Jump to content

Nano-nc

Member
  • Content Count

    448
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    10

Nano-nc last won the day on March 27

Nano-nc had the most liked content!

Community Reputation

123 Excellent

About Nano-nc

  • Birthday 12/25/1964

Personal Information

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Merci pour le retour!! Une petite vidéo de l'expérience???
  2. Bon, ça c'est mon levier de vitesse en Ninjaflex semi flex 3mm en cour d'impression sur UM2 avec QR feederBondtech... Non seulement ça n'a pas été trop dur à imprimer, Mais en plus la pièce est en place dans une décapotable en zone tropicale depuis 1 an et demi et 8000 km...et ça ne bouge pas... (Pour ceux qui ont Facebook)
  3. A priori le feeder de l'UM2+ a moins de souci avec les filaments flexibles que celui de l'UM2. Le Roberts feeder ne t'amènera pas grand chose. Je l'ai utilisé avant de changer définitivement pour un Bondtech J'imprime du semi-flex avec mon feeder UM2+ sur ma seconde tête (UM2 Mark2), mais le Bondtech sur ma tête principale est bien meilleur.
  4. Nano-nc

    upgrade UM2

    3Sprinterhut est un vendeur cool... Moi j'ai de très bons rapports avec eux. (genre ils me téléphonent en cas de souci...) (Bon OK l'anglais avec l'accent chinois il faut s'accrocher...) 3D printerHut vend pas mal de copies... Ils faut bien lire mais ils ne le cachent pas! J'ai acheté une tête entière et un feeder UM2+ pour ma conversion en UM2 MARK2 et ça marche impec... J'ai aussi fabriqué un kit complet pour passer ma seconde tête en 1.75mm à volonté... Et puis je suis en train de travailler sur une nouvelle machine grand format à plat (600x600x150) qui sera aussi une CNC et graveuse laser, avec têtes interchangeables... Et je leur achète pas mal de pièces... Si tu cherches des pièces d'origine et un bon service de proximité: Didier est quand même plus sérieux.. bien que je sois trop loin pour lui... On est quand même chez Ultimaker, pas chez Jennyprinter...
  5. Sketchup marche très bien, mais il y a deux conditions: créer des modèles en multipliant par 100 ou 1000 leur échelle, pour éviter que certains triangles soient trop petits pour exister... Et vérifier l'orientation des faces avant de considérer le modèle comme fini. Ensuite tout se passe bien. Jamais aucun problème. Il suffit de ramener l'échelle de l'objet fini dans Cura.
  6. Tu sais, l' anomalie peut être microscopique, en zoomant, on peut parfois trouver juste un triangle non fermé qui met le chantier...
  7. Vérifie ton modèle, il n'est pas correctement fermé: il y a sans doute un trou dans la partie basse.. genre un chanfrein non fermé.
  8. Moi je me contente de chauffer vers 300 ° en laissant bien s'écouler le plastique restant, et d'une brosse en inox ou en cuivre sur la Dremel... Attention aux réactions chimiques tu risque de rendre le métal rugueux, qui accrochera encore plus la matière et ne plus pouvoir le désassembler une fois monté. autant polir avant remontage, justement pour que ça accroche moins... Et n'oublie pas la graisse au cuivre pour pouvoir tout manipuler plus tard... en plus ça favorise les transferts thermiques.
  9. si la partie métallique de la sonde reste dans le corps de chauffe, il faut la détruire avec une perceuse.. en douceur, avec une petite "mèche", un "forêt"!
  10. Et en remontant, mettre de la graisse au cuivre... surtout qu'on assemble de l'acier sur du laiton et de l'aluminium... C'est pas trop top au niveau des différences de dilatation , d'oxydation, et de transfert de chaleur...
  11. Tout ça peut se faire avec de la patience.Vu l'état où tout cela s'est retoruvé, la cartouche de chauffe et la sonde, il vaut mieux les changer... Mais pas le bloc... ça se nettoie très bien! A moins qu'a force de bourriner, il soit abîmé... Trop tard pour dire que le pistolet thermique était une très mauvais idée... Il faut plus de délicatesse... Ce qui tu décris m'est déjà arrivé, et il suffit de maintenir la tête chaude, et de retirer le plus gros du plastique pendant qu'il a une consistance pâteuse, de chewing, gum, patiemment, avec une petite pince.. une fois que tout est dégagé, on démonte.. tête chaude.. (sans se brûler bien sûr!!!) Mais si la cartouche de chauffe sort généralement bien, la sonde c'est une autre histoire! elle est fragile et casse une fois sur deux au moins... Donc si elle casse: si le métal reste bloqué, on arrive à l'enlever avec une petite mèche en le détruisant... Et on nettoie tout ça avec une petite brosse métallique sur une dremel, par exemple.. Là on peut chauffer au décapeur, quand il ne reste que du métal à nettoyer... la sonde, avec une pince très fine, ça sort... surtout d'un bloc Olsson.. moins d'un bloc d'UM2... DÉ LI CA TESSE!
  12. as-tu essayé d'imprimer verticalement?
  13. Bonjour; Enlever la plaque, la nettoyer à l'eau chaude et au produit vaisselle, la sécher, et la remettre en place.. ensuite, passer la surface à l'acétone pur ou à l'alcool isopropylique ou médical... Refaire correctement la calibration du bed... Normalement le PLA adhère sur la plaque propre et asséchée... pas besoin de colle...
  14. L'épaisseur vers l'intérieur du conteneur doit pouvoir être modulée... Guillaume a sans doute cerné le problème: tu as des parois moins épaisses que la taille d'une ligne selon ton diam de buse....
  15. A l'assemblage, plutôt que de la pâte thermique, j'ai mis de la graisse au cuivre haute température, comme celle que je met sur les écrous des collecteurs d'échappement de moto, histoire que ça coince moins au démontage, en plus le cuivre étant conducteur...On verra ce que ça dit au démontage... un jour... pour l'instant ça marche!
×
×
  • Create New...

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!