Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
david35

Piece banane "inverse"

Recommended Posts

Bonjour à tous,

j'ai imprimé un petit boitier composé de deux coques assemblées (faces externes sont en contact avec le plateau). Lorsque j'assemble les pièces, on peut peut voir qu'elles se touchent au centre mais pas sur les bords : les faces d'assemblage ne sont pas tout à fait planes.

IMG_8474.thumb.JPG.6c5258e87def0ad1a4617ff023a93e5a.JPG

En allant plus loin, je remarque que les faces en contact avec le plateau sont également bananées, c'est toute la pièce qui est déformée. Ce que je ne comprends pas c'est que les pièces sont déformées "à l'envers", c'est à dire que j'ai toujours observé des déformations des côtés qui rebiquent (cas typique du décollement) mais jamais dans ce sens là.

Comme c'est pas évident à prendre en photo, j'ai tracé en exagérant la déformation de la face en contact avec le plateau.

IMG_8476.thumb.JPG.64cdb3c491d4bace2b1b020f863ff9b6.JPG

Je précise que je n'ai pas eu de décollement, que les pièces ont refroidit et se sont décollées seules du plateau. Je ne sais plus si j'avais ouvert l'enceinte pour accélérer le refroidissement.

Auriez vous des explications et des solutions pour y remedier ?

Impression ABS, profile fast, enceinte fermée

IMG_8474.thumb.JPG.6c5258e87def0ad1a4617ff023a93e5a.JPG

IMG_8476.thumb.JPG.64cdb3c491d4bace2b1b020f863ff9b6.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Impossible d'homogénéiser le retrait correctement en fonction de la geométrie et du positionnement de la pièce.

A quelle température est ta chambre d'impression ?

As tu déjà essayer un ABS/kevlar ou un PETg/carbone moins soumis au gauchissement ?

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites
A quelle température est ta chambre d'impression ?

Aucune idée, c'est juste un carter en carton pour le haut et une plaque de plexi pour le devant.

IMG_7426.thumb.JPG.77aa879d712e126d272e78c553bfbad3.JPG

 

As tu déjà essayer un ABS/kevlar ou un PETg/carbone moins soumis au gauchissement ?

Non je n'ai que du PLA et de l'ABS en stock. Est- ce que les matières citées s'impriment pas trop mal parce que j'ai déjà du mal à débuter et malheureusement je n'ai pas le temps que je voudrais à passer à faire des tests.

J'ai imprimé une autre pièce complètement différente dans les mêmes conditions et la déformation est flagrante. Du coup, c'est complètement inutilisable pour moi.

IMG_7425.thumb.JPG.6a4f008e3e8809798c97c44048a17905.JPG

 

Impossible d'homogénéiser le retrait correctement en fonction de la geométrie et du positionnement de la pièce.

Dois-je comprendre que cette matière n'est pas faite pour une utilisation professionnelle (j'entends : sortir des protos de pièces industrielles aux cotes et à la géométrie justes) ?

IMG_7426.thumb.JPG.77aa879d712e126d272e78c553bfbad3.JPG

IMG_7425.thumb.JPG.6a4f008e3e8809798c97c44048a17905.JPG

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut @david35

 

Dois-je comprendre que cette matière n'est pas faite pour une utilisation professionnelle (j'entends : sortir des protos de pièces industrielles aux cotes et à la géométrie justes) ?

Ce n'est pas la matière qui est en cause ( quoi que...) mais la machine et son utilisation/maintenance.

Il y a deux d'utilisateurs sur nos imprimante moyenne gamme :

- Ceux qui impriment des pokemon

- Ceux qui impriment des protos fonctionnels

Tu fais partie de la deuxième catégorie et donc tu vas devoir mettre les mains dans le cambouis ou faire un credit pour acheter une imprimante de gamme supérieure avec filament proprio à 100 euros le kilos.

Le spectre des compétences pour obtenir le meilleur de nos machine est trés large et si tu n'as pas le temps....et bien tu vas le prendre ! Car sinon ton ultimaker va finir au plaquard comme beaucoup d'autres.

Plus ton cahier des charges est exigeant et plus tu auras d'apprentissage.

Pour exemple d'une utilisation pro en partant de zéro , j'ai mis 2 ans avant de définir et d'homologer une production viable avec une gamme de 3 polymères toutes géométries confondus et pour une tolérance de +/- 40 microns.

Chaque nouveau proto demande une nouvelle étude de conception / production, au début ça dure 2 jours ( itérations comprises ) aujourd'hui c'est une heures.

Si tu ne me donnes pas tes contraintes je ne pourrai pas t'aiguiller sur un autre filament ;)

Maintenant pour ton ABS il y a surement des solutions comme l'utilisation d'un brim pour le gauchissement face plateau ou utiliser un autre agent d'adhèsion comme le dimafix peut-être.

Ton système de chambre chaude est surement performant donc ne changes rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Dimafix c'est bien pour l'ABS. C'est tellement bien que il m'arrive d'arracher des bout de verre du plateau au décollage

 

A ce point là ? Tu décolles tes pièces à chaud ?

Moi aucun soucis avec le Dimafix, dès que le plateau est froid la pièce se retire tout seul sans aucun effort.

A chaud une tenue exceptionnelle, pas trouvé mieux.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah j'aime bien ce genre de long post, j'vais en baver mais je vais avancer. Merci Rgis.

(et pis j'aime bien le cambouis).

Alors quelques précisions :

- j'utilise du Dimafix et effectivement c'est très très bien pour l'ABS, vraiment obligé d'attendre le refroidissement pour le décollage.

- Sur mes je n'ai pas de décollement, c'est après que la pièce se déforme. J'ai l'impression que le plateau maintien la température sous la pièce et que c'est cette partie qui en refroidissant se rétracte et voile la pièce.

J'ai réimprimé la barre en plus long et pris une photo en fin d'impression, la pièce est vraiment bien droite et colle parfaitement au plateau par contre, une fois décollée le cintrage est vraiment important.

IMG_7440.JPG.1817786221ad0f4c71b880b90ec818c0.JPG

Concernant mes besoins en général :

je travaille dans le conditionnement cosmétique (on remplit des bouteilles, des pots, des tubes ...) et je conçois les pièces de formats qui mettent en position les récipient à remplir.

Une fois la conception faite et souvent maintenant imprimée pour tester, c'est l'usineur qui réalise les séries.

La 3D me permet de gagner un temps certain sur les ajustements de conception et les délais de validation des protos. Encore faut-il que les pièces imprimées correspondent au plan et que je me retrouve pas avec une pièce usinée différente.

Souvent mes protos, une fois lancés en série sont jetés.

Mes critères sont donc la justesse des cotes et de la géométrie, la facilité de retraille des protos (perçage, taraudage, polissage surface ...) et la solidité des pièces pour que je puisse les monter sur les machines de prod.

Je conçois et réalise également des petits mécanismes, guides, éléments de bridage pour lesquel je n'ai pas encore rencontré de pb de réalisation (à part à mes débuts).

Ca c'est pour la partie pro, côté perso, je suis un adèpte du DIY dans énormément de domaines et je compte bien investir dans une UM2+ pour des projets nombreux et variés.

Si cela intéresse j'ai un site de tutos de mes réalisations.

Vala

J'ai noté que certains mettaient leur machine au placard, je veux bien débarrasser si besoin ... :-)

IMG_7440.JPG.1817786221ad0f4c71b880b90ec818c0.JPG

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut David, je travaille essentiellement l'ABS en gros print et l'adhésion sur plateau par brim ou non voir le fixateur n'y est pour rien. Le soupçonne quelques contraintes liées à la plasturgie car je constate aussi un flash sur les fond de la pièce. Il est probable que la dilatation de la pièce se fasse de l'exterieur en direction du centre du plateau donc le print suit cet effet !!! Peut être sortir le plateau illico à la fin du print pour le mettre à refroidir de façon plus homogène dessous, cependant la pièce elle même devrait avoir une structure qui permettrait l'évaporation des calories uniformément ! Chose quasi impossible à moins d'avoir un matériaux possédant des qualités de dillatation quasi nulles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Phénomène de relaxation des contraintes surement, comme le précise @sas-fgs il y a des chances pour incriminer un refroidissement non homogène, tu peux essayer de conserver plus longtemps la pièce dans ta chambre d'impression à la fin de l'impression avec une descente progressive de la tempèrature plateau en bricolant un end/gcode.

Tu peux aussi essayer d'apporter moins de contrainte en diminuant ton remplissage mais la pièce sera moins solide...

Pour ma part j'ai laissé tomber la plupart des filaments natifs pour me consacrer aux composites, ils ont une meilleure tenue et des performances méca supérieures.

IMG_20160902_184419.thumb.jpg.ff450bed1fe8a136903fd6f8059a9393.jpg

http://www.nanovia-technologies.com/les-petg.php ( avec un exemple d'impression en bas de page de notre star international @darkdvd )

http://www.nanovia-technologies.com/les-abs.php

Le PETG n'est pas simple en impression mais pas insurmontable, je te guiderai.

En plus c'est du filament de pays ;)

Un exemple de relaxation pour du PLA :

ageingsummary.png

IMG_20160902_184419.thumb.jpg.ff450bed1fe8a136903fd6f8059a9393.jpg

Edited by Guest
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout d'abord, merci pour vos longues réponses.

Il a fallu que je relise plusieurs fois, je ne comprends pas tout.

 

je constate aussi un flash sur les fond de la pièce

Qu'est-ce donc qu'un flash, la partie lisse et brillante qui est en contact avec le plateau ?

 

en bricolant un end/gcode.

connais pas mais j'imagine qu'il faut éditer le prog et intervenir dessus ?

 

la plupart des filaments natifs

c'est un filament d'une seule matière ?

 

Un exemple de relaxation pour du PLA

C'est quoi la relaxation ? le pastique évolue dans le temps ?

En fait, je n'ai pas de préférence pour une matière ou une autre mais j'ai encore imprimé une pièce en ABS ce matin et j'ai un différentiel de 0.3mm sur un diamètre de 47mm, c'est pas grand chose me direz vous sauf que la pièce ne rentre pas dans la pièce vis à vis.

S'il faut prendre du temps pour maitriser une matière, je le ferai mais je manque de temps pour refaire des pièces qui sont pas conformes.

Du coup, par quoi je peux commencer ?

Peut-on optimiser les matières que j'ai en stock ou faut-il passer de suite à autre chose ?

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'est-ce donc qu'un flash, la partie lisse et brillante qui est en contact avec le plateau ?

Oui.

"j'ai encore imprimé une pièce en ABS ce matin et j'ai un différentiel de 0.3mm sur un diamètre de 47mm", taux de dilatation encore différent du PLA. Et encore plus vislard, taux différents entre les ABS suivant fournisseurs !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×

Important Information

Terms of Use Privacy Policy