Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
Brulti

Taux de réussite?

Recommended Posts

Bonjour amis makers francophones.

J'ai une UM3E depuis un peu plus d'un mois, et j'apprends, péniblement, les petits détails, astuces et autres précautions à prendre pour s'assurer du bon fonctionnement de l'objet. C'est pas facile, et assez frustrant par moments quand on subit une suite d'échecs d'impressions.

D’où la question de connaitre le taux de réussite d'impression d'autres utilisateurs d'imprimantes 3D, que ce soit la 3 Extended ou un autre modèle.

J'ai vu sur ce site la vidéo ou ils expliquent qu'ils ont imprimés eux-même un certain nombre de support pour spool pour le lancement de la UM3, et, sauf erreur, Ultimaker a dit avoir un taux de réussite un poil au-dessus de 80%, ce qui n'est pas énorme comparé à d'autres méthodes de production d'objets.

Donc je voudrais bien connaitre quels sont vox taux de réussites sur vos impressions? Même si c'est juste une estimation un peu à la louche, histoire de me rassurer et de me dire que je ne suis pas totalement une buse (d'impression! Haha! :p )

Merci d'avance pour vos réponses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Au début oui c'est sur qu'il y a plus d'échec que de réussite ^^

Maintenant je dois avoisiner les 90-95% de print réussi.

En faite je fais assez attention aux réglages quitte à imprimer un poil plus lentement que prévu mais rare quand j'ai des prints qui partent en cacahouètes.

Si j'ai des problèmes de prints, c'est que j'ai poussé un peu trop fort les paramètres ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil pour moi, quelques faux departs (assez rare) en général du a un oubli de ma  part en période de changements fréquent de consommable, de diamètre de buse, de qualité d'impression et de fichiers stl. Je pense très sincèrement être au moins a 95% de réussite mes quelques échecs sont sur  les impressions qui ont besoin de beaucoup de supports.  Ceci dit je n'ai pas d'UM3 donc qu'une seule extrusion à gérer.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Idem, si je ne cherche pas à réduire le temps d'impression > 95% des print sont réussis. Sur les 5% raté > 80% sont de ma faute et le reste un souci de matériau (mais qui s'estompe au fur et à mesure de l'apprentissage du filament ;-) ) et tout ceci sur la plus part de mes machines (UM, BCN, D3D, Zortrax) par contre si l'on parle des autres (prusa, kit, ...) les taux ne sont plus du tous les même (dans le mauvais sens ;-) )

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est très variable.

Je dois être à 70/80% pour des objets qu'on me demande d'imprimer, le temps de trouver le bon réglage. Tous les objets sortent mais c'est la qualité qui est à améliorer et qui demande parfois un retirage.

Pour des objets que je dessine moi-même, je suis à 90/95%, le process d'impression 3D étant intégré à la conception de l'objet.

Comme pour mes camarades, les premières couches sont les plus critiques car elles influent sur tout le reste de l'impression.

Après, tu as des gus qui ont 100% de réussite...mais il ne faut pas manipuler ni regarder le résultat de trop près...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les faux départs c'est gérable, et on ne perd pas trop de temps. Mais c'est surtout les problèmes qui surviennent après des heures, en plein milieu de la nuit ou ce genre de choses, une fois que la pièce est imprimée à 50% ou plus qui sont très frustrant. Mais bon, vu que certains de mes filaments ont certainement pris l'humidité, même après plusieurs jours dans une boite avec un déshumidificateur, je pense qu'il doit rester des petites taches d'humidité sur le filament, donc ça grind au moment ou il passe dans le feeder, et c'est la cata...

Vous changez beaucoup les paramètres? J'ai tendance a ne pas trop jouer avec, étant donné que j'utilise des filaments ultimaker pour le moment. Notamment les paramètres de vitesse d'impression, je me dis qu'ils doivent être déjà réglés comme il faut pour les filaments constructeurs.

Le jour ou je testerai une autre marque de filaments, ce sera différent. ;)

Ça me rassure de voir qu'il y a un vrai temps d'apprentissage sur la machine, et que je suis pas complètement a la ramasse. (Non, je ne referai pas la même blague deux fois! :p )

@rigs : Mâitre. *S'agenouille humblement.* :p

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trêve de plaisanteries :)

Le taux de réussite est directement lié aux compétences du technicien en charge de la production.

Il est possible d’affirmer que nos machines, nos slicer ainsi que nos firmware sont du niveau " amateur " ( peu importe la marque d'imprimante en moyenne gamme) donc le technicien doit pallier à toutes ses carences afin d'obtenir le meilleur. Pour les sceptiques, une machine incapable de boucler un positionnement dans l'espace avant de continuer la lecture du gcode est une machine d'amateur ;)

Mais c'est n'est pas gage de mauvaise qualité !

Il est possible de sculpter un magnifique buste à la main mais il est aussi possible d'usiner un magnifique buste en cnc, ce n'est qu'une histoire de compétences ( et de financement...) :)

Je découpe ma production en deux secteur, les formes anatomiques en prototype fonctionnel ( prothèse, orthèse, etc...) et la production de pièces en petite et moyenne séries.

Pour le premier cas j'ai mis deux ans avant d'atteindre les 99,99 % de réussite pour toutes les géométries issues de scan , le 0.01 % étant le résidu de blob mystérieux et incompréhensible déposé à un endroit improbable....

Pour le second cas c'est un passage obligé par 2 à 3 proto avant de garantir un taux de 99,99 % pendant la production en série.

Je ne prends pas en compte la maintenance et la qualité du polymère ( production et conservation ) qui sont des facteurs important du taux réussite bien évidemment.

Il ne faut pas chercher à trouver les meilleurs paramètres d'impression mais il faut trouver le meilleur moyen de pallier à tous les défauts.

Cette phrase peut faire rire mais c'est pourtant la clé de la réussite.

Un jour un membre du forum a dit " c'est cool sur cette machine il n'y a plus besoin de slicer "

Un jour un membre du forum a dit " super maintenant il y a des profils prédéfinis "

Un jour un membre du forum a dit " j'imprime très bien à 80 mm/s "

ETC...

Edited by Guest
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je confirme que mon taux de réussite dépend plus du fait que parfois j'imprime un peu "à l'arrache" et que je ne cogite pas assez avant pour optimiser les paramètres.

A chaque fois que j'ai le temps de penser à toutes les éventualités, de régler la machine: j'ai un bon résultat.

Il y a aussi nos bidouilles, qui ajoutent des risques de problèmes.. Comme le Mark2.

Mais une fois tout réglé: ça fonctionne très bien.

Ces machines sont plus fiables que nous.

Bon il reste les impondérables, comme l'onduleur qui claque au milieu d'un print: ce qui vient juste de m'arriver...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part, ca dépend grandement des géométries, les grandes pièces fines en porte à faut c'est assez galère l'effet bilame entre le plateau chaud et le milieu qui se refroidi créé parfois des délaminages en milieu de pièces ou du "bananage", mais c'est des cas de fab assez rare.

Pour mes productions courantes, je suis autour de 80 / 90% (sur UM2 comme UM3)

La préparation est primordiale (jupe ou disque d'accroche pour bien maintenir et dymafix et buse propre y fait pour beaucoup) ainsi que le choix de paramètres.

Ah une dernière chose , j'ai gagné en taux de réussite avec le détecteur de fin de fil sur UM2,la machine reste chaude (pas de décollage du print) et en pause, donc le print peut repartir après nouvelle bobine, vivement une solution identique sur UM3.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@rigs: "Il ne faut pas chercher à trouver les meilleurs paramètres d'impression mais il faut trouver le meilleur moyen de pallier à tous les défauts."

Je vais méditer longuement sur cette phrase. Merci pour tes explications et ton retour d’expérience.

@Ollo: "Ah une dernière chose , j'ai gagné en taux de réussite avec le détecteur de fin de fil sur UM2,la machine reste chaude (pas de décollage du print) et en pause, donc le print peut repartir après nouvelle bobine, vivement une solution identique sur UM3."

Je plussoie l'idée. Mon UM3E à continuer d'imprimer une pièce que j'ai faite récemment alors que la bobine de fil était vide (il ne restait que la longueur du tube bowden) donc il manque des layers sur la haut de la pièce. C'est pas super grave dans ce cas précis, c'était un support pour tél, il doit manquer 2-3 centimètres sur le haut mais ce n'est pas gênant, mais ça m'a fait bizarre quand je suis arrivé le lendemain et que j'ai vu le truc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

Sujet vaste et intéressant. Pour ma part le taux de réussite dépend fortement de ce qui est imprimé. Et de ma connaissance de la matière. En général je dois être à 95% je pense. Dans la mesure du possible je check toujours le début de l'impression et je revérifie une demi-heure - une heure après. Si ça foire (ou va foirer) on s'en rends souvent compter dès le début.

Autre bonne pratique qui aide à augmenter le taux de réussite c'est de toujours vérifier en vue layer ce que ça donne ça permet d'éviter pas mal de soucis.

Concernant les capteurs au niveau du filament, c'est claire que ça commence à manquer (surtout sur les um3, quand tu vois des machines bas de gammes qui ont ce genre de choses...)

Dernier point, les impressions avec PVA sont beaucoup plus complexes et un taux de réussite élevé avec ce genre d'impression n'est pas encore atteignable d'après moi avec l'UM3 ou la mark2. C'est aussi une des raisons d'après moi du taux de réussite plutôt bas pour l'impression des supports bobines um3 avant la sortie.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!