faire un conduit de ventilateur qui répartira le flux d'air sur les 4 faces... histoire d'avoir qque chose d'homogène.

Merci pour le "truc" des supports. Par contre ça permet de les visulaliser, mais pas de les modifier/adapter... (ouaip, ch'suis pénible!! LOL)

 

[...]

Et pour les réglages tu peux jeter un oeil sur ce site :

http://www.3dsettings.net/fr/

:)

 

Merci pour le lien. C'est effectivement très instructif. :wink:

 

Bonjour et bienvenue :)

Si du PLA se décolle du plateau, c'est surement que la distance buse / plateau n'est pas suffisamment faible. Il faut que le buse soit suffisamment proche du plateau fin que la première couche adhère sur le plateau, voire s'étalle. Il faut une bonne accroche de première couche.

Pour le plateau à 60°C, la plupart des PLA s'imprime sans plateau chauffant, ou vers 30-40°C. En tout cas ne pas essayer de monter la température de plateau sur le PLA, cela risquerait même d'empirer.

Sur l'ABS, 80-90C suffisent dans la plupart des cas. Idem, attention à la distance buse/plateau. Avec l'ABS la laque est une vraie solution.

 

Distance buse // plateau < 0,05mm (pas trouvé mes câles de faibles épaisseurs, donc je ne peux pas être plus précis pour l'instant). Est-ce que c'est trop ?

Pour l'histoire du plateau, après analyse, je pense (j'en suis même sur) que l'erreur vient de moi :

--> J'ai démarré l'impression à 60°C, puis après 1/2h je me suis dit 'mais au fait, pas besoin de chauffer le plateau pour le PLA, non ?" donc, j'ai mis à 0 le chauffage plateau, et c'est la contraction du PLA suite à cette variation de T° qui a certainement décollé mon print....

Pour l'ABS, par contre, clairement, à 90°C ça ne fonctionne pas....

 

Je confirme,

90° au plateau et adhérence au 3Dlacq

Flux 107% T° 260-270°

Attention L'ABS est en général très sensible aux variation de t° et a l’hygrométrie.

Si tu commence a avoir des bouchons ou des échappements de vapeur a la buse, c'est mauvais signe.

Un Truc

Si ton ABS passe mal, c'est qui a très probablement eu un défaut de stockage quelconque.

Passe le en autoclave a 40° pendant 1 heure (ou a défaut au four , tout simplement) et il perdra son eau.

 

J'ai eu effectivement qques vapeurs au niveau de la buse lors du préchauffage (250°C), mais je pense que c'était le peek qui n'appréciait pas des masses... ou alors sa première montée en T° élevée... (?). Pas de pb de bouchon.

260°/270°C c'est pas trop, ça ? Il me semble qu'à 250°C le peek commence à prendre un bon "coup de chaud"....

La bobine de Makershop est arrivée "sous vide" et me semble bien (pas eu d'autres phénomènes de vapeur), et comme j'habite dans un chalet, le bois régule parfaitement l'hygrométrie, donc j'ai peu de doutes là-dessus.

... Mais bon, un petit passage "au four" effectivement pourra tjrs éliminer le risque.

 

[...]

Pour les robots, je pense que la température du filament est trop haute, tu as mis quoi comme paramètres?

Sinon en effet c'est un print compliqué a sortir parfaitement au début quand on ne maitrises pas encore la machine :)

Pour le souci d'adhésion comme dit plus haut:

Soit la tête est légerement trop éloignée du plateau, la premiere couche doit être bien écrasée pour que la suite ce passe bien.

Sinon tu peux rajouter de la colle (je suppose qu'ils en livre aussi avec la UMO+):

Tu l'étalle vite fait sur le plateau et tu passe avec un chiffon légerement humide pour faire une fine couche bien uniforme (il en faut peu). Tu ne dois pas en mettre à chaque impression.

Pour l'ABS, si je peux me permettre, fais toi d'abord la main avec du PLA, l'ABS est plus compliqué a imprimer, il faut garder au mieux la température (donc fermer comme tu as fait). Et pour l'adhésion soit de la laque (a cheveux ou 3dlac chez makershop qui fonctionne très bien), ou alors du jus d'abs (google est ton ami :) )

Mais franchement d'après moi le mieux pour éviter des tonnes de frustrations c'est de commencer a imprimer en PLA pour bien maitriser les paramètres et CURA et ensuite tu fais des choses plus compliquées.

Sinon comme alternative il y a le XT de chez colorfabb

 

Pour les paramètres du robot, cf au dessus... :wink:

(en gros, les 3 modes Basic)

Effectivement, le tube de colle est fourni avec l'UMO+. Je vais essayer ce truc.... mais ça me paraît étrange : à 100°C la colle va s'évaporer, non ?

Le PLA ne m'intéresse pas trop pour mes applications (beaucoup trop fragile : on dirait du verre, solide mais très cassant), donc vu que chaque matériau a sa phase d'apprantissage, autant attaquer de suite l'ABS... même si c'est plus compliqué :smile: (oui, suis assez tétu !!)

Le XT, par contre me tente bien. À essayer !

Bon, je vous laisse, faut que j'aille me presser qques morceaux d'ABS, pour mon jus :grin:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le tube de colle c'est surtout pour le PLA pour l'ABS faut y aller avec la 3dlac ou de la laque pour cheveux (faut chercher sur le forum pour la marque moi je ne fais pas d'ABS).

Veille aussi a bien ventiler la pièce a cause des vapeurs toxiques dégagées pendant l'impression.

Je pense qu'il faut monter le plateau a 100°c par la et cloisonner au mieux l'imprimante pour garder la chaleur (et reduire voir couper la ventilation il me semble).

Le XT est très solide et est à mon avis plus simple a imprimer que l'ABS, et surtout il ne dégage pas de vapeurs toxiques :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La galerie des horreurs continue... :(

J'ai fini la fermeture complète de l'UMO+ par des cotés et face AV en plexy (= "verre synthétique"). Les T° sont bcp plus stables et le plateau reste bien à 110°C.

Ce pb est donc réglé.

Ensuite, après maints essais pour pouvoir imprimer ce foutu ABS, j'ai réussi 2 types d'accroche plateau : sur une plaque de verre synthétique dans un premier temps, puis effectivement avec du jus d'ABS sur le plateau en verre d'origine.

Avec le verre synthétique, il est même quasi impossible de décoller les pièces sans les abimer. Donc à oublier.

Pour le jus d'ABS, le pb est l'homogénéité : difficile d'avoir une accroche régulière. Le mieux que j'ai trouvé est de mettre le jus d'ABS sur le plateau, puis d'étaler tout ça avec un pinceau trempé dans l'Acétone.

La méthode fait un peu "bricolage", mais ça fonctionne.

Autre pb (momentanément) réglé !

Ceci étant, malgré votre aide, depuis 1 semaine que je m' "amuse" à temps plein avec cette machine, je n'ai toujours pas réussi à sortir une seule pièce correcte....! :evil:

J'ai beau mettre les paramètres que vous indiquez dans vos différents posts, rien ne semble donner un résultat acceptable... du coup je me pose des questions sur la réelle qualité d'impression possible !

qques exemples de pièces ratées :

mini_739664PB261305.jpg

Sans même parler de l'état de surface (catastrophique !) le respect des dimensions est bon à ..... 1mm près !!!!!!!

Pour une machine qui parle en 1/100e, on est loin du compte !

Ici l partie carrée mâle (coté de 4mm) a un jeu d'entraînement de la partie femelle de +60°.

Inutilisable !

Autre exemple : Comme dans 95% de me essais, ça commence pas trop mal, puis, pour une raison inconnue, ça part en c*****lles !

mini_648704PB271321.jpg

Bon, faut que je me calme, sinon, je sens que ça va se finir à grand coups de masse, cette histoire.... Grrrrr

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu le même problème avec leur ABS bleu

Et le rouge se fend après loin de moi l'idée de critiquer ce shop qui est vraiment super mais

C'est un simple constat de ma part. J'ai changé de marque et nikel .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Étrange ces pb de filaments... d'autant plus qu'il ne doit pas y avoir des tonnes de fabricants... À mon avis, on retrouve les mêmes matériaux chez différents revendeurs. Du coup pour savoir si ce sera mieux ici ou là .....

pour la T° de buse, je suis déjà à 246°C... mais bon, je vais essayer de monter plus haut.

(je suspecte un pb au niveau du contrôle de T° : la valeur affichée n'est peut-être pas réelle..)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans même parler de l'état de surface (catastrophique !) le respect des dimensions est bon à ..... 1mm près !!!!!!!

Pour une machine qui parle en 1/100e, on est loin du compte !

 

 

Je ne sais pas quelles sont test attentes en terme de précision, mais l'impression 3D ne permet pas de grandes précisions, certainement pas au dixième de mm...

(De part les aspect mécaniques, mais aussi la rétraction des matières, ...)

En terme de précision je classe toujours ces 3 outils, du meilleurs au plus mauvais: CNC / Découpe laser / Impression 3D.

Je parle bien sur de matériel grand public, les machines pro c'est autre chose.

Maintenant, en dehors des problèmes d'extrusion , je pense que tu as aussi des problème mécaniques, parce que les couches ne sont pas du tout régulières. Difficile de donner une cause exacte, mais en vrac: courroies pas assez tendues, portique pas d'équerre ou pas parfaitement libre, poulies mal serrées, ...

Comme suggéré, avant de se prendre la tête avec de l'ABS qui a ses propre problèmes, j’essaierais d'abord d'avoir des impression parfaites en PLA...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Jérôme : pourquoi pas d'entraînement en PLA ?

Simplement parce que, à mon avis, ça ne sert pas à grand chose de passer plusieurs jours à maîtriser des paramètres propres à un matériau qui ne m'intéresse pas..... (pour mon application), pour ensuite recommencer cet apprentissage avec un autre matériau.

@Amedee : Effectivement, une imprimante 3D telle que les nôtres ne pourra jamais prétendre à la précision d'une machine outil (CNC ou pas... la CNC n'apportant pas la précision mais la répétabilité).

En revanche j'ose espérer atteindre le 1/10e, quitte à adapter parfois le modèle 3D, puisque le pb ne vient pas de la cinématique, mais de la gestion de l'extrusion du matériau fondu. Donc en fait c'est comme sur un plan 2D, la précision est fonction de l'épaisseur du trait...

Pour en revenir à mes pb d'impression, je pense avoir trouvé le coupable : LE FEEDER !

Sous l'action des rétractions (mouvement répétitifs et assez "violents") les vis d'assemblage se sont débloquées, ainsi que le loquet de verrouillage (très mal foutu au passage ce loquet). Résultat le mouvement du filament n'était plus maîtrisé !!!

Le feeder étant réparé (= le loquet est artisanalement et provisoirement solidement verrouillé), l'impression qui est en cours semble bien se passer et confirmer que le fautif a été trouvé. OUF !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

...Beaucoup mieux avec le feeder "réparé".

Pas très "mécanique" comme pièce, mais c'était une sorte de défit avec un ami... :)

C'est pas parfait, mais au moins ça ressemble à qque chose !

mini_654234PB281335.jpg

mini_980615PB281338.jpg

Qui a du vert pour faire le Shrek qui va avec ? :D

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Our picks

    • Taking Advantage of DfAM
      This is a statement that’s often made about AM/3DP. I'll focus on the way DfAM can take advantage of some of the unique capabilities that AM and 3DP have to offer. I personally think that the use of AM/3DP for light-weighting is one of it’s most exciting possibilities and one that could play a key part in the sustainability of design and manufacturing in the future.
        • Like
      • 3 replies
×

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!