Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
Ju_bil

Déshydratation de filament.

Recommended Posts

Bonjour,

Juste un petit retour d'expérience. Je n'ai rien inventé, mais comme je n'ai pas trouvé de fil en rapport avec ça je publie ici.

Depuis quelques semaine je galère avec un filament PLA bas de gamme (qui commence par ES et qui finit par UN...) qui s'extrudait très bien quand il était neuf et est devenu un calvaire au bout de quelques semaines dehors, même emballé soigneusement.

Le filament devient -très- cassant, s'extrude -très- mal et de manière -très- irrégulière. J'ai tenté pas mal de choses pour ne pas avoir à bazarder 750g de matière première sans effet...

La semaine dernière en lisant pas loin d'ici je suis tombé sur une annonce sur LBC concernant un déshydrateur alimentaire à 10€. C'est un modèle hyper basique ( déshydrateur Domoclip) aussi bas de gamme que le PLA à réutiliser, mais pour faire ça franchement je ne risque pas grand chose.

C'est juste un petit ventilateur et d'un résistance vaguement thermostaté et un boitier autour.

Comme les claies sont plates : c'est fait pour des légumes pas des bobines de fil je décide de sortir le fil de la bobine. C'est un peu chiant, mais fait en 5 minutes, et en laissant passer l'air partout cela assure un séchage plus homogène du brin.

J'ai laissé tourner l'engin environ 2h à 40°C (température de la consigne). Je n'ai pas mesuré la température, mais le filament ne se déformant pas ça ne devait pas être beaucoup plus que ça. Et comme il faisait chaud dimanche c'était au moins 35°C.

Au bout de 2h première vérification le filament casse toujours, mais il supporte un epu de plastification avant de rompre, manifestement ça progresse. Je referme pour 2h de plus.

Au bout de 4h le fil retrouve un comportement sain, il se déforme, sans casser. Je décide de tester une impression.

Et pour mon plus grand plaisir je retrouve la "qualité" d'origine de ce filament a savoir : pas excellent, mais fait le job. Le plus gros souci vient du "stringing" mais j'avais pas mal monté la température suite au précédents désagrément... je vais la réduire à nouveau pour que cela se passe mieux.

En résumé : je ne regrette pas. A confirmer sur d'autres filaments bien sûr mais c'est de bon augure. Et ça va certainement modifier mon rapport au stock de matière. Car j'hésitais  à avoir plusieurs bobines entamées pour les finir au plus vite, maintenant ce ne sera plus un souci.

Et maintenant je vais essayer de me faire des abricots secs :O)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu avais acheté le modèle sorti de l’ingénierie canadienne, tu n'aurais pas eu le problème de claies...

... Mais moins pratique pour les abricots.

Sinon, intéressant de voir que ça aide aussi pour le PLA (de mon coté mon vieux PLA d'il y a 5 ans passe toujours top, mais on ne sait jamais). Par contre absolument nécessaire pour le Nylon!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Tout le monde,

En ce moment un clone du domoclip est en promo chez leader price à 21€ 90.

Ca marche pour les légumes, les poissons, les fruits, mais ils n'ont pas marqué que c'était aussi pour les filaments de nos machines, un oubli surement :p

deshydrateur.thumb.PNG.44d37d8bd38ee98e58b3cb56824d7e28.PNG

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Un bon moyen de conservation des filaments sensibles à l'humidité est l'utilisation d'un appareil d'emballage avec mise sous vide pour la conservation des aliments.

Il faut prévoir des sacs d'une taille pouvant accueillir la/les bobines, et une machine avec une longueur de soudage en rapport. Il peut être judicieux de garder une marge sur la profondeur des sacs fermés afin de pouvoir les ouvrir et les refermer ensuite après utilisation du filament.

C'est une astuce recommandée en particulier pour le PVA qui est très hygroscopique et cher.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec le déshydrateur, tu as un peu le même effet. Comme ta bobine est à 60° à la fin de la manip, lorsqu'on la place dans son "sac à zip", le peu d'air se contracte lors du refroidissement.

Mettre sous vide une bobine gorgée d'humidité parce que cela fait 3 jours qu'on imprime, cela ne va pas la régénérer. La déshydrater, si.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

je remonte ce sujet car j'ai quelques soucis avec mes bobines type pva qui ont tendances à prendre l'humidité. Bref j'ai investi dans un déshydrateur et je voulais savoir d'après vous quel serait la température et la durée "idéal" pour sécher les bobines ?

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Avec 4h à 40° (bobine débobinée) j'ai obtenu de bons résultats.

Pour le moment je n'ai pas expérimenté plus que ça me satisfaisant d'une solution qui fonctionne...

De toutes façon il ne faut pas chauffer trop du PLA. 50° ce doit déjà être très limite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Petit retour d'expérience. Je n'arrivais plus à imprimer le pva d'ultimaker car la buse se bouchait systématiquement j'ai donc acheter du scaffold qui à bien fonctionner un moment jusqu'à donner le même résultat que le pva ultimaker.

Après avoir longuement galérer avec les réglages cura sans succès, j'ai fini par acheter un déshydrateur et enfin tout est rentré dans l'ordre !

Aussi bien le pva d'ultimaker que le scaffold s'imprime maintenant très correctement. Que de temps perdu pour rien...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Et finalement Michel, tu as pris quoi comme déshydrateur ?

Temps et Température  pour le PVA ? quelques heures à 40°C ou autre ?

Salut Ollo,

J'ai pris celui ci https://www.amazon.fr/Klarstein-Fruitcube-D%C3%A9shydrateur-alimentaire-%C3%A9lectrique/dp/B01M98WJ67/ref=sr_1_7?ie=UTF8&qid=1505722524&sr=8-7&keywords=deshydrateur+de+legumes il est tres grand (trop)

j'y vais encore à taton pour l'instant, le scaffold au bout de 2h à 40° imprimait correctement et pour le pva d'ultimaker (plus ancien) je l'ai laisser 5h. Après ma pièce est assez humide donc à voir selon chaque cas

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut à tous,

Donc, en lisant ici ou la, je crois comprendre qu'il faut un de ces appareils pour arrêter de perdre un temps énorme avec nos bobines de PVA.

Je suis d'accord avec michel17, le modèle proposé par darkdvd est énorme !!!

Y a t'il une raison particulière ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'ai la Domoclip, achetée 30€. J'ai viré les plateaux et fabriqué une rehausse (polycarbonate "cintré") pour que les bobines de 1kg (65mm) tiennent dedans.

Un tableau des temps/températures glané sur la toile est collé dessus.

Cela fait le job dans un volume raisonnable

5a333f86a0bdb_20170923_111026426.thumb.jpg.635c86eecbac995d4c7241262aaa1a7f.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

JPGO , tu mets une seule bobine à la fois ? merci pour ton expérience ;-)

darkdvd, comment fais tu pour ne pas avoir ce type de problème ?

perso, j'hésite à prendre le modèle donner en lien car il me semble bien pour mettre directement mon PVA et mon PLA (2 bobines simultanément ) avant de lancer une série d'impression !

est ce que quelqu'un à un autre modèle à conseiller ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

JPGO , tu mets une seule bobine à la fois ? merci pour ton expérience ;-)

Oui, une seule bobine à la fois. Le principe c'est que j'y colle la bobine que je viens de décharger de mon UM2+ en fonction du "son" quand on manipule la bobine et du caractère cassant du filament.

Pour faire simple, c'est séchage avant stockage, mais bien évidemment pas à tout les coups.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Afin de ré utiliser une bobine de nylon dans les meilleures conditions apres un long stockage, je me suis dit, allez un petit tour en déshydratation et ce sera parfait ....

C'était sans présager que la bobine elle meme ne tient pas la température (70°c) ..... :O

image.thumb.png.f566c3777f23858c3ea3f77d8dd5ab24.png

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut à tous,

Pourquoi tu as mis une tempé si haute ! perso je dépasse jamais 50 C je mets plutôt 40C pour du PVA pendant quelques heures (4 à 5)

sur les conseils d'une boutique bien connue, il ne faut pas multiplier cela car ça modifie en profondeur les filaments !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

La température dépend des filaments et de leurs Tg (température de transition vitreuse), il faut s'en approcher pour commencer à assécher le filament à cœur.

PLA / PVA  45°C (4heures)  , ABS 60°C, Nylon 70°C (12 heures) ....

Ce sont des infos que j'avais trouvé sur le net et recopié sur mon déshydrateur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Our picks

    • How to 3D print with reinforced engineering materials
      Ultimaker is hosting a webinar where we explain how you can achieve and maintain a high print success rate using these new reinforced engineering materials. Learn from Ultimaker's Product Manager of Materials and top chemical engineer Bart van As how you can take your 3D printing to that next level.
      • 3 replies
    • "Back To The Future" using Generative Design & Investment Casting
      Designing for light-weight parts is becoming more important, and I’m a firm believer in the need to produce lighter weight, less over-engineered parts for the future. This is for sustainability reasons because we need to be using less raw materials and, in things like transportation, it impacts the energy usage of the product during it’s service life.
        • Like
      • 12 replies
×

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!