Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
devilflash

Caisson d'isolation sonique

Recommended Posts

Bonjour (bonsoir à cette heure) tout le monde,

Quelqu'un a-t-il déjà mis au point un caisson à placer autour de l'ultimaker pour réduire le bruit qu'elle fait. J'ai pensé à un coffrage bois contenant de la mousse d'isolation avec ouverture pour l'aération mais j'avoue avoir un peu peur de me lancer là-dedans.

Pourtant, je pense que c'est nécessaire, mes jumelles de 18 mois dorment un étage au dessus de l'imprimante et j'aimerais autant que possible leur faire passer de bonnes nuits. Et vu que l'imprimante est dans le salon, je suis déjà limité à 17-18 heures d'impression en jours de semaine donc si je peux optimiser le tout...

Donc quelqu'un a-t-il déjà réaliser la chose? Créé des plans ou fait la liste de ce qui est nécessaire? Je suis preneur de tout conseil!

Merci à tous!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

Des jumelles....mon pauvre ami...la double punition ! :)

Si tu as une um2 dans un premier temps tu peux remplacer le ventilo de tête par un sunon ou autre moins bruyant.

Et sinon tu n'as pas 10000 solutions, il faut fermer le tout.

Au mieux 5 planches de contreplaqué avec de la mousse polyéther collé à l'intérieur. Facile et radical ;)

En plus tu gagneras en interdiffusion et ça c'est chouette non ? Attention à la surchauffe des moteurs si tu imprimes essentiellement de l'ABS....

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense aussi faire ça en TPE alors je suivrai ça et on en discute ensemble ?

On pense mettre de la laine de roche pour isolation thermique et phonique, pour aussi imprimer dans de meilleures conditions !

On pense mettre un système de régulation (via module Peltier ou watercooling). Mais on rame.

Quelle chance ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

On pense mettre de la laine de roche pour isolation thermique et phonique, pour aussi imprimer dans de meilleures conditions !

 

La mousse polyéther c'est top et en plus c'est pas cher, si tu trouves un vieux canapé c'est gratuit ;)

 

http://www.lemonde.fr/...3466650_1650684.html

Nous avons aussi une idée pour parer ce problème.

 

L'étude en question :

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1352231013005086

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème n'est pas tant les ventilos que les mouvements. C'est simple, à l'heure du biberon, au calme le matin avec mon UM2 qui tournait en bas dans le salon, mon épouse s'est demandé qui écoutait de la musique électronique à cette heure parmis les voisins.

Donc oui, l'étage entre les deux étouffe quand même le bruit, mais j'aimerais autant le réduire autant que possible.

J'avais pensé à 5 panneau de MDF avec mousse accoustique style carton d'oeufs mais je m'inquiète pour l'aération et les surchauffes sachant que j'imprime principalement en PLA mais souvent à 230° (Colorfabb intense green).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas ta buse qui va produire le plus de chaleur surtout qu'une bonne partie sera embarqué par ton extrusion.

C'est niveau du plateau chauffant, tu devras surement revoir au bas tes points de consigne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au pire tu fais des petits trous sur le bas de ton coffrage ( mais tu perdras inévitablement le bénéfice du système )

Le point de consigne c'est la température ciblé de ton plateau.

De toute façon l'objectif est bien phonique et non thermique donc tu peux te permettre d'avoir un grand caisson ( sur la hauteur ) et l'isolant n'étant que phonique la déperdition sera asser grande pour ne pas trop faire monter la température à l'intérieur.

Sinon extraction d'air chaud en hauteur avec regard en bas mais une ouverture demeure présente...

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

La plus grosse source de bruit, ce sont les allers-retours rapides le long des axes. Pour une pièce assez compact, c'est en général pas trop un problème mais je suis en train d'imprimer une pièce d'armure, à savoir un biceps d'armure Mark7 d'Iron Man

uNmxFyj.jpg

Donc entre la section circulaire et le remplissage entre les deux parois, beaucoup de changements de direction de la buse causent pas mal de bruit.

D'ailleurs, si des gens ont des outils faciles pour créer de l'épaisseur à partir d'un modèle 3D plâne, j'ai souvent des soucis quand les angles sont assez serrés et le shell traverse la surface externe.

Je vais faire des mesures au niveau de l'imprimante et au niveau de la chambre de mes filles et transmettrai celles-ci à mon frère. Etant ingénieur accousticien, il pourra me modéliser le caisson et la matière idéale. Je vous tiens au courant!

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'armure, un classique pepakura donc:

Papier:

893226_527589450612407_1325391561_o.jpg

Résine + fibre de verre:

1009266_578768425494509_739702739_o.jpg

Et mastique de carrosserie:

1402006_610769725627712_1566375659_o.jpg

Une fois terminé, on passe à la couleur:

1410697_622240894480595_1088344070_o.jpg

Et j'ai fait une première pièce imprimée 3D que je renforcerai à la fibre de verre et finition au mastique (avantage: moins de travail de ponçage):

VSwQ9ei.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pepakura, ou la japonisation de Paper Craft, est l'art de plier le papier. Grosso modo tu imprimes des pages et des pages de pièces à découper, plier et coller les uns aux autres à l'aide de rabats numérotés afin de créer une forme en 3D.

A l'origine c'était plutôt pour de petits personnages, mais le monde du cosplay s'est accaparé cette technique afin de créer des armures et autres reproductions. Afin de passer outre la fragilité du papier, on renforce l'objet à l'aide de résine (souvent polyuréthane) et de fibre de verre et on accentue la rigidité (en plus de supprimer l'effet "facettes" du modèle papier) grâce à du mastic de carrosserie (mastic polyesther). La succession de couche de mastic suivie de ponçage régulier, permet d'obtenir l'effet bien lisse. On termine par du mastic de finition, un ponçage très fin et on attaque la peinture.

Avec la "démocratisation" des impressions 3D, même si on ne gagne pas tant de temps si on compare impression et phase "pepakura", on évite le côté fastidieux de travailler avec des milliers de pièces en papier parfois pas plus large qu'un millimètre et on peut travailler sur autre chose à côté. De plus, c'est surtout sur la phase de mastic de carrosserie qu'on gagne du temps. Et on en gagne d'autant plus que le modèle 3D est en haute définition.

Pour l'avant bras, en matière première pure, ça ne coûte pas si cher que ça, certainement moins cher que si j'avais dû imprimer le tout en 3D. C'est du papier, de l'encre, un peu de résine et de mastic et de la peinture en bombe.

Pour le moment, je suis en train d'imprimer un biceps. Les contraintes d'imprimer une armure complète:

- le coût non négligeable ;

- le fait que j'ai commencé mon armure avant d'avoir une imprimante ;

- le côté moins "fait main", mine de rien, créer à partir de rien c'est une partie du plaisir!

- les contraintes de temps pour l'impression. J'aimerais pouvoir lancer une impression de 40h sans que ça dérange quiconque, je n'ai malheureusement pas la pièce qui puisse l'autoriser

- le fait qu'il n'y a pas vraiment de modèle "prêt à imprimer" d'armures complètes. Faut rajouter l'épaisseur, ce qui conduit à des collisions de polygones dans le modèle 3D, empêchant une impression propre

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

J'ai ma chambre à coté du salon où se trouve mon Um2 et pour l'isolation j'ai bricolé un caisson en agglo. Tu as deux type de nuisance à supprimer, les bruit aérien ( ventilo, bruits moteur.. ) et les bruits liés aux vibrations et ondes de chocs des allers retour de la tête ( le coté techno ).

Les bruits aérien se réduisent très vite avec un simple caisson en agglo mais pour les autres bruits, ce n'est pas suffisant et on les entends à travers les murs malgré des patins. Du coup j'ai remis de l'isolant phonique acheté au brico du coin ce qui est mieux mais j'entendais encore les vibrations ( je suis très sensible aux moindre bruit ).

J'ai posé l'UM2 sur une plaque et dessous des ballons légèrement gonflés pour faire un coussin d'air et là j'entends quasiment rien ( par contre les ballons on tendance à se dégonfler, faut que j'essaye une chambre à air de vélo).

Pour l'aération, j'ai mis à l'arrière un ventilo d'ordi pour extraire l'air et la chaleur ( faut que je rajoute un filtre pour les particules ). Nota, le mettre en haut pour évacuer l'air chaud qui monte naturellement.

Prévoir une porte à l'avant et une à l'arrière pour la maintenance et le changement de matière.

Pour la porte à l'avant, j'ai fait un essai avec une plaque plexi et ça limite bien aussi les bruits aérien.

20151027_190003.thumb.jpg.d77c15f3fc3db0cba0a273c1f7cfc42d.jpg

20151027_185906.thumb.jpg.527ab7646ae9f4254432d80401e7c206.jpg

DSC03354.thumb.JPG.629596ab3036b6cbfbb0cffa2d1a3389.JPG

20151027_190003.thumb.jpg.d77c15f3fc3db0cba0a273c1f7cfc42d.jpg

20151027_185906.thumb.jpg.527ab7646ae9f4254432d80401e7c206.jpg

DSC03354.thumb.JPG.629596ab3036b6cbfbb0cffa2d1a3389.JPG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

:O

pas de problème de surchauffe ?

C'est ce que nous craignons... Nous avions pensé à un système de refroidissement pour ça ! Et pour contrôler la t° aussi. Les moteurs ne craignent pas ?

 

C'est clair que la température monte et un système qui apporterais de l'air frais par le dessous serait un plus pour la carte ( j'ai un ventilateur a installer mais j'ai la flemme donc pour l'instant je teste comme ça ). Je tourne que sur du pla donc ça limite un peu. J'ai fait des impressions entre 6 et 12 heures et pour l'instant ça tiens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La température monte a combien dans le caisson?

Au niveau de la carte éléctronique? Et au niveau des moteurs?

Beau montage en tout cas :)

 

Faut que j'achète un thermomètre pour juger, la partie la plus chaude se situe sur la moitié supérieur et on sent que le ventilo arrière expulse bien l'air chaud. J'essaye de ne pas faire trop d'ouverture pour ne pas perdre trop l'isolation phonique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!