Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
francois1

chambre chaude

Recommended Posts

bonjour

en temps que néophyte primaire, je me lance.

mon um2+ disposera (encore quelques jours de patience) du carter vitre et toit.

je parcoure les forums et je comprends que la température ambiante a son importance pour certains matériaux.

l'idée: chauffer la chambre pour avoir une température stable et adéquate à l'impression.

idée farfelue ou déjà réalisée ?

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déjà réalisé pour imprimer aux alentours de 400 degrés...

En tant que "néophyte primaire", commence par une simple fermeture de ton imprimante avec porte et capot au dessus... ou évite l'ABS et les matériaux exotiques...

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est une réflexion pure, je n'aurais pas besoin de ça pour le PLA.

je reflechissai au cause racine qui créé les problèmes de retrait, de soulèvement dans les coins. ..... pour certaines matières.

je pensais que chauffer l'imprimante entre 50° et 80°, un peu comme le plateau pouvait peut être éviter le refroidissement trop rapide et heterogene de pièces massives.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

Effectivement les échanges thermiques sont pour une grande partie responsables du warping ou gauchissement si nous mettons de côté la chimie du polymère.

Entre parenthèse, un filament chargé en kevlar/carbone sera moins soumis au contraintes de gauchissement qu'un filament natif.

Les polymères sont de très mauvais conducteurs thermique ce qui ne nous facilite pas la tâche pour homogénéiser la température sans chambre chaude.

Sur le plan gauche il est facile de s’apercevoir de cette mauvaise conductivité et sur le plan droit nous observons le gradient de température responsable du warping.

5a33208b5fe2c_gradientwarping.thumb.jpg.79a066007434293b23aacdb7b9321608.jpg

Maintenant observons ces autres données :

5a33208b871ae_influencechambrechaude.thumb.jpg.162ceac8eea0d21241cacc132bdd018d.jpg

Sur le premier graphique ( ABS en haut à gauche ) il est clair que plus la température de la chambre chaude augmente et plus le warping diminue pour finir par disparaitre une fois la transition vitreuse atteinte.

Malheureusement cette méthode à ses limites car déposer une couche sur une autre dont la température se situe non loin de sa mobilité moléculaire reviendrai à imprimer une jolie bouse...

Pour exemple après test, la température optimale de la chambre chaude pour l' ABS est de 70 °, mais subsistera tout même un léger gauchissement...

Les seuls remèdes pour l'instant sont l'utilisation d'un adhésif type dimafix , le plateau perforé ou la diffusion sur une plaque ou couche de polymère type PEI / jus d'ABS.

Maintenant le second intérêt de la chambre chaude est de favoriser le temps de reptation/diffusion à l'interface.

Sur le graphique ( ABS en haut à droite ) il est clairement établie qu'une augmentation de la température de la chambre favorisera la montée de la limite basse et donc du temps de diffusion.

Cela aura un impact direct sur la RDM comme le confirme le dernier graphique.

A toi de jouer !

5a33208b5fe2c_gradientwarping.thumb.jpg.79a066007434293b23aacdb7b9321608.jpg

5a33208b871ae_influencechambrechaude.thumb.jpg.162ceac8eea0d21241cacc132bdd018d.jpg

Edited by Guest
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben, je profite du post, pour savoir comment faire une chambre chaude sur l'ultimaker original +. Parce que maintenant tout le monde en a pour les beaux yeux de l'ultmaker 2 en lui achetant de belle extension ( Installing the Advanced 3D Printing Kit) fourni par la boite hollandaise. Mais moi, vous voyez j'ai pas les moyen de rouler en porche, je roule en 4L et je met les mains dans cambouis. Donc faut-t-il que je vois avec electromu pour customiser l'imprimante ?

Et que faut-il vraiment pour imprimer en ABS sans trop de problèmes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et que faut-il vraiment pour imprimer en ABS sans trop de problèmes ?

 

Laisser tomber l'abs ;) sincèrement aujourd'hui sur le marche il y a des polymères bien plus " écolo " et tout aussi performants que l'ABS.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour @rigs,

Quand tu dis

Laisser tomber l'abs sincèrement aujourd'hui sur le marche il y a des polymères bien plus " écolo " et tout aussi performants que l'ABS.

 

  • a - A quelle matières fais tu précisément référence
  • b - Quand tu dis "écolo", y a t'il une différence notable avec le PLA et ses contres-indications = soleil + eau/humidite
  • c - Peux-tu nous donner une liste/lien ou trouver de l'info
    Merci pour tous les Makers du forum

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben je l'avais pas venir lui. Et un Ippon pour TeddyR

Cela dit, avant de le metre K0, j'aimerai entendre sa réponse. Parce que les reponses sont fort attendu ;):D

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors sans débattre des heures sur les besoins de chaques individus cette réponse était adressée à @D0M et ne doit en aucun cas être une généralité applicable à toutes les contraintes.

Analyse avant ma réponse et justification auprès de mes pairs:

- besoin conception de maquette en architecture avec pièces en impression le plus souvent larges et fines donc favorisant le risque de warping et de mauvaise diffusion à l'interface --> délaminage.

- contraintes mécaniques nuls.

- contraintes environementales acceptables, stockage de la maquette souvent en intérieur à l'abris des UV responsables de la scission des chaines entrainant une cinétique de plastification puis d'hydrolyse.

- débutant en impression donc quantité de déchet à envisager avant la maitrise du setting.

- imprimante non régulée en température.

Donc PLA of course ;)peu importe le fabricant, ce polymère possède toutes les qualitées pour fiabiliser ses impression avec un faible cout.

Maintenant @TeddyR NON , en Chimie/RDM le PLA ne remplacera pas l' ABS.

Mea-culpa sur le " tout aussi performant " car tout dépend des contraintes que j'ai jugé négligables pour l'application de @D0M mais je me suis peut-être aussi trompé sur ses intentions....

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Our picks

    • How to 3D print with reinforced engineering materials
      Ultimaker is hosting a webinar where we explain how you can achieve and maintain a high print success rate using these new reinforced engineering materials. Learn from Ultimaker's Product Manager of Materials and top chemical engineer Bart van As how you can take your 3D printing to that next level.
      • 0 replies
    • "Back To The Future" using Generative Design & Investment Casting
      Designing for light-weight parts is becoming more important, and I’m a firm believer in the need to produce lighter weight, less over-engineered parts for the future. This is for sustainability reasons because we need to be using less raw materials and, in things like transportation, it impacts the energy usage of the product during it’s service life.
        • Like
      • 12 replies
×

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!