Jump to content
Ultimaker Community of 3D Printing Experts
olivierc

Petite Astuce pour sauver un print

Recommended Posts

Hello, je vais partager avec vous un petit hack que j'ai reussi a mettre au point avec l'aide d'Owen.

Tout d'abord, la petite histoire. Le weekend dernier j'ai voulu imprimer une tres grosse piece, le torse d'un perso que j'ai modelise, pour faire une tres grosse figurine de 40 cm environ. C'est un projet sur lequel je bosse depuis un mois, ca m'a pris tres lontemps pour preparer les pieces, les decoupers, les fusionner, les cleaner.. Cura m'a predi 31 heures de print rien que pour celle-ci. Et oui C'est deja tres long, car il s'agit d'une piece non seulement grande mais aussi large, avec plein de supports. Et ce que je ne savais pas encore c'est que Cura s'etait completement plante dans ses estimations, puisqu'au final, l'impression aura dure plus de 40 heures.

Je lance donc l'impression, le dimanche soir, un peu nerveux, car la plus longue que j'avais fait jusqu'a present ne depassait pas les 7 heures. Ce soir la, je n'ai pas dormi chez moi et le lendemain je suis alle directement travailler, donc je n'ai pas pu surveiller l'impression pendant 24h. Je vous dis pas le stress en rentrant chez moi le lendemain soir.

A ma grande surprise, je trouve ca:

1000813_10151632004178605_509954887_n.jpg

Tout se passe bien, je suis content, d'autant que le plus difficile est passe, il n'y a plus de support et de jump dans le reste de l'impression.

Bon le petit probleme c'est que d'apres l'estimation de cura il ne devrait rester que deux ou trois heures d'impression, or il reste un bon tiers a faire alors que l'imprimante a tourne plus de 24h.

C'est inquietant car j'habite dans un petit appart' et meme si je mets l'imprimante dans la salle de bain pour qu'il y ait moins de bruit, je me vois mal dormir avec ca dans la piece a cote.

Donc j'attends, mais rien a faire, a 3h du matin il n'a toujours pas fini et impossible de fermer l'oeil. Je dois me lever a 7h30 pour aller travailler, super.

Finalement je me m'assoupi vers 4h, mais je me reveille vers 5h, a cause du bruit. Bon, comme je suis reveille, je vais jeter un coup d'oeil a l'impression. Et la c'est le drame: la tete d'impression est environ 2 mm au dessus model, plus rien ne sort de la buse. JE suis encore endormi, mais je reagi vite, je sais que c'est foutu, je coupe tout.

Je regarde de plus pres, le bowden tube a saute des deux cotes, la tete et l'extrudeur, et j'ai un gros bouchon dans la tete. Je pense que c'est le tube qui a saute au niveau de la tete, car a l'extrudeur j'avais installe un clamp. Ca a provoque le bouchon, qui a ensuite entraine l'ejection du tube de l'extrudeur malgre le clamp, car l'extudeur continuait de pouser le filament qui etait bloque a la sortie du tube.

Bref, c'est la que j'ai regrete de pas avoir monte le clamp pour la tete d'impression, que j'avais pourtant imprime il y a un mois. C'est maintenant chose faite, mais un peu tard.

Bon je vous cache pas que j'etais un peu au bout du rouleau, 34 heures d'impression et une nuit blanche pour rien. j'avais plus trop la motive pour recommencer.

En regardant mon print fichu de plus pres, je constate que la buse a vraiment du se bouchee subitement et pas progressivement. En grattant juste un peu quelques cacas, j'ai une coupe tres net et propre:

970223_10151632912798605_1552636178_n.jpg

Aussitot, je me dis que je pourrais presque coller la partie manquante dessus si je l'imprimais separement. Puis je me dis, pourquoi ne pas imprimer directement par dessus puisque je n'ai pas decole le model de plateforme. Pas de probleme de colle et de surface non plane. Il est deja pile au bon endroit, il suffirait de reprendre l'impression la ou elle s'est arrete.

Evidemment plus facile a dire qu'a faire. Je me dis que ca doit etre possible en editant le gcode existant. La logique est la suivante: retirer du fichier tout les layers deja imprimes, apres la mise a zero de tous les axes, ajouter une commande pour mette le lit au bon niveau, et mettre d'extrudeur a la bonne valeur egalement, car le gcode pour l'ultimaker utilise des valeurs absolues. Donc pour chaque extrusion on ne specifie pas une petite quantite a extruder, mais on incremente la longueur total extrudee depuis le debut de l'impression. Il faut donc dire au programme que l'extrudeur a deja extrude toute la quantite des layers precedant, car si on le laisse a zero, a la premiere extrusion, il va passer de 0 a cette nouvelle valeur et extruder un spagetti de 200m.

A part cela, il faut pas oublier de remettre le ventillo, car par defaut il ne s'active qu'apres le premier layer, cette commande saute avec tous les layers qu'on supprime

Le seul inconnu dans tout ca, c'est le layer a partir duquel il faut recommencer. Dans un premier temps j'essaye de trouver a vu de nez dans Cura, en faisant defiler les layers un par un, celui qui correspond le plus. C'est pas evident, mais je tombe sur le layer 958.

En cherchant ce layer dans le gcode, je trouve que l'axe Z est a 96.10mm.

C'est la que je realise que les valeurs sont toutes absolues et pas relatives et que donc il y a plus simple et plus precis que de chercher le layer dans Cura: l'ULTICONTROLLER.

Et oui, grace au fonction du menu Prepare, je peux remettre tous les axes a 0 avec la fonction Home, puis ensuite, on abaisse le lit d'impression jusqu'a ce que la buse d'impression effleure le sommet de l'objet imprime. Il suffit de lire la valeur de Z sur l'ulticontoleur et de chercher cette valeur, precedee de la lettre Z, dans le gcode, et voila, vous trouvez le layer exact ou reprendre. Ou plutot, le dernier layer imprime, il faut reprendre au suivant.

Donc, je suprime tout ce qui se trouve entre l'initialisation de l'impression et ce layer et je me retrouve avec un gcode qui ressemble a ca:

 


;Generated with Cura_SteamEngine 1.0
M109 T0 S210.000000
T0
;Sliced at: Sat 08 Jun 2013 09:12:05
;Basic settings: Layer height: 0.1 Walls: 0.8 Fill: 20
;Print time: #P_TIME#
;Filament used: #F_AMNT#m #F_WGHT#g
;Filament cost: #F_COST#
G21 ;metric values
G90 ;absolute positioning
M107 ;start with the fan off
G28 X0 Y0 ;move X/Y to min endstops
G28 Z0 ;move Z to min endstops
; ---- MODIFICATION A PARTIR D'ICI
;G1 Z15.0 F9000 ;move the platform down 15mm ON SUPPRIME OU COMMENTE CETTE LIGNE QUI ABAISSE LA PLATEFORME DE 15MM
G1 Z96.10 F2400 ;ON AJOUTE CETTE LIGNE POUR ABAISSER LA PLATEFORME AVEC LA VALEUR Z DU NOUVEAU PREMIER LAYER
G92 E0 ;zero the extruded length
G1 F200 E3 ;extrude 3mm of feed stock
;G92 E0 ;zero the extruded length again ;ON COMMENTE OU SUPPRIME CETTE LIGNE
G92 E30189.53316 ;ON REMPLACE PAR CETTE LIGNE. LA VALEUR DE E EST COPIEE DANS LA DERNIERE LIGNE DU LAYER PRECEDANT NOTRE NOUVEAU LAYER DE DEPART. ON PRENDRA SOINT DE LA COPIER AVANT DE SUPPRIMER LES LAYERS
G1 F9000
M117 Printing...
M106 S255 ;MET LE VENTILO EN MARCHE
;ON COMMENCE AU LAYER 958, ON SUPPRIME TOUS LES LAYER PRECEDANTS
;LAYER:958
G0 F9000 X130.51 Y69.41 Z96.10
M0 ;ON AJOUTE UNE PAUSE ICI, POUR VERIFIER QU'ON S'EST PAS PLANTE, IL SUFFIT D'APPUYER SUR L'ULTICONTROLLER POUR REPRENDRE
;TYPE:WALL-INNER
G1 F3000 X130.67 Y68.83 E30189.53692
G1 X130.51 Y69.41 E30189.54068
G1 X134.75 Y70.65 E30189.56841
G1 X136.84 Y71.34 E30189.58220
G1 X137.39 Y71.56 E30189.58595
G1 X137.67 Y71.76 E30189.58808
G1 X137.90 Y71.93 E30189.58984
...

Voila. Si le nouveau layer de depart commence par G1 F2400 E... C'est une retraction, il faut supprimer cette ligne

4 jours plus tard, je retiens mon souffle, je lance l'impression et....

1004716_10151639445288605_1172189942_n.jpg

TADA! Alors oui, il y a un joint visible, probablement car j'aurais du commencer un layer plus haut, je n'etais pas sur. Mais bon, rien qu'une lame et du papier de verre ne puissent effacer.

Ce n'est pas parfait mais entre 10 minutes de poncage et 40 heures d'impression, le choix est vite vu.

Pour une impression de 1h ou 2, je ne pense pas que ca vaille le coup, il vaut mieux recommencer proprement. Mais s'il s'agit de tres long print, que vous avez un plantage "propre", et que vous comptez poncer votre model (ou que vous vous en foutez), c'est une solution interessante.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

super, c'est une excellente idée. Je pense que ça devrait marcher aussi quand on re demarre à zéro de hauteur pour la deuxième partie pour coller les deux pièces après.

A quoi va ressembler la figure complète? tu as fait la sculpture toi-même? Tu comptes la peindre après impression? et avec quoi? La peinture c'est mon problème au moment.

Albert

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello Albert, oui c'est un modele que j'ai fait moi meme, que voici: 219898_1262725007_large.jpg

Comme tu peux le voir, une fois assembler, il sera tres gros. Mais les autres pieces ne sont pas encore pretes à imprimer et j'ai un autre perso à imprimer d'abord pour l'anniversaire d'un copain, donc il est pas pret d'etre fini

Il a ete realisé il y a plusieurs années, pas du tout avec l'intension de l'imprimer, donc il a fallu modifier pas mal de chose pour y arriver.

Oui je compte le peindre. D'abord je cleane avec une lame, l'enleve les cacas. Apres que ponce d'abord avec un papier moyen puis un fin pour liser. Il faut y aller doucement avec le moyen pour ne pas effacer de detail, mais le fin à lui seul ne suffit pas pour affacer les lignes des couches.

Ensuite je passe une couche de primer en bombe, j'ai deja essayé, ca marche très bien. Blanc ou gris, ca depend ds couleurs que je vais passer par dessus. Pour des couleur vive, il vaut mieux du blanc. Ca permet aussi de voir des defauts qui etaient pas visibles avant, et de poncer d'avantage, pour repeindre ensuite.

A partir de là, tu peux peindre par dessus avec ce que tu veux. Pour ma part j'utilise de la peinture acrylique toute bete, meme pas de la peinture pour maquette, juste de la peinture en gros tube achetée dans une boutique d'art. Je pense que des peintures enamel pour maquette comme Humbrol marcheront bien aussi, c'est du plastique apres tout. Je prefere l'acrylique juste parce c'est pas cher et que je les ai deja sous la main. Et aussi parce que l'enamel a tendance a ruiner mes pinceaux.

Pour ce qui est d'imprimer les deux peices separement et de les coller ensuite, je ne pense pas que ca marcehra aussi bien, car la surface en contact avec la plaque a souvent tendance a se contracter en refroidissant, si tu n'utilises pas de raft. Tu te retrouve avec une surface non plane et legerement plus petite que prevue. donc bonne chance pour coller ca apres.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les détails concernant la peinture. J'ai aussi essayé de faire la premiere couche avec une peinture en bombe et puis avec des couleurs acryliques mais ce système est très susceptible aux rayures. Je n'ai pas encore trouvé une méthode pour proteger l'objet quand il est utilisé dans mon contexte- la marionnette. Si tu veux regarde ma galerie de photos "Puppetry and Ultimaker".

J'ai collé pas mal d'objets parce que j'utilise deux imprimantes et je peux donc imprimer les deux parties s'un grand objet en meme temps. Avec un peu de poncage ca march pas mal.

J'attends avec impatience ta pièce terminée!

albert

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tres chouette tes marionnettes et surtout ton armature inspirée de celle de Harryhausen

Moi aussi j'imprime mes objets en plusieurs morceaux, surtout pour pouvoir les imprimer en plus grand. Mais je me debrouille pour couper là où ca ne se verra pas trop, comme celui ci que j'ai imprimée entierement ce weekend:

IMG 20130617 123037

J'importe le plus grand morceau dans Cura, ici les jambes, je l'agrandis le plus possible, je note le coefficiant d'echelle, que je réaplique à tout les objets dans maya. Je prefere mettre tout les objets à la bonne echelle dans le fichier source et pas dans cura pour ne pas avoir a le refaire à chaque fois que je modifie un truc et eviter les erreurs. de plus c'est mieux de les avoir a la bonne echelle si tu ajoutes des supports customs, pour les faire de la bonne epaisseur

Meme si en theorie l'ultimaker peut imprimer jusqu'a 20 cm de haut, je n'ose pas le pousser à fond, je reste entre 18 et 19 cm par piece pour eviter les mauvaises surprises

Edit: la nouvelle version de Cura est disponible en telechargement. J'avais testé la beta, elle est vraiment bien, le slicing est 10 fois plus rapide, sans rire, j'ai slicé des models de 300000 polygones en 5 minutes. Par contre, j'avais des gros freezes sans raison, meme quand aucun model n'etait chargé et il semble que ce soit la detection automatique de la carte SD qui soit foireuse. J'ai desactivé cette option dans les preferences et depuis, plus de probleme. Donc si ca vous fait pareil, essayez ca.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu m'as sauvé la vie:

une dizaine d'heure d'impression, il reste une heure, je déconnecte le cable usb de mon appareil photo, et me trompe de cable :eek:

Ce qui était plus facile c'est que j'avais la ligne à laquelle ça avait planté indiquée dans Cura, mais ca m' juste confirmé pour la hauteur (parce qu'il envoie les lignes plus vite qu'il n'imprime).

J'ai mesuré la hauteur, et utilisé ta recette (sauf pour la valeur d'extrude, car dans mon gcode, il remet E à à chaque layer).

Comme je n'étais pas hyper précis pour la hauteur, j'ai une ligne aussi, mais rien de bien méchant.

Merci merci

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je déconnecte le cable usb de mon appareil photo, et me trompe de cable :eek:

 

C'est pourquoi j'utilise uniquement l'ulticontroleur et pas l'usb. Il y a deja tellement de facteurs qui peuvent faire foirer une impression, que si je peux eliminer ceux dus a un plantage pc ou une erreur de connection, c'est toujours ca.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

C'est là qu'il nous faudrait une petite fonction qui cherche le layer et qui contrôle celui-ci.

Je fais faire mon mode futuriste mais...

Imaginons mieux encore. Une fonction programmable dans le firmware de l'UM qui, couplé à une horloge, démarre la séquence et l'arrête x heure plus tard, crée une pause de x heures et la relance...

On sait, logicielement parlant ou les layers se sont arrêté et si il faut repredre à partir duquel il faut repartir.

Mieux encore, Il suffirais d'ajouter un petit gimmik qui, couplé à un capteur optique (Infra-Rouge) induquerais si il y a bourrage. Cela peut se faire par comparaison de distance de fillament. Si le défilement est de quelques milmètres sur 1 minutes, alors il y a bourrage, l'imprimante stop.

Ce que je viens de décrire est avant gardiste mais réalisable. Ce sera le cas de nombreuses machine dans le futur.

Bon, maintenant, en bon automaticien, je vais plancher sur... euh... bah ma prochaine machine :cool:

Cordialement.

Alex.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de quoi, je suis content de voir que ca a marche pour les autres. Moi je n'ai pas eu a reutiliser cette technique depuis, tant mieux.

Pour info, voila la gueule du perso a peu pres termine. Comme vous le voyez, plus de trace du joint apres le ponsage. Il est en cours de peinture maintenant (ca fait 1 mois que j'y ai pas touche)

1003374_10151762994308605_666421021_n.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

A oui, plutôt sympa :cool:

Bon, par contre, pour la peinture, tu utilise un apprêt de quel type ? Acrylique ?

Idem pour la peinture ? Acrylique aussi ?

Tu utilise un aérographe pour la peinture ?

Enfin, est-ce que tu passe un vernis ?

Voila, après, je pense que je saurais dire si je peux aussi en faire autant ou pas :mrgreen:

Cordialement.

Alex.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la photo, c'est une sous-couche a la bombe, achetee dans un magasin de bricolage, une marque generique. Pour la peinture en elle meme j'utilise de l'acrylique en effet, au pinceau. J'ai pas d'aerogrpahe mais ca devrait marcher, c'est comme peindre une maquette en plastique du commerce. Pour le vernis, comme pour la sous couche, j'utilise une bombe de vernis mat

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, donc nous parlions du même médium.

L'acrylique, c'est hyper pratique ! Et surtout c'est une peinture facile à travailler.

J'ai plus que hâte de voir le résultat en image avec la patine.

Tien, à propos de patine, si ça existe encore, quand tu aura terminé et vernis, tu peux appliquer de la terre à décors. Ca ajoute un peu plus de réel et de poussière (volontaire) à la réalisation. Ca se pose au pinceau sec et ça se brosse avec un poil rigide.

En tout cas, ça reste une très belle réalisation.

Pour la jointure entre les éléments, tu a coller ? Tu a fais des guides ? Voila, ça m'intéresse.

Merci.

Alex.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'en fais pas pour la peinture, j'en suis pas a mon coup d'essais, je me debrouille pas mal ;) Pour les salissures dont tu parles moi j'utilise des pastelles non grasses qu'on trouve dans un magasin d'art. Je les gratte avec une lame pour en faire de la poudre et que j'applique au pinceau.

Pour imprimer mon model en plusieurs morceau, voila comment je procede:

j'importe mon sculpt 3d en haute def dans maya. Je le decoupe, si possible la ou il y a deja des joint naturels, pour qu'ils ne soient pas trop visibles, donc sous la ceinture, les gants, les bottes... ensuite pour chaque pieces je bouche les trous. Mais pour etre sur que les joints soient nickel, je bouche d'abord une parties, puis je detache le "couvercle" que je viens de faire, et je le colle sur le trou de la partie opposee (en inversant les normales), comme ca j'ai deux surfaces identiques qui se toucheront parfaitements. Puis pour que ca s'emboite bien, je fais des encoches avec des operations booleennes, comme pour un meuble ikea. Attention, je fais toujours le trous un poils plus larges que les formes qui viennent se mettre dedans, car si je les fais exactement de la meme taille, ca coince.

Je colle les morceaux ensemble avec de l'epoxy. C'est un choix perso, d'autres colles font surement l'affaire.

J'effectue un premier ponsage, pour enlever les plus gros cacas, les traces laissees par les supports. Puis j'utilise du mastique pour maquette (celui de la marque tamiya pqr exemple) pour boucher les joints et les imperfections. Puis je ponce de nouveau. Je repete la phase mastique/ponsage plusieurs fois si necessaire.

Quand je suis content, je passe enfin la premiere couche de gris. Ca permet entre autre de voir si la surface est propre, ce qui est pas evident sur le melange PLA/mastique. Eventuellement je reponse a certain endroit si je trouve que c'est necessaire.

C'est long et fastidieux, mais ca vaut le coup

Imprimer en plusieurs morceaux presente plusieurs avantages: pouvoir faire des prints plus grands evidemment, mais aussi plus propres. Par exemple cette figurine fait presque 40 cm, alors que l'ultimaker ne peux imprimer que 20cm de haut (et theorie, si la machine est parfaitement reglee. Je m'amuse rarement a depasser les 18 cm). Et en imprimant les bras separement, verticallement, pointant vers le haut, je n'ai aucune trace de support visible. De meme, en le coupant a la taille, j'ai pu imprimer les jambes a l'envers, ce qui donne un resultat beaucoup plus propre. Pareil pour la tete, j'ai pu l'orienter de sorte qu'elle ne necessite pas trop de supports, et comme imprimee separement, ceux ci partaient de la plaque et pas du torse. En appliquant cette logique sur toute la figurine, oui on a quelques joints a masquer, mais au final, la qualite est bien superieure.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien, je suis entièrement d'accord avec ce que tu a mis. J'aurais procédé de la même façon. Mais il est bon d'avoir quand même le sentiment de ceux qui ont de l'expérience.

Comme j'ai dit, je suis dans une tout autre optique mais de taille. Faire un jour un vrai submersible RC en mode printable. Ce qui veut dire étudier le corps principal pour que ça semboite et ce avec plusieurs impressions. Il en va de même pour l'accastillage (kiosque, safrants, hélice...). Certaines parties seront un mix volontaire entre PLA et Laiton. Soit attaché à la résine (endfest 300), soit avec de la stabilit express. Je sait que ces deux résines tiennent sur de l'ABS mais dans les deux cas il faut dépolir les zones à coller.

Enfin, certains points seront étudié pour jointé avec du silicone. C'est pour démonter pour la maintenance. Mais dans tous les cas, il faudra que je jointe comme tu l'a fait sur ton mannequin.

Voila, on aura plus qu'à comparer nos travaux quand j'aurais enfin une UM en état de marche.

C'est pas pour dire mais, elle se fait attendre cette UM2. Et je pense passer à l'acte, comme j'ai déjà dit, un peu plus tard. Certainement après son lancement. Nous en reparlerons ;)

Cordialement.

Alex.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les infos, très utile.

J'ai eu le même problème avec ma dernière impression, mais la sur L'UM2 je trouve pas le moyen via le display de bouger manuellement le lit et d'afficher la hauteur Z. quelqu'un a une idée à moins d'estimer visuellement sur cura bien que j'aime pas trop jouer sur le hasard...

Fab

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Our picks

    • Introducing Ultimaker Cura 3.6 | Beta
      Ultimaker Cura 3.6 | Beta is available. It comes with new features, bug fixes, and UX improvements. We would really like to have your feedback on it to make our stable release as good as it can be. As always, you can download the beta for free from our website, for Windows, MacOS, and Linux.
        • Like
      • 82 replies
    • Print Core CC | Red for Ruby
      Q: For some users, abrasive materials may be a new subject matter. Can you explain what it is that makes a material abrasive when you are not sure which print core to use?
      A: Materials which are hard in a solid piece (like metals, ceramics and carbon fibers) will generally also wear down the nozzle. In general one should assume...
        • Like
      • 30 replies
    • "Back To The Future" using Generative Design & Investment Casting
      Designing for light-weight parts is becoming more important, and I’m a firm believer in the need to produce lighter weight, less over-engineered parts for the future. This is for sustainability reasons because we need to be using less raw materials and, in things like transportation, it impacts the energy usage of the product during it’s service life.
        • Like
      • 12 replies
×

Important Information

Welcome to the Ultimaker Community of 3D printing experts. Visit the following links to read more about our Terms of Use or our Privacy Policy. Thank you!